Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #coup de sang - coup de gueule catégorie

L'association AMITIE ET LOISIRS sur VALBELLE ... Pourquoi ????

AMITIE et LOISIRS c'est :

a&l1* La Fête du livre (Festival « Coup de Pouce aux Auteurs ») avec en tête d’affiche de grandes personnalités telles que Marthe Villalonga, Pierre Bonte, Pierre Magnan, René Frégni, Gilles Del Pappas, Serge Scotto…

 

qui a été donc tranféré dans la Vallée du Jabron puisque VALBELLE nous a sollicité,

faisant appel à nos compétences pour mettre cette action en place dans leur commune.

La Municipalité de Valbelle nous a proposé de transférer le siège social de l'association à la Mairie de VALBELLE.Ce qui a été fait en janvier 2011

 

* Les « Cafés Philos »

* Des conférences avec des grands noms du monde littéraire tels que

Jacques Salomé, Pierre Rabhi, Dr Aldo Naouri…

* Des soirées « Fête des Mères »

* Des soirées « Au théâtre ce soir »

* Les expositions et de l’animation pédagogique au sein de la Bibliothèque…

 en collaboration avec les établissements scolaires de Volonne.

* L'atelier de danse de salon

* L'atelier Remise en forme

* L’Atelier Informatique personnalisé et maintenance informatique

* Le printemps des poètes et l’Automne Culturel soutenus par le Conseil Général

* L’Aide aux devoirs en collaboration avec les enseignants de l’Ecole Primaire de Volonne -

La Municipalité de VOLONNE s'est attribuée l'aide aux devoirs sans concertation avec l'association  ? Alors que c'est "Amitié et Loisirs" QUI AVAIT INITIE CETTE ACTION SUR VOLONNE DEPUIS 4 ANS...!!! FACILE !!! Il a suffit simplement d'arrêter la convention d'utilisation de la salle de classe... Sur le site de la Mairie, on lit simplement que c'est la Municipalité qui organise... Bravo,  c'est du plagiat !!!!

 

* Les concerts et notamment avec de grands artistes tels que Graeme Allwright, Georges Chelon, Yves Duteil, Nicole Rieu.....etc.  

Quelle association va maintenant oser organiser de telles manifestations qui demandent une réserve de trésorerie,  beaucoup de disponibilité,  et de compétences aussi,  certes ????!!!!

 

Plus de 100 adhérents par an depuis 10 ans, et autant de sympathisants…

Il semblerait que Mr le maire s’accommoderait bien de la disparition de l’association Amitié et Loisirs (entre autres), mais pourquoi ? Serait-il capable de le dire publiquement ?

A preuve supplémentaire, s’il en est besoin, la « disparition » de la subvention accordée par la commission culture de la Communauté de Communes de la Moyenne Durance. Où est passée cette subvention ? Comment doit-on qualifier une telle action ? Qu’est-ce qui la justifie ?

************ Nous avons sollicité l'attention de Claude Fiaert, Vice-président à la CCMD Commission Culture et nouveau Conseiller Général de secteur, qui nous a affirmé que cette subvention avait été accordée, précisant même qu'il s'agissait de 1200€ pour l'année 2010. Nous avons donc envoyé un courrier au Maire lui signalant que nous étions informés de cette attribution... Bien sûr il a été obligé de nous la verser... fin novembre 2010... Mais mieux vaut tard que jamais !!

UN GRAND Merci à Mr Claude Fiaert.

 

Cela suffit ! De telles exactions (action d'exiger plus que son dû en profitant de son pouvoir), ne peuvent plus passer inaperçues ! Elles sont intolérables et nous proposerons aux Volonnaises et aux Volonnais, le moment venu, de s’en souvenir devant les urnes !

 Une association, c'est deux ou plusieurs personnes qui mettent en commun des moyens logistiques et humains afin de donner la possibilité aux habitants d’un village rural d’exercer une activité ou de participer à des spectacles, DANS UN ESPRIT DE PARTAGE, et non pas dans le but de s’enrichir… de "s’en mettre plein les poches", selon l'expression populaire consacrée!

