Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

SALIGNAC retour sur la FETE DES PLANTES ET DE L'ARTISANAT 18è édition

COMME A SON HABITUDE LE QUOTIDIEN QUE JE NE NOMMERAIS PAS, NE VOULANT PAS Y FAIRE DE PUB, A PERDU LE PAPIER SUR LA FETE DES PLANTES ENVOYE LE 3 MAI ET RENVOYE PAR RAPPEL TROIS FOIS  FOUTAGE DE G.... DES CORRESPONDANTS MAIS AUSSI DE VOUS ABONNES, LECTEURS LOCAUX,...  ENFIN TOUS CEUX QUI FONT VIVRE LE JOURNAL et leur assurent leur salaire ....

DEPLORABLE  ALORS NE ME DEMANDEZ PAS POURQUOI JE DEMISSIONNE CE 31 MAI !

Donc j'attendais la parution avant de mettre en ligne sur le blog mais voilà c'était peine perdue encore une fois !

 

Grande affluence à  la Fête des Plantes et de l’Artisanat

SALIGNAC  Cette 18è édition a rassemblé 56 exposants et un public abondant.

Malgré un temps « mi-figue, mi-raisin », les visiteurs étaient au rendez-vous dès 10h pour ce 18è rendez-vous de la Fête des Plantes et de l'Artisanat organisée « dans un esprit très diversifié » par le foyer rural de Salignac.  Forte de 56 exposants cette année au cœur du village et au sein de la salle polyvalente, cette fête met à l’honneur les produits régionaux et les artistes locaux, notamment  une exposition de l’artiste  Patricia Jean de Salignac : pépiniéristes, notamment Ets Marrou de Volonne, etc… plants, épices, olives, fromage, charcuterie, traiteur, pizzas, crêpes, bonbons, bijoux, tableaux,  mais aussi diverses créations réalisées à la main, du Club des Aînés.

Un village plein d’odeurs et de couleurs où les visiteurs en ont pris plein les yeux. Ici un stand de bijoux de Créa’Flo, un autre de réalisations de sacs de Mme Corotte,  etc  avec les premiers brins de muguets, des emplacements de fleurs, de plantes mais aussi des plants pour donner envie aux jardiniers en herbe de s’y mettre.

Tout au long de la journée, un espace est réservé aux enfants avec 2 structures gonflables et une maquilleuse.

Sur un fond musical permanent par le groupe "Legend's" très plébiscité par leurs fans, les fidèles ont déambulé sur la place  rénovée récemment, avant d’assister à l’inauguration aux alentours de midi en présence d’élu(e)s  du territoire. Ainsi,  Mme Le Maire, Chantal Chaix a « …félicité le foyer pour son investissement à faire vivre le village. », d’où s’en est suivie l'allocution de la Présidente du Foyer Rural, Mireille Roussel, qui a « remercié les exposants pour leur venue, la municipalité, les personnes pour leur aide avant, pendant et après la fête des plantes et son équipe qui s'est agrandie d'où des bras supplémentaires non négligeables et des idées. »

Le restaurant "La table de Salignac", dirigé de main de maître par Robert Xavier depuis un an,  a proposé un menu spécial fête des plantes à cette occasion.

 

Mireille Roussel, en a profité pour lancer un appel « pour Maria Mas qui a disparu depuis janvier 2018 », affichant d'ailleurs un t-shirt avec la photo de maria imprimée dessus en soutien avec ses parents, qui sont sans nouvelles. Elle a sollicité l’assemblée «  Si des personnes ont des renseignements,  contactez la gendarmerie ou aidez-nous via la page facebook "Je recherche Maria" ».

 

Photos de différents stands de cette 18è édition à Salignac (certaines de Marie Poupées de Sisteron et du Foyer Rural)

SALIGNAC  retour sur la FETE DES PLANTES ET DE L'ARTISANAT  18è édition
SALIGNAC  retour sur la FETE DES PLANTES ET DE L'ARTISANAT  18è édition

Voir les commentaires

MALIJAI De nombreux baptêmes républicains ...

  Un retour aux sources pour ce baptême républicain

En effet Olivier Lecoq, originaire de St-Auban (où résident encore sa maman, Marie-Odile Hallez,  et ses deux frères),  où il revient régulièrement, a décidé de faire baptiser civilement son enfant Kris (né le 13 novembre 2016),  en Mairie de Malijai ce samedi 26 Mai 2018. 

