Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

coup de coeur

Hommage à Jean FERRAT

Bonjour à tous,

 

Il est parti le poète, mais il reste toujours présent dans nos cœurs.

Amitié à toutes et tous.

Victor.

 


 

Bonjour et beau moment présent serein.

La chanson et la poésie française viennent de perdre l'un de leur meilleur représentant et la terre a perdu un sage.



Cet homme intègre à su nous donner de magnifiques chansons sur les thèmes de la vérité, de la beauté de la nature, sur la fraternité et sur l'amour authentique.

L'engagement de Jean Ferrat pour une société plus humaine et sage était connu de tous.
Je ne sais pas ce qu'il pensait de la vie en esprit, mais son esprit savait se manifester par son amour et son humilité qui le grandissaient.

Une de ses chansons en Hommage aux femmes :

La femme est l'avenir de l'homme
Jean Ferrat

Le poète a toujours raison
Qui voit plus haut que l'horizon
Et le futur est son royaume
Face à notre génération
Je déclare avec Aragon
La femme est l'avenir de l'homme

Entre l'ancien et le nouveau
Votre lutte à tous les niveaux
De la nôtre est indivisible
Dans les hommes qui font les lois
Si les uns chantent par ma voix
D'autres décrètent par la bible

Le poète a toujours raison
Qui détruit l'ancienne oraison
L'image d'Eve et de la pomme
Face aux vieilles malédictions
Je déclare avec Aragon
La femme est l'avenir de l'homme

Pour accoucher sans la souffrance
Pour le contrôle des naissances
Il a fallu des millénaires
Si nous sortons du moyen âge
Vos siècles d'infini servage
Pèsent encor lourd sur la terre

Le poète a toujours raison
Qui annonce la floraison
D'autres amours en son royaume
Remet à l'endroit la chanson
Et déclare avec Aragon
La femme est l'avenir de l'homme

Il faudra réapprendre à vivre
Ensemble écrire un nouveau livre
Redécouvrir tous les possibles
Chaque chose enfin partagée
Tout dans le couple va changer
D'une manière irréversible

Le poète a toujours raison
Qui voit plus haut que l'horizon
Et le futur est son royaume
Face aux autres générations
Je déclare avec Aragon
La femme est l'avenir de l'homme

**********
Il voyait clair sur le monde et, (tout comme Francis Cabrel), osait le chanter :

Quatre cents enfants noirs
Jean Ferrat

Quatre cents enfants noirs
Dans un journal du soir
Et leur pauvre sourire
Ces quatre cents visages
A la première page
M'empêchent de dormir

Toi, tu dors près de moi
Heureuse, et je le sais
Tu dors comme autrefois
Moi aussi je dormais
Si la nuit est venue
Pourtant Paris n'est plus
Qu'un effrayant silence

J'attends que le jour vienne
J'attends que l'on éteigne
J'attends qu'un oiseau chante
Qu'un oiseau chante

Quatre cents enfants noirs
Sans manger et sans boire
Avec leurs grands yeux tristes
Ces quatre cents prières
Dans un hebdomadaire
Rappellent qu'ils existent

Toi, tu dors malgré tout
De ton sommeil heureux
Tu dors et tout à coup
Je suis seul avec eux
Le soleil s'est levé
L'arroseur est passé
A Paris c'est dimanche

Ceux qui veillaient s'endorment
Ceux qui dormaient s'étonnent
Quelque part rien ne change
Rien ne change, rien ne change

**************************
ou encore celle-ci :

Restera-t-il un chant d'oiseau ?

Jean Ferrat

Que restera-t-il sur la terre
Dans cinquante ans ?
On empoisonne les rivières
Les océans
On mange des hydrocarbures
Que sais-je encore
Le Rhône charrie du mercure
Des poissons morts

Pour les enfants des temps nouveaux
Restera-t-il un chant d'oiseau ?

Le monde a perdu la boussole
Qu'a-t-il gagné ?
Des plages noires de pétrole
Pour se baigner
L'atome va régner sur terre
Comme un Seigneur
Qu'en ferons-nous c'est une affaire
Qui me fait peur

Pour les enfants des temps nouveaux
Restera-t-il un chant d'oiseau ?

A peine le malheur des hommes
Est-il moins grand
Que déjà pourrissent les pommes
Des nouveaux temps
Enfants enfants la terre est ronde
Criez plus fort
Pour que se réveille le monde
S'il n'est pas mort

Pour les enfants des temps nouveaux
Restera-t-il un chant d'oiseau ?