Elle fait payer un service dont le prix correspond aux dépenses nécessaires à ses occupations (culturelles, éducatives, artistiques, sportives, sociales ... etc) permettant donc aux adhérents d’obtenir à des prix raisonnables la pratique d’activités culturelles et sportives ou des sorties éducatives…, et des participations à des spectacles de grande qualité à moindre coût.

Elle participe à la vie économique sans chercher le profit. Elle est basée sur le bénévolat.

Sans bénévoles, pas d'associations !

Ces bénévoles mettent leurs connaissances, leurs compétences et leurs temps au service de la société, dont la seule satisfaction est d'avoir accompli une action …

POUR EN SAVOIR PLUS www.volonnais.fr

Voir les commentaires

Le distributeur de billets tant attendu par la population et les commerçants !

VOLONNE

La cause de ce malaise est le manque d'un guichet distributeur de billets comme il en existe pour toute banque qui se respecte et s'honore de respecter ses clients.


Il y a des années que les services de la Poste qui - comme l'annonce le panneau qui figure à l'entrée du guichet du bureau local, est aussi un banque - ont été informés de cette défaillance sans qu'il y ait eu une solution de trouvée.


Or, à la différence des autres vraies banques, les horaires d'ouverture comme on peut s'en rendre compte sur l'affichette apposée sur l'entrée du guichet sont réduits à la portion congrue et de plus mal adaptés pour les usagers :

  • 2H00 seulement le lundi après midi;
  • 4H45 les mardi, jeudi et vendredi ;
  • 2H45 le mercredi matin 
  • 3h00 le samedi matin.

Si une personne à besoin de retirer de l'argent en dehors de ces horaires, il lui faut se déplacer jusqu'à Château-Arnoux/St-Auban .


Pour rappel


Une réunion a eut lieu en mai 2011  avec Roger Tantot, responsable délégué  aux relations territoriales de la Poste pour le 04, en présence également du Maire de la commune, ce dernier ayant affirmé à l'assistance qu'une action  était en cours depuis 2004 et qu'aucun suivi n'a jamais abouti.

Le Comité de soutien avait fourni alors la rançon de leur pétition soit presque 2000 signatures dans l'espoir que cela fasse le poids dans la balance de la décision de la Commission Départementale de Présence Postale.

Les manifestants réunis devant la banque postale espèrent encore que la  dite commission qui doit se réunir prochainement prendra en compte ces revendications et finira par trouver la solution que la raison impose.

 

 

 

P1060227.jpg


Voir les commentaires

REUNION PUBLIQUE A VOLONNE Distributeur automatique de billets par la Banque Postale à Volonne,

C’éta

y’aura, y’n’aura pas ?

 

C’était la question du jour au cours de cette réunion publique déclarée par la population, les commerçants et la Municipalité avec Monsieur Roger TANTOT, responsable délégué aux relations territoriales de la Poste pour les Alpes de Haute Provence.

Mr Jacques Bonte, Maire de Volonne, a confirmé qu’une action était en cours depuis 2004 mais aucun suivi n’a jamais abouti jusqu’à ce jour.

Au grand étonnement de l’assemblée, ce sera donc la première fois qu’un dossier sera présenté et pris en considération auprès de la Commission Départementale de Présence Postale.

Un véritable Comité de Soutien à ce projet s’est formé au sein de la population qui a fait une pétition recueillant ainsi 1109 signatures, ce qui fera en partie le poids dans la balance de la décision de la  dite Commission.

Position de la Poste concernant les zones prioritaires :

milieu rural et de montagne, zones sensibles.

 

Jusqu’alors un contrat était établi entre l’Etat, l’Association des Maires Ruraux de France et la Poste qui établissaient des études sur l’amortissement d’investissement, à savoir que le coût d’un distributeur étant d’environ 100000€, il fallait donc 4000 retraits par mois pour rentabiliser.