Etant ami de longue date avec Sonia Fontaine, maire adjointe à Malijai,   c’est donc elle qui a officié pour le baptême républicain de Kris qui a maintenant 18 mois, fils d’Olivier Lecoq et de Céline Reynaud  demeurant à Gréasque (Bouches-du-Rhône)

La marraine est Julie Camaleri, soeur de la maman, domiciliée à Salon-de Provence, et le parrain est Benoit Lecoq, frère du papa, domicilié à Sourribes. 

Une cinquantaine de membres de la famille et d'amis ont accompagné Kris pour cet heureux évènement qui a toute son importance « puisqu’ il rappelle les valeurs de la République et de la citoyenneté », comme l'a souligné l'Adjointe lors de son petit discours. 

 

légende photo : La famille et les ami(e)s se sont  réunis ce samedi au sein de l’Hôtel de ville de Malijai pour le baptême républicain de Kris.

**************************************************

   Un baptême Républicain pour Anaëlle

Le Baptême Républicain, appelé aussi « Parrainage Civil », qui a eu lieu ce samedi 21 Avril,  a été célébré par le Maire, Gilles Châtard au sein de la salle du Conseil Municipal de la commune.

La jeune baptisée est l'enfant Anaëlle, Ida, Thérèse Boyer, née le 13 avril 2017 à Digne-Les-Bains, fille de Kurt Boyer et de Cindy Rhuin domiciliés à Malijai. La grande et belle famille de la maman, Cindy Rhuin est fort connue sur la commune  depuis  plusieurs générations.

Le parrain, Philippe Certano, est domicilié à Malijai également  et la marraine est  Léa Talignani, domiciliée à Digne-les-Bains.                          

Mr le Maire a offert  en son nom et au nom de la Municipalité  un jouet éducatif à Anaëlle en souvenir de ce jour mémorable pour tous. 

 légendes photos : Un baptême républicain pour Anaëlle

*********************************************** 

Pas un mais deux  baptêmes républicains

Ce sont les deux  mamans qui sont soeurs et qui ont choisi de baptiser leurs enfants ensemble. La particularité de ces 2 parrainages civils c'est que les deux  papas sont à tour de rôle le parrain de leur neveu.  Les cousins baptisés  s'appellent Julia et Loucas. 

 Julia est née le 8 janvier 2018 à Aix-en-Provence,   fille d’Olivier HODOT et  Fanny Souffleur, domiciliés à Château-Arnoux, le parrain est Emmanuel Chambre, domicilié à MALIJAI et  la marraine est Cécile Tripodi domiciliée à Avignon.

Loucas est né le 27 Avril 2017 à Digne-les-Bains,   fils d’Emmanuel Chambre et de Marion Souffleur épouse Chambre, domiciliés à Malijai,  le parrain est Olivier Hodot, domicilié à Château-Arnoux,  la marraine est Elodie Vallée domiciliée à Vrigne-aux-Bois (Ardennes)

Les cérémonies pour officialiser ces baptêmes  ont été dirigées  par Gilles Châtard,  Maire de Malijai, et  se sont déroulées en présence de leurs familles et amis. Un jouet éducatif a été offert par la Municipalité à chacun des enfants, en fonction de leurs âges.

MALIJAI  De nombreux baptêmes républicains ...
MALIJAI  De nombreux baptêmes républicains ...
MALIJAI  De nombreux baptêmes républicains ...

Voir les commentaires

VOLONNE Un jeune agriculteur à l'honneur, Cyrille Béraud, 20 ans...

  Cyrille,  un jeune agriculteur passionné  installé  sur la commune   depuis un an

La famille Béraud est installée sur la commune  depuis des lustres à la Ferme de Rourebeau  « Depuis quasiment 100 ans, les grands parents de mon époux, J-Christophe,  ont acheté la ferme familiale, en 1918 » précise Hélène, la maman de Cyrille. « Donc mon fils, Cyrille, est la 4è génération à relever le défi ! Il est "tombé dedans" quand il était petit» ajoute-t-elle avec fierté.

A  juste  20 ans, Cyrille Béraud (né le 6 août 1998) entre dans la corporation des « jeunes » agriculteurs de France. A l’issue de  ses études à Carmejane à Digne où il a obtenu un CAP Polyculture-Elevage, il s’est installé en GAEC (Groupement agricole d'exploitation en commun) avec son père.

 

 légende photo  : Cyrille et sa vache Aubrac qu’il appelle  « MALFALDA » 

"ou « Fifi » dans l’intimité" dit-il  LOL

Une grande leçon de complicité  entre l’animal avec son « maître » !