Voici en chansons quelques unes des plus poétiques :

http://www.youtube.com/watch?v=TdRZL_Q3ujs

http://www.youtube.com/watch?v=krcGz5Kr-JU&feature=related

http://www.youtube.com/watch?v=2iGkBJVXz9s

MERCI MONSIEUR FERRAT pour tout ce que vous nous avez apporté de bonheur ... et ce n'est pas fini !
Puisse votre nouvelle vie en esprit se poursuivre de la meilleure façon possible.         Joéliah

L'amour véritable est l'unique voie de l'ascension qui est enseignée par tous les maîtres. Joéliah.  http://www.amourdelumiere.fr

Voir les commentaires

Disparition d'un grand poète

12367.jpgJEAN FERRATchorus.jpg


En 1962, il fait la connaissance d'Isabelle Aubret. Un véritable coup de foudre amical a lieu entre les deux artistes. Ferrat lui écrit Deux enfants au soleil, un des titres majeurs de la chanteuse, et lui propose la première partie de la tournée qu'il démarre alors. Il compose une chanson sur des paroles écrites par Philippe Pauletto qu'il publie en 1970, et qui sera ensuite interprétée aussi par Isabelle Aubret : Tout ce que j'aime.

Il a aussi composé une chanson sur des paroles de Michèle Senlis pour Jacques Boyer et Jean Louis Stain au début des années 1960 et qui sera, dans les années 1970, réécrite partiellement et interprétée par Daniel Guichard : Mon vieux.

Jean Ferrat habitait dans la commune d'Antraigues-sur-Volane (près de Vals-les-Bains) en Ardèche, qui lui inspirera d'ailleurs la chanson La Montagne.

Hospitalisé depuis quelques jours, Jean Ferrat meurt le 13 mars 2010, à 12 h 58, à l'hôpital d'Aubenas.

L'artiste engagé en généraL

Cet artiste très populaire, bien que largement diffusé par les postes périphériques, est rarement passé sur les écrans de la télévision.

Il accuse le système commercial qui fait passer les considérations financières avant la chance donnée aux artistes créatifs. Publiant des lettres ouvertes aux différents acteurs de la vie culturelle, présidents de chaînes, ministres, il dénonce une programmation qui selon lui privilégie les chansons « commerciales » aux créatifs[3].

Il est membre du comité de parrainage de la Coordination française pour la Décennie de la culture de paix et de non-violence.

Voir les commentaires

DEFI SPORTIF REUSSI A VOLONNE

Une mobilisation générale face au péril social du cancer

Semaine nationale de la Ligue de lutte contre le cancer

du 8 mars au 14 mars : thème 2010 « le Défi ».

 

La Ligue contre le cancer créée en 1918, association loi 1901 reconnue d’utilité publique, compte actuellement 740000 adhérents sur 103 comités départementaux.

En tant que relais de terrain et maillons indispensables de Ligue contre le cancer partout en France, les Comités Départementaux se mobilisent « sur le terrain » à travers l’organisation de multiples défis.

 

DEFI SPORTIF REUSSI A VOLONNE :

 

Ce mercredi 10 mars, au Stade Richaud-Tamietti de Volonne, en partenariat avec le Footbal Club Volonnais, présidé par Erick Etienne, de nombreux jeunes ont réalisé une grande chaîne de solidarité en formant un grand coeur sur la pelouse.

D’autre part, l’Association de Gymnastique Volontaire de Volonne, présidée par Chantal Maldonado, a apporté sa contribution avec  le DEFI  DE COLLECTE en récoltant cartouches d'encre et téléphones portables usagés.

Tous font partis désormais de l'EFCC " Equipe de France Contre le Cancer ".


Toute la semaine, le DEFI de COLLECTE continue sur la place St Jean à Château-Arnoux, sur les marchés ce samedi 13 mars à Sisteron et dimanche 14 mars à St Auban.

 

Dimanche 21 mars  un 2è DEFI SPORTIF  d'initiation à la course d'orientation sur le stade de L'ESCALE aura lieu de 9h à 12h pour clore la semaine nationale de lutte contre le cancer avec la LIGUE.




DSCF3160.JPG 

Voir les commentaires

le bénévole... qu'est-ce que c'est cette "bête" là ??

serpent_016.gif

 

Le Bénévole (activus bénévolus) est un mammifère bipède qu’on rencontre dans les associations où il peut se réunir avec ses congénères : ils se rassemblent à un signal mystérieux appelé «  convocation ».