Depuis janvier 2011, un contrat en triparties a été signé entre l’Etat, l’Association des Maires de France et la Poste pourraient donner accès à la faisabilité de travaux pour mettre en place un distributeur de billets à Volonne. Ce Village s’intègre dans le cas de communes prioritaires, payé par un fond de périquation, suivant les critères définis : posséder un bureau de poste, ne pas mettre en péril le bureau de poste existant, avoir une accessibilité (contrainte technique importante pour les convoyeurs de fonds) et à priori se situer dans les cantons qui n’ont aucun distributeur.

Ici, il y en a quand même un  à 7 kms sur Château-Arnoux/Saint-Auban.

Au final, la décision pour la mise en place d’un distributeur est politique puisqu’elle revient à la Commission Départementale de Présence Postale qui se réunit deux fois par an.

Cette Commission est composée d’élus : 2 conseillers régionaux, Jean-Yves ROUX et Colette CHARRIEAU, 2  conseillers généraux, Yannick PHILIPONNEAU et Marcel CLEMENT, et 4 Maires, Michèle ZIMMER, Louis COSTA, Denis BAILLE et Serge GLOAGUEN.

La prochaine décision aura lieu en juin, Mr TANTOT propose d’inscrire Volonne qui répond à une partie des critères, étant entendu que la population est renforcée de 1500 personnes pendant trois mois par an (Camping de l’Hippocampe), comme le souligne le Maire, « notre besoin est important, il en va aussi de l’économie du village ! ».

« Pour la vie locale, ce distributeur est indispensable ! Vous prêchez un convaincu, si la poste avait les moyens de mettre des distributeurs en nombre, je cautionnerais. Je suis persuadé de leur importance en milieu rural.

Donc pour Volonne, je souhaite que dans les trois ans à venir, une décision positive  tombe.

Les règles ont changé, on aura plus de chance et on va jouer sur le fait que c’est un chef lieu dont la population est importante en période estivale. », a rétorqué Mr TANTOT.

 

Réductions des heures d’ouverture du Bureau de Poste Volonnais :  sa fermeture ?

Bien entendu des questions ont jailli de la salle sur les réductions des heures d’ouverture du bureau de poste de Volonne et sur l’inquiétude de le voir supprimer, car force est de constater que depuis 15 ans, on a accusé le coup du départ du Crédit Agricole puis de la Caisse d’Epargne, donc ne restant que la Banque Postale, les horaires d’ouverture sont inappropriées pour les personnes en activité.

 « Bien que la poste de Volonne tourne au ralenti, environ 80 clients par jour, il est hors de question de la fermer ! » a affirmé Mr TANTOT, « mais il est vrai que le comportement des clients a changé, on écrit de moins en moins car il y a internet, le chiffre d’affaires baisse ! La perspective des prochaines années est certainement une baisse du Chiffre d’Affaires causée par l’informatique à outrance ! »

 

 

                                  

 Directive Européenne :

  • réaliser un service universel
  • distribuer le courrier 5 jours/7
  • avoir un point contact physique à moins de 5 kms à 90% de la population

Dans les Alpes de Haute-Provence, 92.2% de la population ont un point contact

 

 

 

 

REUNION PUB DISTRIBUTEUR BILLETS POSTE 12 AVRIL 2011 007

PHOTO EE

Un auditoire attentif qui attend une réponse !!

 

 

 

 

Voir les commentaires

Alcool au volant : de quoi parlons-nous ?

L’alcool au volant est un facteur majeur de risque d’accident de la circulation :


– 85% des accidents mortels liés à l’alcool sont dus à des buveurs occasionnels (fête de famille, repas bien arrosé, pot avec des amis…) ;
– 42% des accidents mortels touchent les jeunes de 18 à 24 ans en été.

 

Avec une alcoolémie à 0,5 g/l, le risque d’accident est multiplié par 2.
Au-delà, le risque augmente selon la quantité d’alcool consommée.

 

L’alcool au volant met donc en danger la sécurité du conducteur, de ses passagers ainsi que celle des autres usagers de la route.