Sa spécificité s’est dirigée vers une orientation sur l’élevage bio de vaches de race Aubrac,  et il vend sa production de viande - notamment du veau - aux particuliers (en cartons de 7 kg). Il explique la raison de son choix « Facile à élever, l’Aubrac demande peu de main d’œuvre et d’intervention humaine. Elle améliore ainsi les conditions de travail des éleveurs. C’est une race efficace pour la production de viande, à la fois en race pure et en croisement avec un taureau de race à viande spécialisée. Elle assure ainsi aux éleveurs une rentabilité économique de l’exploitation du fait de sa grande autonomie. »

 Et pour compléter son activité pour l'hiver, il coupe et  stocke du bois  et peut ainsi le vendre bien sec au moment opportun.

Motivé mais surtout passionné par son métier, Cyrille dit « ne jamais avoir pensé faire autre chose, je suis heureux ! ». Il  met toute son énergie et son cœur dans son travail sans jamais compter ses heures, et tout l’amour qu’il donne à  ses animaux, ces derniers  lui rendent au centuple.

Pour suivre l’activité de la Ferme de Rourebeau  https://www.facebook.com/gaecderourebeau

 

INFO +  GAEC   Quésaco ?

GAEC signifie Groupement Agricole d’Exploitation en Commun. C’est une forme de société civile agricole de personnes qui existe depuis 1962 permettant à des agriculteurs de travailler en commun en s’associant, dans des conditions proches de celles des exploitations familiales.

Le GAEC favorise la mise en commun d’exploitations existantes (surfaces, bâtiments), mais aussi de compétences (“apports en industrie”), de matériels et de cheptels (apports de “biens meubles”). Fonctionnement du GAEC. Chaque associé est chef d’exploitation travailleur non salarié et bénéficie du statut d’agriculteur et de ses avantages, comme s’il était resté chef d’exploitation individuel. C’est le principe de transparence. Cela revient, pour le GAEC, à une multiplication des seuils et des plafonds d’aides économiques selon le nombre d’associés.

Les associés apporteurs en industrie (ceux qui apportent des compétences ou des connaissances spécifiques) ont le statut fiscal de chef d’exploitation et le statut social de salarié.

Tous les associés doivent participer de façon égale aux travaux et à la gestion du GAEC : ils sont rémunérés dans une fourchette comprise entre 1 et 6 SMIC.

VOLONNE     Un jeune agriculteur à l'honneur, Cyrille Béraud, 20 ans...

Voir les commentaires

MALIJAI Les écoliers sensibilisés à la Prévention Routière

 

Le « code de la route sur un parcours aménagé » franchit les grilles de l’école !

                 

Au sein de  l’Ecole Primaire de Malijai  des élèves ont participé aux épreuves de "l’éducation routière" pilotées par  l’adjudant-chef Jean-Marc Pacchini et Mdp-Chef Thierry Onteniente qui expliquent que  « L’éducation routière a pour mission principale de donner aux enfants et aux jeunes les moyens de participer à leur propre sécurité pour qu’ils puissent ensuite l’assumer totalement.  Au-delà du simple fait d’apprendre à éviter l’accident, il s’agit de leur faire acquérir un ensemble de valeurs sur lesquelles va reposer leur comportement actuel et futur. Dès lors, l’éducation routière ne peut se limiter à un simple apport de connaissances réglementaires ou même de connaissances générales.  Elle doit permettre aux enfants d’observer et de comprendre le fonctionnement de leur environnement, d’analyser des situations, mesurer les risques et prendre les bonnes décisions, de maîtriser leurs modes de déplacement et d’acquérir des comportements leur donnant la possibilité de participer à leur sécurité immédiate »

 

Pour l’édition 2018, ce sont près de 1 200 enfants, répartis dans 39 écoles des Alpes-de-Haute-Provence qui participeront à la PER. Cette action de sensibilisation aux risques de la circulation est organisée par le Comité Départemental de l’association Prévention Routière sous l’égide de l’Inspection Académique et en partenariat avec la Préfecture des Alpes de Haute-Provence.

Le but de cette "intervention" est  d’apporter une connaissance des bases élémentaires des panneaux du code de la route ainsi que du comportement en vélo. Articulée en plusieurs étapes, la partie pratique s’est déroulée sur une piste représentant des obstacles qui s’apparentent aux conditions de la circulation à vélo, et la partie théorique avec des explications et questions sur les panneaux ainsi que de l’attitude en vélo.

 

Tous les enfants ont reçu des documentations et une carte nominative d’aptitude.

« Convaincu de l’utilité de nos actions éducatives qui ont pour objectif l’amélioration de la circulation sur les routes et l’évolution des comportements, ces journées reçoivent un très bon accueil de la part des  équipes enseignantes et des enfants », ajoute Gérard Soulan, directeur du Comité Départemental de la Prévention Routière, dans le communiqué envoyé dans tous les établissements du département.

