Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

VOLONNE Un groupe d’artistes volonnais se forme pour le goûter spectacle des retraités

L’équipe du Centre Communal d’Actions Sociales  de Volonne, composé de  15 membres, s’est concertée pour organiser  un goûter spectacle pour les retraité(e)de la commune.

Sandrine Cosserat, maire de Volonne et Patricia Mena, conseillère municipale, présidente du CCAS ont ouvert ainsi les réjouissances « Ce moment se veut être  un moment de rencontres, de partage et de retrouvailles, et  aussi de découvertes des artistes locaux. Le CCAS, à l’initiative de cette après-midi festive, mobilisé pour favoriser le lien social, s’est vu attribué un nouveau local dernièrement pour vous accueillir lors de ses  permanences. Ses actions de terrain restent  nombreuses et solidaires. »

A l’affiche de cette manifestation, Chantal et Laurent Baudino, de l’association « Chansons en Goguette » accompagnés de leur orgue de barbarie  ont assuré la 1ère partie d’animation musicale. Avec un récital sous le signe du voyage avec des titres tels que « La Cannebière », « Le petit Cabanon », « Venise provençale », "La montagne"(JFerrat)« Etoile des neiges »,"Aux Champs Elysées"(JDassin), "L'Auvergnat", "Montagnes d'Italie", "La Bohème"(Ch.Aznavour), "Ah le petit vin blanc", "Les amants de St Jean", « Balade Irlandaise »(Bourvil), « San Francisco »(H.Aufray), "Ma cabane au Canada"(Line Renaud), "Un petit bonheur"(Félix Leclerc), "La balade des gens heureux"(GLenorman), "On ira" (ZAZ), "C'est magnifique"… les artistes ont su raviver des souvenirs aux 60 convives installés bien confortablement au sein de l’Espace Notre-Dame.

Le temps fort de cette soirée a été révélé par  un trio d’artistes volonnais qui a formé un groupe pour  l’occasion, Brigitte Walkowski-Tamietti, chanteuse encadrée de  2 guitaristes et interprètes également,  J-Alain Barranco et Marc Vachier.

Comme l’a soulevé Marc Vachier en intermède de leur intervention « nous sommes de 2 familles très connues des volonnais, les Vachier et les Tamietti », c’était irrémédiable que les talents se fusionnent !

Au centre de leur concert des chansons de Graham Allwright, « Jolie bouteille, sacrée bouteille », «Je ne l’ai jamais vu »… ont fait résonner dans la mémoire des auditeurs  le passage mémorable en cette même structure de Graeme Allwright,  lui-même,  invité par l’association volonnaise « Amitié et Loisirs » en 2009.

Ce trio a interprèté avec brio des chansons très entraînantes telles que "Siffler sur la colline"(JDassin), ""Les p'tits pains au chocolat"(JDassin), "Emmenez moi"(Ch Aznavour), "Peua de vache"(GBrassens), "Margot" (GBrassens), "La rose", "L'homme à la moto" et "Le manège" d'Edith Piaf,"Couper la branche"(FSardou), "Félicie" (Fernandel),"Avec les filles", "Pour un flirt"(MDelpech), "Travailler c'est trop dur", "Petit Gonazales"....

                                                  *****************************

ZOOM sur Marc Vachier : Né le 23 décembre 1953 à Marseille, il arrive à Volonne 1958  où ses parents, André et Lucette, exploitent une  boulangerie-pâtisserie. Il a plusieurs cordes à son arc puisque depuis  1973, après ses études,  il revient travailler à l’entreprise familiale  et commence à donner des cours de Judo dans le tout nouveau Dojo volonnais.

Ayant pris une retraite anticipée de boulanger-pâtissier, il exerce une nouvelle fonction dans un Club Educatif à Manosque.  Egalement musicien, il aime réunir ses amis pour des soirées conviviales dans la bonne humeur et la sincérité par-dessus tout.

Sous le statut d’auto entrepreneur, il dirige des journées récréatives dans les maisons de retraite entre autres, dans le département, en tant que guitariste, interprète et aussi animateur d’ateliers « pâtisserie ».