On les rencontre souvent en petits groupes dans divers endroits quelquefois tard le soir, l’œil hagard, le teint blafard, discutant ferme sur la meilleure façon d’animer une manifestation ou de faire des recettes supplémentaires pour boucler son budget !

L’ennemi héréditaire du bénévole est le « yaqua » dont les origines n’ont pu être déterminées : le yaqua est aussi un mammifère bipède, mais il se caractérise surtout par un cerveau très petit qui ne lui permet de connaître que deux mots : « y’a qu’à » ce qui explique son nom.

Le yaqua attend ! Il attend le moment où le bénévole fera une erreur, un oubli, pour bondir et lancer son venin qui atteindra son adversaire et provoquera chez lui une maladie très grave appelée : « le découragement ». Les premiers symptômes de cette implacable maladie sont visibles rapidement : absences de plus en plus fréquentes aux réunions, intérêt croissant pour son jardin, sourire attendri devant une canne à pêche et attrait de plus en plus vif qu’exercent un bon fauteuil et la télévision sur le sujet atteint.

Les bénévoles décimés par le découragement risquent de disparaître et il n’est pas impossible que dans quelques années, on rencontre cette espèce uniquement dans les zoos ; où comme ces malheureux animaux enfermés, ils n’arrivent pas à se reproduire. Les yaqua avec leurs petits cerveaux et leurs grandes langues viendront leur lancer des cacahuètes pour tromper l’ennui. Ils se rappelleront avec nostalgie du passé pas si lointain où le bénévole abondait, et où on pouvait le traquer sans contrainte.

Voir les commentaires

100è ANNIVERSAIRE DE LA JOURNEE MONDIALE DES FEMMES


Deux femmes ont marqué leur temps
pour moi c'est déjà GEORGE SAND car je suis berrichonne donc ... mais aussi COLETTE...bien sûr il y en d'autres...
vous pouvez rajouter vos commentaires....

medaill.jpgvillejust.jpg



Le 8 mars 2010 marque le 100e anniversaire de la Journée mondiale des femmes

Cet anniversaire coïncide avec les 40 ans du Mouvement de libération des femmes (MLF), qui a marqué l'histoire du féminisme.

Le débat au sein du mouvement féministe

Le mois dernier, la philosophe Elisabeth Badinter a créé une nouvelle fois le débat à l'occasion de la parution de son livre, "Le Conflit". Elle s'en prend notamment à la figure de la "bonne mère" qui, selon elle, "constitue le pire danger pour l'émancipation des femmes et l'égalité des sexes". Une prise de position qui a créé la polémique au sein du mouvement féministe. Mais les divisions de ce mouvement "témoignent surtout de la vitalité", analyse Libération.

La Journée de la femme sera ainsi l'occasion de célébrer les 40 ans du Mouvement de libération des Femmes (MLF), dont les militantes sont restées des figures incontournables du féminisme, à la relève longtemps incertaine.

"Le féminisme en tant que mouvement global a connu un déclin dans les années 80 et au début des années 90", relève Françoise Picq, historienne du féminisme. Selon elle, la tendance s'est inversée à la fin des années 90, des femmes réagissant à une "remontée de l'ordre moral".

Le Collectif droit des femmes, né en 1995, est cependant resté piloté par des militantes des années 70 toujours très actives, à l'image de Maya Surduts et Suzy Rojtman, chevilles ouvrières cette année encore de la manifestation du 8 mars. "On vient de vivre des années pas très féministes, mais comme tous les 20 ans, je sens monter une nouvelle vague de militantes qui voient que des acquis sont remis en cause", estime la philosophe et historienne Geneviève Fraisse.

Le réseau "Osez le féminisme", né en 2009 de la mobilisation pour défendre  les budgets du Planning familial et l'accès à l'avortement et à la contraception, en est l'exemple le plus récent. Il revendique 200 membres, des sections à Paris et Toulouse, d'autres en  création. Contraception, sexualité, violences, inégalités professionnelles : tous les thèmes du féminisme sont abordés par ses membres, à la moyenne d'âge de 25  ans.

"On s'inscrit dans la lignée des féministes des années 70", explique sa fondatrice, Caroline De Haas. "Mais entre elles et nous il n'y a eu personne, et il faut prendre le relais parce que les mécanismes de la domination masculine sont encore là". "Notre seule vraie différence, c'est Facebook", explique cette trentenaire. Sur le réseau social, leur groupe compte plus de 3.000 membres et les posts remplacent les tracts. Une publication mensuelle mêlant humour et sérieux est diffusée sur leur site internet.