Cette journée ludique est reconduite chaque année scolaire afin que les enfants puissent reconnaître les panneaux et « affronter la route «  en toute sécurité.

 

légende photo

Le groupe scolaire de Malijai a profité de cet enseignement de la Prévention Routière élémentaire pour leur avenir.

 

 

MALIJAI  Les écoliers sensibilisés à la Prévention Routière

Voir les commentaires

VOLONNE La Fête de la Nature se déroule sur la commune ce week-end

La 12e édition de la « Fête de la Nature » du 23 au 27 mai

Le Groupe Local LPO PACA Bléone- Durance fixe le  rendez-vous 

à Volonne, à l’Espace Notre Dame, 

avec le concours de son partenaire l’association escalaise « La Cistude »

et également de  la Mairie de Volonne, MGEN , FNE04.

 

La Fête de la Nature, c’est chaque année plus de 5 000 manifestations gratuites

partout en France et près de 800 000 participants.

La « Fête de la Nature » est depuis 12 ans l’évènement nature de référence en France pour découvrir ou redécouvrir les richesses naturelles souvent insoupçonnées et renouer avec notre environnement.

Durant une semaine des milliers de manifestations gratuites sont ainsi organisées par les associations de conservation et d’éducation à la nature, les collectivités locales, les établissements scolaires, les entreprises, les particuliers…

Sur tout le territoire français, en métropole et en Outre-mer, dans les villes comme à la campagne, des évènements sont proposés à deux pas de chez soi !

photo archive Erick ETIENNE

 

Sur la thématique de « Voir l’Invisible » cette année  la « Fête de la Nature » nous fait découvrir une nature discrète et mystérieuse qui regorge d’une diversité d’êtres souvent insolites, minuscules, invisibles au premier regard et qui pourtant, s’avèrent extraordinaires à étudier. La nature offre aussi des atmosphères inhabituelles dès que les activités humaines cessent : aube ou crépuscule, « entre chien et loup » quand le sauvage s’anime, ambiances sous terre et sous mer désorientant-es, atmosphères des forêts anciennes, de la canopée ou des rivières sauvages… Une escapade dédiée aux petits et grands pour apprendre à chercher et à observer les trésors cachés tout près de chez soi.

Une exposition et des sorties nature  sont proposées.  Cette exposition retrace toutes les espèces rencontrées et photographiées sur la Réserve Ornithologique de Haute Provence par les membres des associations locales LPO PACA et La Cistude : Oiseaux, Insectes, Mammifères … Samedi et Dimanche, des sorties nature accessibles à tous, seront organisées par les naturalistes LPO PACA par rotation horaire à partir de la salle d’exposition.

Photo archive Erick ETIENNE

Michel Davin, bénévole LPO ajoute « Durant la journée du mercredi 23, FNE04  va accueillir le public en complément des sorties nature en présentant « Le développement des plantes invasives ». De même une conférence est à l’honneur le vendredi soir avec le commentaire avisé de Daniel Madeleine sur les traces laissées par la faune dans les Alpes du Sud…Nous allons  découvrir à proximité immédiate ce qui compose la roselière, la ripisylve… observer la faune vivante dans ces lieux, écouter le chant des oiseaux car ceux-ci se cachent dans les feuillages, découvrir le nichoir à Cigogne…les jardins voisins ainsi que les murets cachent des richesses qui  vont offrir des sources de curiosité à chacun et aussi les Insectes, Libellules, Oiseaux des jardins, Oiseaux d’eau, Papillons.»

Il est conseillé de s’inscrire auprès de FNE04 au 0656777584.

photo archive Mado et MDavin (photoMD)

Programme complet :

 Mercredi 23 mai - centres de loisirs : 9h30/11h30 et 14h/16h30 : Sortie nature avec LPO PACA et FNE 04 (Renouées du Japon).

Ouverture au public : 9h30/18h. Intervention tout public sur les plantes invasives : 14h/15h

 Jeudi 24 mai de 9h00 à 11h30 et 14h00 à 16h30 (scolaires)

Vendredi 25 mai de 9h00 à 11h30 et de 14h00 à 16h30 (scolaires) et  à 20h30 Conférence « Moment de vie sauvage en Alpes du sud par D.Madeleine

 Samedi 26 mai de 10h00 à 12h00 et 15h00 à 19h00 - PUBLIC

 Dimanche 27 mai de 10h00 à 12h00 et 14h00 à 17h00 - PUBLIC

VOLONNE  La Fête de la Nature se déroule sur la commune ce week-end

Voir les commentaires

VOLONNE Le FCV prépare la rentrée

La fin de saison et les entraînements ouverts aux enfants désireux de venir rejoindre le Football Club Volonne (FCV) l'an prochain vont se dérouler les mercredis 23 et 30 mai ainsi que le 6 juin ce sont des de 14 h à 16 h. Les membres du  bureau seront présents  pour répondre aux questions et prendre les inscriptions.