 

souvenir concert Graham Allwright  aout 2009 à L'Espace Notre Dame organisé par l'Association Amitié et Loisirs très beau souvenir
souvenir concert Graham Allwright  aout 2009 à L'Espace Notre Dame organisé par l'Association Amitié et Loisirs très beau souvenir
souvenir concert Graham Allwright  aout 2009 à L'Espace Notre Dame organisé par l'Association Amitié et Loisirs très beau souvenir
souvenir concert Graham Allwright  aout 2009 à L'Espace Notre Dame organisé par l'Association Amitié et Loisirs très beau souvenir
souvenir concert Graham Allwright  aout 2009 à L'Espace Notre Dame organisé par l'Association Amitié et Loisirs très beau souvenir
souvenir concert Graham Allwright  aout 2009 à L'Espace Notre Dame organisé par l'Association Amitié et Loisirs très beau souvenir
souvenir concert Graham Allwright  aout 2009 à L'Espace Notre Dame organisé par l'Association Amitié et Loisirs très beau souvenir
souvenir concert Graham Allwright  aout 2009 à L'Espace Notre Dame organisé par l'Association Amitié et Loisirs très beau souvenir
souvenir concert Graham Allwright  aout 2009 à L'Espace Notre Dame organisé par l'Association Amitié et Loisirs très beau souvenir
souvenir concert Graham Allwright  aout 2009 à L'Espace Notre Dame organisé par l'Association Amitié et Loisirs très beau souvenir
souvenir concert Graham Allwright  aout 2009 à L'Espace Notre Dame organisé par l'Association Amitié et Loisirs très beau souvenir
souvenir concert Graham Allwright  aout 2009 à L'Espace Notre Dame organisé par l'Association Amitié et Loisirs très beau souvenir

souvenir concert Graham Allwright aout 2009 à L'Espace Notre Dame organisé par l'Association Amitié et Loisirs très beau souvenir

Voir les commentaires

VOLONNE Une démarche participative innovante encore mal comprise par les volonnais !

Suite au forum ouvert du 7 novembre dernier, la Municipalité encadrée des bureaux d’étude Adret, Kax, Conseil Urbain et les ateliers Asimuts, l’atelier participatif « Cartes sur tables » était organisé au sein de l’Espace Notre Dame afin de permettre à chaque citoyen de  partager démocratiquement   leurs souhaits, leurs besoins, leurs suggestions et même leurs connaissances sur ce projet de requalification du cœur du village.

Sur les 9 enjeux répertoriés au cours de la rencontre précédente,  3 thèmes d’ateliers se sont dessinés ainsi : circulation, stationnement, lien et connexion,  pour un 1er groupe,  tourisme et patrimoine, pour un 2è, espaces extérieurs et le bâti,  pour un 3è.

Chaque équipe était donc en charge d’apporter des contributions et un rapporteur était désigné pour fournir une synthèse à la table ronde qui  a clôturé cette journée constructive qui se devait  d’étaler sur la table  le bilan final des réflexions en choisissant les priorités à traiter.

« En ce concerne les éléments du patrimoine, ils se révèlent  très difficiles à hiérarchiser, car notamment le petit patrimoine (par ex portes, heurtoirs…) est très riche, ce qui impose d’en faire un inventaire … dans le but de sensibiliser la population sur la mise en valeur du patrimoine volonnais»,  a expliqué Laetitia Vandeportal représentant les ateliers Asimuts.

Un taux de participation médiocre, pourquoi ?

Au terme des débats, Sandrine Cosserat, Maire de Volonne,  a pris la parole pour répondre à l’interrogation de l’auditoire qui restait perplexe quant au nombre de participants à cette 2è expérimentation.

« En effet environ 1000 personnes  sont concernées  car elles habitent le cœur du village. Aujourd’hui les rencontres participatives ne sont pas encore entrées dans les esprits car nous sommes en pleine transition. Néanmoins nous organiserons d’autres moments où il y aura une réelle écoute du citoyen.

Toutes les informations recueillies ici seront traitées et restituées pour l’avenir de la commune de demain. Réaliser de tels projets prend du temps, en effet nous devons aller chercher des subventions, conduire une  réflexion sur les aménagements globaux, sinon on fait du bricolage !

On ne peut pas courir plusieurs lièvres à la fois, actuellement nous sommes sur les projets 2012, mis en place par la précédente municipalité et qui seront aboutis en 2017.