Le Collectif droit des femmes, né en 1995, est resté piloté par des militantes des années 70 toujours très actives, à l'image de Maya Surduts et Suzy Rojtman, chevilles ouvrières cette année encore de la manifestation du 8 mars. "On vient de vivre des années pas très féministes, mais comme tous les vingt ans, je sens monter une nouvelle vague de militantes qui voient que des acquis sont remis en cause", estime la philosophe et historienne Geneviève Fraisse.

Ni Putes Ni Soumises (NPNS), créé en 2003, utilise aussi volontiers Facebook. "C'est une manière de sortir le féminisme du formol avec un outil qui  touche tous les milieux", explique sa présidente Sihem Habchi. "Sur le droit des femmes à disposer de leur corps, je suis dans la droite lignée des années 70, mais le féminisme s'est arrêté aux portes des quartiers ghettos, où la contraception se fait encore sous le manteau", estime-t-elle. "Quand on a commencé à parler des mariages forcés, des viols collectifs, des  pressions des fondamentalistes, personne ne nous a ouvert la porte",  poursuit-elle, fustigeant "le relativisme culturel de certaines féministes qui  défendent le port du voile islamique".

Le jeune collectif La Barbe, fondé en 2008, s'est, lui, spécialisé dans la lutte contre le sexisme dans les lieux de pouvoir. Ses membres s'introduisent régulièrement dans des assemblées d'hommes en portant la barbe, encourageant ironiquement les hommes à persister dans leur sexisme.

"Les nouvelles militantes sont mobilisées contre le retour du sexisme et il  y a du travail", juge Françoise Picq, citant l'exemple d'une affiche vue récemment dans une université, annonçant une soirée étudiante. "Il y avait des garçons en chasseurs et des filles en lapins, et un texte 'ouverture de la chasse, venez tirer votre coup', comme si l'image de l'homme prédateur et de la  femme-objet ne choquait plus", observe-t-elle.

Emancipation des femmes : "encore beaucoup à faire" pour 76 % des Français

76 % des personnes interrogées pour un sondage IFOP publié dans Sud-Ouest Dimanche répondent qu'"il  y a encore beaucoup à faire" lorsqu'on leur parle de libération de la femme.

A la question "Quand on vous parle aujourd'hui de libération de la femme, pensez-vous que...", 76 % répondent "il y a encore beaucoup à faire", 15 % "c'est gagné" et 9 % "c'est une idée dépassée".

Ce sont les moins de 35 ans qui sont les plus nombreux à penser que "c'est  gagné" (19 % contre 15 % en moyenne), les personnes nées entre 1961 et 1975 déclarant le plus souvent (81 % contre 76 % en moyenne) "qu'il y a encore beaucoup à faire".
Les retraités sont les plus nombreux à penser que "c'est une idée dépassée"  (12% contre 9% en moyenne).
(Sondage réalisé entre le 25 et le 26 février en interrogeant par téléphone un échantillon -méthode des quotas- de 955 personnes).

Plus de femmes dans la vie active, mais moins payées que les hommes (BIT)

La proportion des femmes dans la vie active dans  le monde a sensiblement augmenté depuis 30 ans, mais leur travail reste souvent moins rémunéré et plus ingrat, relève un rapport du Bureau international du  travail (BIT) publié vendredi à Genève.

"Plus d'une décennie après l'adoption par la 4è Conférence mondiale sur les  femmes de Pékin d'une plate-forme d'action ambitieuse (...), des préjugés liés au sexe restent fortement ancrés dans la société et sur le marché du travail", souligne le rapport.

Parmi les progrès, le BIT indique que le taux de participation des femmes à la vie active a augmenté de 50,2 à 51,7 % entre 1980 et 2008 avec une progression  plus sensible dans les années 80, début 90. Cependant les femmes "ne gagnent toujours pas autant que leurs homologues  masculins sur le marché du travail", déplore le principal auteur du rapport, Mme Sara Elder, citée dans un communiqué. "Il est de notre devoir, et en notre pouvoir, d'accélérer la marche vers l'égalité en termes de professions et de possibilités d'emploi", insiste-t-elle.