Le dépistage de l’alcool au volant peut être effectué avec un éthylotest : appareil qui mesure le taux d’alcool dans l’air expiré.

La conduite automobile sous l’emprise de l’alcool est un délit routier dès lors que l’alcoolémie (taux d’alcool dans le sang) excède 0,5 g par litre de sang, ce qui correspond à 0,25 mg par litre d’air expiré (après avoir soufflé dans un éthylotest).

 

Sisteron

 

Trois blessés dont une jeune fille grièvement atteinte

 

Un accident a fait trois blessés dont un grave hier vers 12h15 sur l’ancienne RN 85 à la sortie de Sisteron en direction du hameau des Bons-Enfants à Peipin.

La collision s’est produite juste avant le carrefour avec la route de la vallée du Jabron. Pour une raison indéterminée, le conducteur d’une Citroën Xsara a subitement freiné. La voiture a dérapé sur une quarantaine de mètres avant de partir en tête à queue et de percuter une Fiat Punto qui arrivait en face. Le choc a été très violent.

La passagère arrière de la Citroën, une jeune fille de 16 ans domiciliée à Château-Arnoux-Saint-Auban, a été grièvement blessée. Elle souffre apparemment d’un éclatement de la rate. Son état de santé a nécessité son transport par hélicoptère à l’hôpital Nord de Marseille. Les médecins étaient plutôt rassurants hier soir. Ses jours n’étaient plus en danger.

Cet accident spectaculaire a également fait deux blessés légers, un jeune homme de 17 ans de Château-Arnoux passager de la Citroën Xsara et un Sisteronais de 58 ans qui se trouvait dans la Fiat Punto. Les deux victimes ont été transportées à l’hôpital de Sisteron pour des examens de contrôle.

Les sapeurs-pompiers de Sisteron et une équipe médicale du Smur ont porté secours aux blessés. Christian Jourdan, un sapeur-pompier volontaire de Noyers-sur-Jabron qui passait là par hasard, a donné les premiers soins aux victimes pendant que des automobilistes vêtus de leur gilet jaune faisaient la circulation.

Le conducteur de la Citroën Xsara, un jeune Laragnais de 21 ans, était en état d’ivresse au volant selon le test éthylique effectué par les gendarmes de Sisteron. Les enquêteurs attendent les résultats de la prise de sang pour connaître son taux d’alcoolémie.

 

 

 

 

La collision, spectaculaire, s’est produite sur l’ancienne RN 85 la-collision-spectaculaire-s-est-produite-sur-l-ancienne-rn

à la sortie de Sisteron  en direction du hameau des Bons-Enfants à Peipin.

 

 

Voir les commentaires

Que sera Volonne dans 10 ans ? Coup de sang de JRW

  LESCOMMERCES (2)

 

      - Que sera Volonne dans 10 ans ?

     - Quelle ambition avons-nous pour notre village ?

     - Quel aspect et quelle image voulons-nous lui donner ?

     - Avec quel style de vie et quelles valeurs voulons nous y vivre et faire grandir nos enfants ?

 

       C'est les questions qu'il faut se poser.

 

        Nos commerces c'est la vie de notre village. Ils sont indispensables. C'est notre lien social.

 

        Il faut bien se dire qu'un commerce qui ferme ne se réouvrira plus jamais.

 

     VOLONNE ETE 2020 - Les devantures des magasins fermées. Les touristes qui ne s'arrêtent  même plus. L'environnement urbain se dégrade (encore plus ........si, si c'est possible !) . Nos anciens (dont je fais parti)  ont quitté leur maison de village pour leur nouvelle maison (de retraite) . Sur la place, un bar, qui fait presse, bureau de tabac, dépôt de pain et la fontaine qui ne coule plus...

 

     Quelle tristesse !

 

     Et pourtant, il n'y a pas si longtemps, l'été, les rues étaient animées, les terrasses remplies de monde, les joueurs de boules, de cartes.