Plein de choses seront réalisables néanmoins au moindre coût et l’on souhaite travailler avec les riverains, les volonnais »

 

La Municipalité organisera une réunion publique dédiée au compte-rendu de ces deux forums de concertation participative, la date sera communiquée ultérieurement.

**************************************************************************************

MICRO TROTTOIR

Une démarche participative innovante encore mal comprise par les volonnais !

MCE : Quel est votre ressentiment sur ce type d’atelier innovant proposé à Volonne ?

Jérôme Zoulalian 49 ans  employé Sanofi

« Je reste un peu perplexe car je pense que ce genre de projet ne s’inscrit pas sur un seul mandat, c’est très bien mais ça se mène en parallèle avec des résultats directs.  Il faut s’inscrire dans l’urgence plutôt. Des choses peuvent se faire sans gros moyens en ne passant pas forcément  avec des rencontres participatives. Ce serait dommage de lancer toutes ces études pour arriver en 2017 et que quelqu’un mette un grand coup de balai à tout cela. Aujourd’hui on pourrait travailler plus sur du concret, c'est ce qu’attendent les volonnais. »

M-Claire Toupenot 66 ans retraitée employée municipale

« Je trouve cela génial, très bien organisé, chacun peut exprimer ses besoins, donner ses idées. On prend nos avis en compte. J’aime ce petit village même si je ne suis volonnaise que d’adoption, et surtout je suis volonnaise  de cœur, et c’est bien qu’on y accorde autant d’intérêt. »

Sandra Mb 41 ans  mère au foyer

« C’est très innovant, c’est un travail très citoyen, de pouvoir avoir un mot à dire, c’est du partage ! On se sent acteur du village et c’est vraiment un grand moment de partage »

M-Josée Bonfils 76 ans retraitée de l’enseignement

«C’est très positif et constructif. Il n’y a pas beaucoup de participants car  je déplore qu’il n’y ait pas plus d’infos ou plutôt que les personnes ignorent les informations. Dommage qu’il n’y ait plus de crieurs publics, ils ne pourraient pas dire quand même qu’ils n’ont pas entendu ! »

Maurice Arrufat  73 ans retraité

« Ca ne s’est jamais fait, je trouve cela très bien. J’essaie de participer mais on ne sait pas  si cela aboutira vraiment ! On verra bien, il faut quand même donner son opinion. »

 

 

VOLONNE    Une démarche participative innovante encore mal comprise par les volonnais !
VOLONNE    Une démarche participative innovante encore mal comprise par les volonnais !
VOLONNE    Une démarche participative innovante encore mal comprise par les volonnais !
VOLONNE    Une démarche participative innovante encore mal comprise par les volonnais !
VOLONNE    Une démarche participative innovante encore mal comprise par les volonnais !
VOLONNE    Une démarche participative innovante encore mal comprise par les volonnais !

Voir les commentaires

L'ESCALE Pénurie de porte-drapeaux ! La FNACA en assemblée générale annuelle à l’ ESCALE

Créée en pleine guerre d'Algérie, le 21 septembre 1958, la FNACA, Fédération Nationale des Anciens Combattants en Algérie, Maroc et Tunisie, est l'association spécifique des anciens combattants en Afrique du Nord, et est indépendante à l'égard des pouvoirs publics et de tout parti politique.

Son but est de  défendre les droits matériels et moraux de tous ceux ayant pris part à la guerre d'Algérie et aux combats du Maroc et de Tunisie (1952-1962).

L’action prépondérante de la FNACA a permis  l’officialisation du 19 mars 1962 comme Journée Nationale du Souvenir et du Recueillement à la mémoire des victimes civiles et militaires de la guerre d’Algérie et des combats en Tunisie et au Maroc    (décret du 6 décembre 2012), cette journée  ni fériée, ni chômée est le jour anniversaire du cessez-le-feu en Algérie.