Peu présentes dans les emplois à responsabilité des entreprises, les femmes occupent seulement 7 % des postes syndicaux clefs en Europe, constate quant à elle la Confédération européenne des syndicats (CES). Les femmes représentent pourtant près de 45 % des membres des organisations syndicales affiliées à la CES, soit une augmentation de 3 % depuis 2006, reflétant leur présence accrue dans les entreprises, souligne l'organisation

Moins de 25 % de femmes dans les parlements nationaux en Europe
Les Parlements des Etats membres du Conseil de l'Europe comptaient un peu moins d'un quart de femmes en 2008, selon une étude publiée vendredi à Strasbourg.

En 2003, l'organisation recommandait une représentation "équilibrée" des deux sexes. Cet équilibre est atteint, estime le Conseil de l'Europe, lorsque les femmes et les hommes "représentent au moins 40 % des membres de tout organe décisionnaire de la vie politique et publique".

Trois pays (sur 34 concernés sur ce point par l'étude) ont atteint ce niveau au sein de leur chambre basse ou chambre unique. Ils appartiennent à l'Europe du Nord, Suède en tête avec 46,4 % de femmes, suivie de la Finlande et des Pays-Bas (respectivement 41,5 % et 41,3 %). On note toutefois une évolution en direction de la parité puisque la Suède était seule dans ce camp des très bons élèves en 2005.

Du côté des "mauvais élèves", on trouve l'Arménie, l'Ukraine et la Turquie avec une proportion de femmes députées comprise entre 8 et 9 % mais qui a presque doublé par rapport à 2005.

La France affichait en 2008 un modeste 18,5 %, soit tout de même une progression de 6,2% due aux législatives



Quand la Journée de la femme devait "contrecarrer" la poussée du féminisme

Ironie de l'histoire, la célébration d'une Journée de la femme, lancée en août 1910, avait pour but, selon son initiatrice, la socialiste Clara Zetkin, de "contrecarrer l'influence des groupes féministes sur les femmes du peuple", selon Françoise Picq, historienne à Paris IX.

La militante allemande du mouvement féminin socialiste international, proche de Lénine, a lancé cette idée lors de la 2ème conférence internationale des femmes socialistes, à Copenhague, sans avancer de date précise, ajoute l'historienne dans le supplément du journal du CNRS consacré à ce 100ème  anniversaire et intitulé "le long chemin vers l'égalité". Il s'agissait alors surtout d'arracher le droit de vote des femmes.

Dès la prise du pouvoir par les Bolcheviques en Russie, la nouvelle tradition s'instaure, et après 1945, la Journée des femmes est officiellement célébrée chaque 8 mai dans tous les pays socialistes où elle s'apparente à la fête des mères !

Plus incroyable, en France, dans les années 1950, "toute la presse militante du PCF et de la CGT, comme celle des groupes femmes du mouvement de libération des femmes, relayée par les quotidiens nationaux" écrit que le 8 mars commémore  une manifestation de couturières new-yorkaises le 8  mars 1857, explique l'historienne.

Or cet événement n'a jamais eu lieu, et les journaux de l'époque "n'en ont jamais fait mention", ajoute

Françoise Picq qui a débusqué l'"invention" des couturières new-yorkaises il y a une trentaine d'années.

Au fil du temps, en France, cette commémoration soigneusement encadrée par le PCF et ses organisations satellites va s'émanciper, à l'initiative, pense Françoise Picq, de Madeleine Colin, alors dirigeante de la CGT, qui devait souhaiter lui donner un caractère moins traditionnel et réactionnaire. Elle devient alors celle de la lutte des femmes travailleuses.

"Le 8  mars est devenu une date officielle il y a une trentaine d'années mais pour ma génération c'était l'anti-fête des mères", explique la philosophe et historienne Geneviève Fraisse, auteure entre autres du livre "Les Femmes et leur histoire".

Voir les commentaires

hiver 2009 à Volonne

P1030043.JPGUn hiver comme beaucoup

 n’avait  encore jamais vu en France !!

 

 

A Volonne, des « aînés » affirment n’avoir jamais revu autant de neige depuis 1963, un « grand hiver » qui fut considéré comme le plus rude du XXe siècle.

 

En effet il est tombé presque 20 cm de neige dans la nuit du 7 au 8 janvier  et dans la journée du 8, avec une température sous abri descendant jusqu’à  -3° à -5°…

Surprenant et immobilisant la population depuis vendredi, un élan  de solidarité entre voisins s’est alors installé.

Les pelles s’activent pour libérer et sécuriser les entrées au moins.