Les dernières  nouvelles du Club  sont apportées par Cédric Dorus, chargé de communication, 

«  Nous partons également en voyage de fin d'année dans l'arrière-pays Nîmois pour 3 nuits dans un camping avec 56 participants, enfants joueurs, parents et dirigeants…ce qui montre la bonne ambiance au sein de notre joli club familial. »

("Tout le monde en parle chez Cricri" ne manquera pas de  vous en transmettre un petit reportage)

La gestion de leur  site internet a été remise à l’ordre du  jour  

http://sportvolonne.wixsite.com/fcvolonne

ainsi que la création d’une page Facebook http://Fcvolonne Richaud Tamietti

pour pouvoir les contacter plus facilement.

L’équipe des organisateurs  du FCV  photo prise le mois dernier lors du plateau  (photoFCV)

Encore et toujours des coupes dans le quotidien !

VOLONNE   Le FCV  prépare la rentrée

Voir les commentaires

VOLONNE Alicia ETIENNE volonnaise avec Amandine et Léonie, les drôles de dames stars des spectacles équestres

 Alicia et ses copines

les drôles de dames en spectacle équestre estival

« Les Valkyries »

 

La famille d’Alicia est volonnaise depuis plusieurs générations, en effet tout le monde connaît le « Modern’Hôtel » même s’il ne fonctionne plus depuis plus de 20 ans, c’est d’ailleurs là qu’elle habite avec sa grand-mère Monique. Alicia n’a jamais pensé se diriger vers l’hôtellerie, sa passion depuis l’enfance c’est l’équitation et tout l’amour qu’elle donne à ses chevaux.

 

Un projet ambitieux d’Amandine Pujol de Châteauneuf Val St-Donat, rejointe par ses deux amies Alicia de Volonne qui affirme « J’avais déjà une expérience dans le domaine de la voltige cosaque et les spectacles »,  et  Léonie de Peipin, a été de créer une association «  Les enfants de Gaïa, Théâtre Equestre », en 2016 qui  a bien «tourné » mais …

Bien sûr le « mais » est douloureux pour elles, comme le déplore Alicia Etienne « Pour des raisons financières, l’association est dissoute. Un cheval a été vendu et le moyen de transport aussi, ce qui ne nous permet plus de faire des spectacles »

 

Ces drôles de dames dynamiques qui ne s’en laissent pas compter, ont donc accepté une proposition avantageuse d’une autre troupe présidée par Eric Borgna de Ventavon (Hautes Alpes) créée en 2010, « L’Ost des Temps Jadis ».

 

Rencontrée sur le département lors d’une représentation, un lien amical s’est installé avec cette troupe de spectacles médiévaux « ils nous ont proposé d’adhérer à leur association et de participer aux représentations. Ils tournent depuis un moment et ont des dates longtemps à l’avance, ce qui nous a permis de nous intégrer en sécurité » ajoute Alicia.

 

« Les Valkyries, spectacles équestres »  nouvel intitulé, avec Alicia, Amandine et Léonie, vont émerger cet été sur le 04 et au-delà…

les 11 et 12 août à Colmars les Alpes,

les 18 et 19 août à Sisteron

entre autres.

 

Avec l’objectif de monter des ateliers ayant pour but d’offrir des prestations « De voltige et de liberté ! Mais aussi d'autres prestations,  comme interventions dans les écoles, archerie, art du feu, etc  pour que chacun se diversifie et touche à d’autres arts que  ce qui est proposé avec le cheval … « L'Ost des Temps Jadis » propose déjà ces ateliers » précise Alicia.

 

Elles restent toujours aussi passionnées et passionnantes, un autre  projet amphigourique est dans les tuyaux...!

 

La prochaine médiévale de Volonne aura lieu en 2019…

peut-être une occasion de les découvrir en terrain conquis ?

 

 

 Légende photo : (photo Alicia Etienne) Les trois drôles de dames, Alicia la volonnaise au centre, avec Amandine et Léonie et le président de la troupe « L’Ost des  Temps Jadis », Eric Borgna

 

 

voici l'original transformé sur le quotidien !