 

« Pour nous, le 19 mars, est une date incontournable. C’est ce jour-là que s’est engagé un irréversible processus d’une paixvoulu et approuvée par 9 Français sur 10 lors du référendum du 8 avril 1962 par le président de la République, le Général de Gaulle. C’est un événement historique, et extrêmement important, qui a mis fin à huit années de guerre qui aura coûté la vie à près de 30000 hommes, la plupart appelés du contingent,que nous commémorons chaque année pour honorer leur mémoire ». C’est en ces termes que Michel Destremont, président du Comité Local Bléone Durance de la FNACA a ouvert la séance de leur assemblée qui s’est déroulée au sein de la MAC à l’ESCALE  en présence de J-Paul LAUGA, adjoint, représentant la Municipalité, excusant le président départemental de la FNACA, Claude Delecole.

 

Pénurie de porte-drapeaux !

Forte de ses 175 adhérents dans le département, la FNACA dénonce la pénurie de porte-drapeaux et en appelle aux élus, aux parents, aux citoyens,pour motiver les jeunes à s’investir lors des cérémonies comme « devoir de mémoire ».

Outre les moments officiels, ils se réunissent souvent en cours d’année en organisant des journées et repas champêtre où jeux de boule et jeux de carte sont au programme.

Le Comité Local Bléone Durance se réunira en février prochain avec les Municipalités de secteur pour établir un calendrier des cérémonies et manifestations pour l’année 2016.

 

Bureau du Comité Local Bléone Durance FNACA pour 2016 : Michel Destremont, président, Claude Féraud, vice-président (en charge des cartes) Alain Laurent, vice-président (en charge de la mutuelle), Claude Pécol, trésorier, Michel Féraud-Richaud, secrétaire, et Alain Féraud, en charge des dossiers des veuves.

L'ESCALE     Pénurie de porte-drapeaux ! La FNACA en assemblée générale annuelle à l’ ESCALE
L'ESCALE     Pénurie de porte-drapeaux ! La FNACA en assemblée générale annuelle à l’ ESCALE
L'ESCALE     Pénurie de porte-drapeaux ! La FNACA en assemblée générale annuelle à l’ ESCALE
L'ESCALE     Pénurie de porte-drapeaux ! La FNACA en assemblée générale annuelle à l’ ESCALE

Voir les commentaires

L'ESCALE AG « la Cistude » 1 des plus importantes associations du 04 « Mado » reste président malgré ses appels du pied à passer le flambeau !

L’Association pour la protection de la Nature et la promotion d’un développement durable  dans le Val de Durance, « LA CISTUDE », présidée par Daniel Madeleine dit « Mado » depuis 2009, a tenu son assemblée générale annuelle en présence de Claude Fiaert, Maire de l’Escale et conseiller départemental et d’un auditoire fort nombreux, intéressé et investi.

 

«… On rêve tous d’un autre monde, un monde où la pollution ne tue pas 7 millions d’habitants de cette planète chaque année… je suis un grand rêveur un peu utopiste qui reste persuadé qu’ensemble, tout reste possible …Par nos actions, nous ne changerons sans doute pas la face de la lune, mais nous participerons peut-être à l’avènement de cette humanité meilleure et plus éclairée que nous souhaitons tous pour nos enfants ! »,  c’est ainsi que Mado a ouvert la séance.

Avec un nombre d’adhérents en perpétuelle croissance, en comptant plus de 60 cette année, l’association sait s’entourer également de nombreux partenaires pour dérouler leurs actions pédagogiques et ludiques d’envergure sur le département.

 

« Protéger, restaurer, nettoyer, éduquer, sensibiliser, valoriser…être un laboratoire d’idées et une force de propositions ! », une devise que préconise l’association « la Cistude » qui a également largement participé aux différents travaux de préparation à la candidature Leader 2015/2020  que le Pays Durance Provence a mis en place pour que la stratégie territoriale Leader soit élaborée de manière participative.

Pour 2016, l’ensemble de ses  forces vives  devront mener encore à bien de nouveaux chantiers : 5, 6 et 7 février la 20è journée mondiale des zones humides avec un programme très riche,  puis pose de nouveaux nichoirs à cigognes,   « Le printemps des castors » à Malijai en avril ; les classes Durance à Volonne, la réserve ornithologique de Haute Provence, l’opération « Jour de la nuit », hôtel à chauve-souris …

La réserve ornithologique qui est un projet en instance depuis 2009, qui aurait un impact économique important, amenant un élan supplémentaire sur le territoire, devrait aboutir cette année en collaboration avec 5 communes. A ce jour, Malijai, Les Mées et Volonne sont engagés fermement mais afin de concrétiser, d’en exposer le descriptif complet,  une réunion est prévue le 15 décembre avec les élus, les divers partenaires et associations du Val de Durance.