 

     La facilité de déplacement, de parking et l'abondance des produits font que les grandes surfaces ont changé nos habitudes de consommation. Mais ne laissons pas mourir notre village.

     Sauvegardons ce cadre agréable. Il faut maintenir les activités rurales, toutes les occasions de rencontre et d'échanges, à travers la vie associative, les événements, les fêtes, le sport et les loisirs.  JRW

Voir les commentaires

Un champignon menace la production mondiale de blé...

LEMONDE.FR avec AFP | 26.05.10

 

 

Le champignon, baptisé Ug99, est une variante d'une maladie qui détruit les récoltes de blé connue communément sous le nom de rouille.

Quatre nouvelles souches mutantes d'un champignon pourraient compromettre les cultures de blé mondiales et mettre en péril la sécurité alimentaire de la planète, selon les conclusions d'une étude universitaire présentée, mercredi 26 mai, avant l'ouverture de la 8e conférence internationale du blé à Saint-Pétersbourg.

    

Les nouvelles mutations – identifiées l'an dernier en Afrique du Sud – vont rendre les cultures de blé plus vulnérables alors que les champignons pathogènes vont profiter de nouveaux courants du vent pour migrer", explique la Borlaug Global Rust Initiative (BGRI), un groupe américain spécialisé dans les contagions des céréales. Le champignon, baptisé Ug99, est une variante d'une maladie qui détruit les récoltes de blé connue communément sous le nom de rouille. Il se répand grâce au vent, faisant tomber les plants et pouvant détruire une récolte entière.

Les nouvelles souches sont "un sérieux défi", a estimé David Hodson, expert à l'organisation de l'ONU pour l'alimentation et l'agriculture (FAO). Les premières mutations sont apparues en Afrique. Les experts craignent qu'elles atteignent rapidement d'autres continents. Selon l'International Maize and Wheat Improvement Centre, un centre spécialisé basé au Mexique, l'Asie du Sud, qui produit 20 % du blé dans le monde, est particulièrement menacée par ce fléau. Le blé représente 30 % de la production mondiale de céréales et 20 % de la ration alimentaire que la population mondiale consomme chaque jour, selon des chiffres fournis par BGRI.

  rouille ble

Voir les commentaires

Le film de Coline Serreau :" Des solutions locales pour un désordre global"

AU CINEMATOGRAPHE A CHATEAU-ARNOUX

LE 25 MAI A 21H30  TARIF : 5€

 

 

Le film de Coline Serreau :" Des solutions locales pour un désordre global"

 

« Excellent !

 

Ou que nous soyons ici en France, si nous n'avons ni bois, ni jardin ni animaux, sur qui comptons-nous pour nous nourrir ?

Et quelle assurance réelle avons-nous de la qualité de vie (car c'est bien ce que nous attendons de ce qui est dans nos assiettes : garder notre corps en santé et en vie) de ce que nous avalons ?

 

Et voila ce que l'on voit dans ce film :

 

 * des intervenants - agriculteurs bio d'ici et du tiers-monde, agronomes lucides (un couple vaut le détour en humour ravageur), penseurs et penseuses sur la marche basique du monde ( nourrir tous les humains quand une bonne part du monde paysan est soit corrompue soit détruite, soit découragée) et en même temps ce que l'on sait  ou croit moins, c'est que des alternatives intelligentes -car respectueuses et bio-logiques- font chaque jour leurs preuves de rendement  et ces intervenants souvent actifs nous en font la démonstration + des explications passionnantes  limpides et parfois très drôles.

 

Et aussi offrez-vous la vision de près-pas drôle- de sols morts (système de productivité qui gave en produits chimiques des végétaux  simplement plantés dans un support terreux, lisse comme du ciment et vraiment dénué de toute vie) et, plus joyeusement, de sols vivants ( une terre riche, meuble, parcourue de plein de petites bestioles et racinettes qui la nourrissent et permettent le circulation de l' eau ) pris dans la main et comparés, c'est renversant d'évidence !

Parfois les deux terres comparées sont simplement séparées par un  chemin.