 

VOLONNE  Alicia  ETIENNE  volonnaise  avec Amandine et Léonie, les drôles de dames stars des spectacles équestres

Voir les commentaires

L’ESCALE Le Printemps des Castors avec des conférenciers Raphaël Colombo et Michel Phisel

Tour du monde des chauves-souris avec Raphaël Colombo  !

Les Chauves-souris ne connaissent pas les frontières et en Europe les effectifs de certaines espèces sont en régression alarmante.

source : http://asellia-ecologie.fr

Asellia Ecologie est un bureau d'étude spécialisé dans l'expertise faune et flore, la transmission des savoirs naturalistes, les projets de territoire et basé à Sisteron.

Asellia poursuit son engagement militant et de transmission des savoirs naturalistes   auprès du grand public. Comme chaque année, Raphaël Colombo anime de nombreuses conférences sur les chauves-souris, déesses nocturnes de la région.

Objectif : sensibiliser et émerveiller petits et grands au travers de ces étonnants et incroyables mammifères.

photo la  Cistude

RAPHAEL COLOMBO ÉCLAIRCIT LES MYSTÈRES DE LA CHAUVE-SOURIS

Ce fascinant mammifère a fait l’objet de plusieurs ateliers « découverte » au sein de plusieurs établissements scolaires notamment au Collège Paul Arène de Sisteron où Raphaël Colombo fait des interventions auprès des élèves.

Ce naturaliste sisteronais sait bien sûr de quoi il parle, ayant parcouru les différents continents de notre planète pour mieux comprendre le mode de vie de ce curieux animal, et pour découvrir d’autres espèces toutes aussi passionnantes à étudier les unes que les autres. Cet amoureux de la nature a souhaité transmettre sa passion aux naturalistes.

Ces ateliers auprès des scolaires deviennent incontournables au fil des jours.

Le « Molosse de Cestoni », (Tadarida teniotis)

Le Molosse de Cestoni est l’une des plus grandes chauves-souris européennes (40 cm d’envergure pour un poids de 30g). Il est le seul parmi les chauves-souris dont les cris d’écholocation (des tsik-tsik répétés) sont audibles par l’homme.

La chauve-souris, reste le seul représentant de ce genre sur le continent européen, totalement inoffensives pour l’homme. Son nom vient de son faciès canin fort atypique et est reconnaissable en vol car sa queue dépasse largement de son corps. Seul représentant en Europe d’une famille plutôt tropicale (les Molossidés), cette espèce est bien représentée en Provence-Alpes-Côte d’Azur.

 À l’abri dans des fissures, des cavités et jusque dans certains bâtiments, on le retrouve dans les falaises du massif du Cap Sicié, les avens des Monts de la métropole et les vastes territoires de chasse des alentours sont des habitats qu’il affectionne particulièrement. Tapis au fond de leur gîte le jour, les Molosses vont s’activer au crépuscule pour parcourir parfois plusieurs dizaines de kilomètres afin d’aller chasser les insectes volants et les gros papillons nocturnes. Bien loin de l’image de vampires buveurs de sang qui les poursuit depuis longtemps, les chauves-souris sont finalement bien sympathiques, si l’on pense aux milliers de moustiques dont chacune se nourrit chaque nuit.

Conférence sur les castors par Michel Phisel

photo la Cistude

 

Les castors contemporains sont surtout connus pour les barrages, les digues et les huttes qu'ils construisent sur les cours d'eau et les rivières. Ce sont les seules espèces à produire et entretenir des zones humides ; ils contribuent ainsi à la diversification de l'habitat. Ils ont été chassés depuis l'Antiquité, ce qui a conduit les deux espèces encore vivantes au bord de l'extinction. Les populations se reconstituent peu à peu grâce aux plans de conservation et elles ne sont plus considérées comme menacées au début du XXIe siècle.

Atelier de maquillage par Emmanuelle Bernard, au Printemps des Castors, à la Maison des associations de l'Escale. Bravo l'artiste !

photo la Cistude

 

 

Voir les commentaires

SANTE DEPARTEMENT Journée Nationale de la Fibromyalgie le 12 mai

encore un papier oublié, jamais diffusé... perdu par la rédaction ?!!!

La Fibromyalgie est reconnue par l'Organisation Mondiale

de la Santé depuis 1992.

L'objectif de cette journée est de sensibiliser les gouvernements, les institutions et les medias sur la situation des personnes qui souffrent de ces maladies orphelines (c’est à dire, sans traitement, ni prise en charge, et incurable dans l'état actuel des connaissances et des moyens). Cet événement est mené dans 29 pays.