 

Souhaitant passer le flambeau de la présidence, Mado a rajouté « Mes ennuis de santé et surtout une profonde conviction …7 ans à la tête d’une association, c’est beaucoup, il faut savoir redescendre afin de permettre un renouvellement salutaire des décideurs et des idées… Je suis persuadé qu’il est grand temps de permettre à d’autres talents de s’exprimer pleinement, j’ai totalement confiance dans vos motivations».

Mais en vain pour l’instant car personne ne s’est porté volontaire pour assumer cette lourde responsabilité.

Nouveau conseil d’administration pour 2016 : Daniel Madeleine, président, Patrice Giraud, trésorier, Brigitte Pierrat, secrétaire, Clément Avargues, Yves Clara, Lionel Clerc, Michel Davin, Elise Devis, Hervé Garcia, Marc Linares, membres

 

Pourquoi "La Cistude" ?

La Cistude d'Europe (Emys Obicularis) est une tortue aquatique qui peut mesurer 20 à 30 cm, de couleur noire ou sombre ornée de points et de stries claires, souvent jaunes. Le dessous est jaune avec une quantité variable de noir. L'association lui a emprunté son nom car une Cistude a été observée dans la Durance près de Volonne en 1991, peut-être le dernier spécimen en Moyenne Durance.

Page Facebook : https://www.facebook.com/LaCistude/

 

depuis l'assemblée générale, le bureau s'est réuni et a émit une décision que voici :

 

La composition du nouveau bureau de l'association "la Cistude"

Co présidents: Hervé Garcia et Daniel Madeleine

Vice président: Marc Linares

Secrétaire: Lionel Clerc

Secrétaire adjointe: Brigitte Pierrat

Trésorier: Patrice Giraud

Trésorière adjointe: Nathalie Bourriel

 

 

 

L'ESCALE    AG « la Cistude » 1 des plus importantes associations du 04 « Mado » reste président malgré ses appels du pied à passer le flambeau !
L'ESCALE    AG « la Cistude » 1 des plus importantes associations du 04 « Mado » reste président malgré ses appels du pied à passer le flambeau !
L'ESCALE    AG « la Cistude » 1 des plus importantes associations du 04 « Mado » reste président malgré ses appels du pied à passer le flambeau !
L'ESCALE    AG « la Cistude » 1 des plus importantes associations du 04 « Mado » reste président malgré ses appels du pied à passer le flambeau !

Voir les commentaires

VOLONNE Portrait d’un auteur volonnais qui présente son 2nd ouvrage

Luigi Corraro est né en 1952 dans une petite maison familiale à la campagne au pied des montagnes de "Monte Pollino", dans le village de "Viggianello", une petite commune de la région "Basilicate", située dans le sud de l'Italie au pied de la botte, à mi-distance entre la mer Adratique et la mer Méditerranée.

Dans les années 60, il quitte avec sa famille son pays d'origine pour la France. Ils débarquent dans un petit village des Basses-Alpes (Alpes de Haute Provence maintenant) en pleine mutation. En effet, c'est à Château-Arnoux en vue de la construction du barrage de l'Escale que le père a été engagé dans une entreprise de travaux publics, puis comme manœuvre maçon dans une entreprise locale  du bâtiment et décide de faire venir femme et enfants.

Dans son 1er ouvrage autobiographique,  « Un enfant dans la vague de l’immigration », il raconte  ce parcours chaotique de leur vie, comment il a vécu à tout juste 8 ans ce chamboulement imprévisible, les multiples aventures de son parcours scolaire et révèle les diverses astuces qu'il utilise alors pour arriver à ses fins. Cette famille de 8 enfants, aux moyens très modestes, devra s'intégrer du mieux possible dans leur nouvel environnement culturel et géographique.