Heureusement car, malgré que notre département soit au cœur des Alpes, les services de déneigement ont été prit de cours.

 

La place du village, la place du Château ressemblent à des patinoires ainsi que  les petites rues et  les trottoirs, la prudence est alors recommandée  dans tous déplacements.

 

Un hiver qui satisfait tout à fait les enfants qui se régalent en jouant à la  bagarre de boules de neige, et on voit fleurir ici et là plein de bonhommes de neige de toutes formes et de tous genres…

Voir les commentaires

Déclaration Universelle des Droits de l'Homme-Liberté de la Presse

« Toute personne a le droit de prendre part librement à la vie culturelle de la communauté, de jouir des arts et de participer aux progrès scientifiques et aux bienfaits qui en résultent »

(Article 27-1 de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme)


« La liberté d'expression vaut non seulement pour les «informations» ou
«idées» accueillies avec faveur ou considérées comme inoffensives ou indifférentes, mais aussi pour celles qui heurtent, choquent ou inquiètent : ainsi le veulent le pluralisme, la tolérance et l'esprit d'ouverture sans lesquels, il n'est pas de  "société démocratique" ». 


fonds_fr.jpg

Voir les commentaires

Une initiative locale environnementale

220px-Schema_eolienne_svg.png130px-Eolienne_006_02.jpg
Sainte Tulle(04) : de l'eau grâce aux éoliennes

 

Une petite éolienne peut fournir 90 litres d'eau par jour

Récupérer l'eau par les éoliennes :
l'invention de Marc Parent va faire le tour du monde

Marc Parent, un astucieux ingénieur de Sainte Tulle, a inventé un système de récupération de l'eau par l'énergie éolienne. Aujourd'hui, son invention intéresse une dizaine d'Etats dans le monde.

Après dix années d'investissement personnel, l'ingénieux système mis au point porte enfin ses fruits. Les Etats en pénurie d'eau passent commande à la petite entreprise Eole Water créée à cet effet.

Pour les Etats Unis, l'Inde, la Mauritanie, le Kenya, l'Australie, les Philippines, Marc Parent a mis au point d'énormes machines de 20 mètres de haut pouvant produire mille litres par jour.

Le procédé est simple : récupérer les vapeurs d'eau contenues dans l'air humide.

 

Voir les commentaires

Un passage à RCF04


yves-DUTEIL-interview-RCF04.JPG
Une « radio dans l'âme »
de la Haute-Provence

Cette radio ne camoufle pas son identité mais se veut ouverte à tous et toutes, dans vos diverses sensibilités et convictions, pour que la vie vous soit agréable et soit habitée par une « âme », un souffle !

Une radio locale différente sur le département

 

C'est en juin 2006 que les différents partenaires ont commencé à se réunir, autour de Mgr Loizeau pour évoquer la possibilité d'étendre sur Digne et sur Manosque la couverture de RCF Hautes-Alpes. Mais il apparaît rapidement plus judicieux de répartir les demandes au CSA entre RCF Hautes-Alpes et RCF Lumières en Vaucluse, et de choisir l'option du sous-décrochage, c'est à dire offrir un programme local spécifiquement destiné aux habitants de Digne et de Manosque. L'appel à candidature est ouvert en février 2007. Au cours d'une réunion le 9 février 2007, le comité de pilotage, réuni autour de Mario Roncelli, délégué épiscopal à l'information, et avec l'appui des services communication de Gap et d'Avignon, confirme l'option du sous-décrochage, et s'emploiera à trouver les fonds nécessaires à son financement, notamment en organisant une conférence fixée au 7 mars 2007.

La décision favorable du CSA tombe au mois de novembre. En mai 2008, le diocèse recrute un laïc pour mettre en place concrètement le projet.

L'association des « Amis de RCF 04 » se constitue en juin, et l’aménagement du studio est réalisé en septembre.

 

Nous remercions Jean Tripoli qui nous a réservé (mon mari et moi) un accueil très chaleureux et nous a permis de faire deux enregistrements qui seront diffusés dans « les matinales » (7H20 « La parole est à l’invité »)

 

92.0 FM Digne les Bains et 98.8 FM Manosque & Forcalquier  www.rcf04.org

 link

Voir les commentaires

L'OR ROUGE DE VOLONNE

Hélène, mariée à un agriculteur, et maman de trois garçons.

    vous livre, au jour le jour, son installation...

 je vous invite à visiter son site link

 

"Faire de sa vie un rêve,et d'un rêve, une réalité "

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7