Et évidemment surtout par l'action et l'attente soit de l'exploitant soit de l'agriculteur.

 

Et surtout suivre les actions qui existent de par le monde ( les "sans-terre" du Brésil qui cultivent dorénavant autrement, les hindous paysans pauvres idem qui font du bio pas comme des Bobos mais comme des personnes qui mettent tous les atouts de la nature, végétaux, animaux, arbres en symbiose futée et qui remangent à leur faim , des Magrébins qui apprennent à fertiliser durablement  avec ce qu'ils ont sous la main, bouses et autres crottes, des terres desséchées, des Ukrainiens et niennes qui retrouvent et amplifient l' efficacité des gestes ancestraux),  tout cela est vraiment à voir et à faire découvrir autour de soi !!

 

Pour que notre vision de la réalité s'ouvre encore et qu'on comprenne et agisse à notre échelle, ce film est de première qualité à mon avis… »  Solange

 

 

Voir les commentaires

L'association "Amitié et Loisirs" communique

AMITIE ET LOISIRS

NON l’association n’est pas morte ni même en sommeil !

 

En raison de toutes les problématiques pour les prêts de salles à Volonne, malgré que l’association soit rayonnante sur la Communauté de Communes de Moyenne Durance depuis plus de 10 ans, avec les références Culturelles connues, notamment entre autres de très grands concerts ces deux dernières années,  avec Graeme Allwrigh, Georges Chelon, Yves Duteil et Nicole Rieu …  l’équipe d’Amitié et Loisirs a décidé de donner de nouvelles orientations et de reconsidérer les projets qui sont déjà en élaboration.

Nous recherchons une salle d’une jauge de 500/600 places dans un rayon de 20km de Volonne et de nouveaux partenaires logistiques et financiers pour accueillir un concert NICOLETTA (Gospel avec quatre choristes)

 

TRANSFORMATION DU

« FESTIVAL COUP DE POUCE AUX AUTEURS ET AUX ARTISTES »

Ce sera la VIIè édition en 2010.

changement de lieu : dans la Vallée du Jabron, à VALBELLE (proche de SISTERON)

de nouveaux partenaires : le Foyer Rural de la Vallée du Jabron, la Bibliothèque de Valbelle, la Municipalité de Valbelle, les enseignants de la Vallée du Jabron, le Conseil Général, et toujours la FDFR04.

La date pour 2010 est fixée mi octobre (période de « Lire en Fête »)

le 16/17 OCTOBRE 2010.

L’intitulé sera modifié et deviendra uniquement :

FESTIVAL « COUP DE POUCE AUX AUTEURS »

Ce festival sera donc uniquement axé autour de l’écrit avec principalement des auteurs auto édités et majoritairement salon Jeunesse et en direction de la Jeunesse avec comme marraine une « pointure littéraire Jeunesse »

 

Proposition de la prochaine programmation :

*  samedi après-midi    un spectacle enfant

* samedi fin après midi   un apéritif dînatoire littéraire (film/conférence autour d’un anniversaire littéraire)

*dimanche

 Forum des auteurs : rencontre avec les auteurs jeunesse et auteurs auto édités – dédicaces  -  Inauguration-apéritif littéraire à 12h

Animations pour enfants : atelier conte/atelier écriture

Espace BD et Manga : rencontres avec des auteurs – dédicaces

 

Née d’une volonté associative, la manifestation se voulait centrée sur des objectifs précis dans le cadre du développement de la lecture publique. Ces objectifs n'ont pas changé et, mieux encore, ont toujours guidé l'évolution, l'esprit, l'éthique de la Fête du livre de jeunesse : développer le goût du livre et la pratique de la lecture chez les jeunes, d'abord, et les adultes ensuite, faire découvrir le livre comme support culturel, outil de communication et d'éducation, mettre en contact direct auteurs, jeunes et adultes pour susciter le désir de lire et d'écrire...

 

 

 

Voir les commentaires

Nos enfants nous accuseront ... à méditer !