Création d'une commission d'enquête sur la

fibromyalgie en France

Le Parlement français a annoncé la création d’une commission d’enquête sur la fibromyalgie, approuvée le 4 mai 2017 par la Commission des Affaires sociales de l’Assemblée. Selon la Haute Autorité de santé (HAS), la fibromyalgie touche entre 1,4 % et 2,2 % des Français, des femmes dans 80 % à 90 % des cas.

« Réflexions par accident »,  Mathieu témoigne

de son quotidien avec  la fibromyalgie

 LA FIBROMYALGIE c’est quoi ? La fibromyalgie, maladie très mal connue, caractérisée par un état douloureux musculaire chronique (myalgies diffuses) étendu et localisé à des régions du corps diverses, douleurs associées à une grande fatigue, des troubles du sommeil, des maux de tête, troubles du côlon, troubles oculaires, tremblements etc.…

Cette maladie touche 2% de la population dont 80% sont des femmes, soit environ  14 millions d’Européens. Des cas sont également décrits chez les enfants.

A 27 ans, Mathieu Mangenot,  atteint de cette maladie déjà depuis 11 ans, transmet au lecteur son voyage au cœur des réflexions quotidiennes sur ses relations à l’autre : une thérapie par les mots ! 

« Grâce à l’écriture, le sport et mon travail, j’évacue la maladie, j’extériorise mes ressentis régulièrement. J’ai fait de la fibromyalgie une véritable force au quotidien. La maladie ne doit pas gérer ma vie. C’est à moi de la maîtriser et d’en gérer les conséquences .Elle ne me mettra pas à genoux et ne m’empêchera pas de vivre ma vie comme je l’entends. Ce qui pourrait également être une victoire, serait peut-être aussi que le message que j’essaye de transmettre à toutes les personnes que je croise est un message très positif, optimiste et sans noirceur.», explique l’auteur.

Ce témoignage est une leçon de vie et

aussi une leçon de courage.

Ce livre est avant tout le partage d’un vécu, permettant souvent à d’autres personnes qui traversent la même épreuve de se sentir un peu mieux. C’est aussi un moyen de diffuser de l’information sur la fibromyalgie, le stress post traumatique et l’expérience que l’on peut avoir dans le social.

L’auteur : Né à Montauban dans le Tarn et Garonne, Mathieu Mangenot est animateur éducateur, dans un atelier relais, dispositif d'aide aux élèves de collège en difficulté et consultant pour parents et ados en difficulté.

Suite à une agression sur son ancien lieu de travail, il a été déclaré en état de stress post-traumatique.

«Réflexions par accident… » de Mathieu Mangenot Témoignage

  Ed. Mon petit éditeur. Collection Publibook.

Disponible à la FNAC et sur AMAZONE  également

Légende photo : l’auteur de « Réflexions par accident… » Mathieu Mangenot

 

Voir les commentaires

VOLONNE La Marche Vérité et Justice pour la Santé Environnementale

VOLONNE  Village engagé pour l'environnement !
Jeudi 10 mai, c’est journée pause pour les marcheurs. Installés sur la commune de Volonne (04),c'est la découverte dès  le matin de la richesse ornithologique du lac du village, avec des explications passionnantes de Michel Davin,  référent local LPO (Ligue pour la Protection des Oiseaux).

"Ce matin, les Marcheurs Cobayes sont repartis de Volonne pour Sisteron. Une bien belle équipe rejointe en cours de route par des volontaires.Ce mouvement va prendre de l'ampleur pour aboutir le 29 juin à Paris pour analyser et ensuite faire les propositions recueillies aux députés européens à Strasbourg.

Hier soir à l'espace Notre Dame,un débat ouvert sur les pesticides dans les vergers a vu les idées se rencontrer et apporter une richesse dans le dialogue.Merci aux participants volonnais ! https://static.xx.fbcdn.net/images/emoji.php/v9/f4c/1/16/1f642.png" se réjouit Michel sur sa page Facebook  - Photo ci-dessous Michel Davin

« Les cobayes lancent l’alerte »
Malbouffe, pollutions, exposition aux produits toxiques,
lobbys : BASTA !

Alors que les maladies infectieuses ont largement baissé au XXème siècle en raison de l’hygiène et de la nutrition, les maladies chroniques dites maladies de « société » ont explosé : cancers, allergies, autisme, hyperactivité, maladies auto-immunes, infertilité, obésité, perturbations hormonales, pubertés précoces, maladies liées au effets secondaires de certains médicaments et vaccins, électro-hypersensibilité etc…

Toutes ces maladies ont pour cause la dégradation de notre environnement et la « folie » de notre mode de vie.