Voir les commentaires

Une sortie de crise pour l’ADMR…

 

Démission en collégiale du bureau et du Conseil  d’Administration de secteur

 et nouvelle répartition géographique !

 

 

 

L’ADMR qui a maintenant 65 ans vient de traverser une « crise » sur le secteur de Volonne. Cette association gère, rappelons-le, 54 salariées et intervient sur un territoire très répandu répondant aux besoins de 215 familles en assurant auprès d’elles  environ 2800 heures par mois.

Suite à un dépôt de bilan, en jugement du 26 janvier 2010, Maître Gillibert  a été désigné  administrateur en qualité d’assistance. Le tribunal a alors mit en place une procédure de sauvegarde qui donne la possibilité de poursuivre les activités de l’entreprise.

A son initiative, une assemblée générale extraordinaire a été programmée cette semaine avec à l’ordre du jour  la nouvelle répartition géographique du secteur de l’association, la nouvelle dénomination locale de l’ADMR et la ratification des nouveaux statuts et du règlement intérieur.

Cette réunion a rassemblé tous ceux qui avaient à cœur de résoudre cette crise financière que traverse l’association.

Gérard De Meester, président départemental de l’ADMR, Damien Cosserat, président  accompagné  du bureau et du conseil d’administration de l’ADMR de secteur qui sont tous bénévoles, José Escanez, conseiller général, René Villard représentant la CGT, des représentants du personnel, les salariées, les bénéficiaires… s’étaient tous mobilisés pour ouvrir les débats, le problème crucial étant le devenir des salariées et des bénéficiaires.

Pour apaiser tous les bruits qui ont courus, il a été souligné que cette « crise » remonte à plusieurs années en arrière. Une créance de 73000€ passe dans les « pertes et profits » au sein de la fédération. Gérard De Mesteer confirme que c’est acté afin que l’ADMR de secteur redémarre sur des bases saines en certifiant également qu’ « à aucun moment, l’association de Volonne ne sera laissée pour compte ! »

« Des subventions annuelles sont accordées par les communes : 6000€ par Château-Arnoux, 200€ par Volonne et 200€ par Salignac, de multiples réunions ont eu lieu depuis quelques temps avec les différents maires, mais maintenant il faut que les choses soient claires et aussi pour les salariées qui se demandent à quelle sauce elles vont être mangées ! » s’exclame une déléguée du personnel.

 

Une nouvelle entité à Château-Arnoux

Dans le cadre de la nouvelle répartition géographique de secteur avec deux entités, Volonne et Château-Arnoux, les maires des communes concernées seront appelés à assumer leurs engagements.

Afin de rassurer toutes les salariées et les bénéficiaires manifestant  dans la rue, René Villard demande une suspension de séance. Le président de la Fédération et le président de secteur ont pris la parole successivement pour affirmer l’assurance du maintien des emplois dans les mêmes conditions de contrat.

En reprise de séance, les trois propositions mises au vote ont été acceptées à l’unanimité : la division de l’association volonnaise débouche sur la création d’une seconde association à Château-Arnoux. La dynamique de ce projet est déjà disponible avec une douzaine de bénévoles dans les starting-blocks et un local. Une Assemblée Générale Constitutive aura lieu le 8 avril.

La démission en collégiale du bureau et du CA de l’association de secteur est entérinée, dont mandat est donné à la Fédération pour la gérer en attendant la constitution d’un nouveau Conseil d’Administration.

 

L’ADMR est une association de services à la personne qui a de l’avenir !

Quand on sait qu’une maison de retraite coûte plus de 2000  par mois, il y aura donc de plus en plus de maintien voir d’hospitalisation à domicile. Il faut savoir garder une continuité dans la concertation et avoir une démarche  de solidarité constructive afin de préserver tous ces services à la personne.

Un appel à bénévolat est lancé pour reconstituer une équipe sur le secteur de Volonne.

 

 

P1030199.JPGP1030218.JPG

 

Voir les commentaires

1 2 > >>