 Notre écosystème est devenu toxique ! 

Notre environnement est pollué par tous les rejets chimiques industriels, agricoles (pesticides, OGM, résidus médicamenteux, plastiques, nanomatériaux…) et nucléaires, ainsi que par les champs électromagnétiques.  Les cycles de l’air et de l’eau sont mis en danger et c’est notre survie, en tant qu’élément de notre biotope, qui est désormais compromise. Nous ne pouvons plus accepter d’être pris.e.s, avec notre écosystème et sa biodiversité, pour une gigantesque poubelle à ciel ouvert.

S’ajoute à cela le poids des lobbies des complexes agroalimentaires, chimiques, pharmaceutiques et du profit à tout prix, qui fait souvent primer, en matière de santé publique, les intérêts de l’industrie sur l’intérêt général. Des milliers de victimes sont humilié.e.s au quotidien par ces lobbies qui agissent en toute impunité et sans presque aucune surveillance et c’est toute la population qui devient cobaye de leurs expériences.

La crise sanitaire, 4ème crise écologique

La crise sanitaire est bel et bien la 4ème crise écologique à côté de la crise climatique, de l’extinction de la biodiversité et de l’épuisement des ressources naturelles. Comme les autres, cette crise est créée par l’humain.

Les sources de pollutions qui portent atteinte à la santé sont bien connues ou soupçonnées : des rejets industriels polluant sol, air et eau, une nourriture et une eau bourrées de produits chimiques, des cosmétiques, des produits d’ameublement, d’entretien et de construction toxiques, l’inflation et la sur prescription de produits de santé dangereux pour notre santé, les ondes électromagnétiques, etc.

Alors que ces sources de pollutions font déjà des milliers de victimes, adultes comme enfants, c’est toute la population qu’elles menacent, et plus particulièrement certaines classes sociales et minorités défavorisées condamnées à vivre dans les endroits les plus pollués et sans moyen de s’informer correctement, ni de combattre.

Aussi, après les scandales de l’amiante ou des victimes des pesticides (Triskalia), les salariés n’ont plus aujourd’hui, avec la suppression des CHSCT, d’instance d’alerte concernant la santé et l’exposition aux risques dans leur entreprise. Or, l’exposition professionnelle aux cancérogènes explose et la protection de la santé sur les lieux du travail est un enjeu essentiel.

Marchons pour défendre notre santé

Face à cette catastrophe sanitaire galopante, il est temps de réagir et de tous se mobiliser dans le cadre d’une grande marche autour des victimes et des cobayes.

Soutenons cette marche citoyenne des victimes empoisonnées dans leur travail, asphyxiées par l’air qu’elles respirent, intoxiquées par ce qu’elles mangent ou par certains produits de santé toxiques…Il n’est pas trop tard pour stopper ces pollutions qui se répandent, des solutions existent et nous voulons le faire savoir.

Entre le premier mai et le 30 juin, participons à la Marche Vérité et Justice pour la Santé Environnementale pour :

  • Rendre visibles les personnes isolées et victimes dans leur travail, dans leur lieu de vie, dans leur alimentation, dans leurs soins… de produits toxiques, de produits de santé dangereux, de polluants dangereux pour la santé et pour les générations futures ;
  • Créer un mouvement citoyen et un éveil des consciences contre l’inertie des pouvoirs publics en matière de santé environnementale ;
  • Réclamer la justice, la réparation, la reconnaissance des responsabilités et l’indemnisation des victimes de la crise sanitaire et environnementale avec l’inversion de la charge de la preuve (ce doit être à l’industriel de prouver l’innocuité de son produit et non à la victime de prouver le lien de causalité entre sa pathologie et le facteur de pollution ou le produit toxique) ;
  • Exiger une recherche, une expertise et une justice indépendantes et refonder toutes les méthodes d’évaluation et d’homologation par un panel indépendant de chercheurs universitaires avec un contrôle citoyen ;
  • Renforcer la protection de la santé au travail en rétablissant les CHSCT et des instances de contre-pouvoirs, d’alerte et de la contre-expertise pour les salarié.e.s.

Marchons pour en finir avec le tout pouvoir des lobbys industriels qui s’infiltrent dans les évaluations scientifiques et la réglementation. Marchons pour exiger le droit fondamental à un air sain, une alimentation saine, une médecine saine, un environnement sain et la préservation de la santé de tous.

source site des marcheurs cobayes

COMME D'HAB L'ARTICLE MODIFIE ET COUPE

COMME D'HAB L'ARTICLE MODIFIE ET COUPE

Voir les commentaires

1 2 > >>