« Après un premier livre « Un Enfant dans la Vague de l’Immigration », j’ai repris mon crayon et vous propose, aujourd’hui, une chevauchée au travers du village Jarlandin (Château-Arnoux-Saint-Auban).Cet ouvrage qui s’intitule « De la ferme de Font-Robert à la chapelle Saint-Jean » guidera vos pas sur un itinéraire traversant ce village de Haute Provence, situé au carrefour « Bléone/Durance ».
Tout au long de cette balade virtuelle, en attendant les beaux jours qui vous permettront de la réaliser sur le terrain, vous découvrirez ce sympathique village et ses alentours immédiats, où vous serez accueillis en toute modestie et simplicité.

Alors, si le cœur vous en dit et que vous vouliez vous mettre en jambes chez vous dans votre fauteuil, ce livre édité à compte d’auteur, est désormais disponible à mon domicile. Autrement, vous pourrez le découvrir à la Médiathèque de Château-Arnoux, à l’occasion d’une séance de dédicace, le mercredi 23 décembre à partir de 14h30. D’ailleurs, les 2 livres seront à votre disposition sur mon stand », explique  Luigi Corraro.

A mi mots l’auteur confie qu’un autre volume verra le jour en 2016, peut-être des balades sur l’itinéraire volonnais.

Il sera également présent au prochain festival du livre de Volonne,

le 30 et 31 janvier 2016.

Contact auteur : Luigi CORRARO   Port. 06 99 04 46 03 /04.92.64.24.28

corraro.luigi@orange.fr

 

 

VOLONNE     Portrait d’un auteur volonnais qui  présente son 2nd ouvrage
VOLONNE     Portrait d’un auteur volonnais qui  présente son 2nd ouvrage
VOLONNE     Portrait d’un auteur volonnais qui  présente son 2nd ouvrage
VOLONNE     Portrait d’un auteur volonnais qui  présente son 2nd ouvrage

Voir les commentaires

VOLONNE Initiative d’une volonnaise pour la recherche médicale.

Vos stylos usagés peuvent encore

écrire une belle histoire !

 

L'association « Association Neurofibromatoses et Recklinghausen » (ANR) récolte tous les matériels d’écriture (sauf les crayons de bois, crayons de couleur et tubes de colle): stylos à bille, à plume,  feutres, porte-mines, effaceurs, marqueurs, stabilos, tipex, usagés qui seront recyclés et revendus au poids contre de l'argent pour la recherche médicale.

Une volonnaise, Hélène Béraud, a  pris l’initiative de participer à cette opération en trouvant des lieux de collecte : la Crèche Lou-Pichoun, 3 place de la Mairie à Peipin, chez elle à la  Ferme de Rourebeau à Volonne (son domicile),le magasin la Foir'fouille Route de Sisteron à Peipin, la pharmacie des Lys Chemin de la Tannerie à Volonne, au Collège Camille Reymond La Bastide Neuve à Château-Arnoux-Saint-Auban auprès de son fils Florian.

« C'est une amie dont son fils Victor est atteint par cette maladie qui m'a interpellée,  et expliqué ce qu’était cette maladie. Que pouvais-je faire pour l'aider? Ramasser des stylos...rien de plus facile, alors je confectionne les boites pour en récolter 20kg ! C'est le challenge que je me suis fixée puisque je suis la seule récolteuse dans le 04 ...Mais j'espère faire des émules car quoi de plus facile que récolter des stylos usagés pour la ANR France ...C'est gratuit, je ne demande pas d'argent, je vous débarrasse des vieux stylos!  Et en plus vous faites une bonne action ! Moi je dis à vos fonds de tiroir !», explique Hélène Béraud.

La neurofibromatose, en bref cette maladie c'est quoi ?

La neurofibromatose 1 (NF1) ou maladie de Von Recklinghausen est une maladie qui se manifeste par des taches café au lait sur la peau et des tumeurs situées le long des nerfs, appelés neurofibromes. Selon la taille, le nombre et l’emplacement de ces neurofibromes, des complications peuvent survenir. C’est une des maladies génétiques les plus fréquentes. Ses manifestations sont extrêmement variables d’un malade à l’autre, allant des formes mineures pouvant presque passées inaperçues aux formes sévères. Les manifestations les plus souvent rencontrées sont cutanées et neurologiques mais d’autres organes peuvent être touchés comme l’œil, les os...

L’hypertension artérielle y est plus fréquente que dans la population générale, ainsi que certains cancers.

Cette maladie est connue depuis longtemps. Elle a été décrite dès 1793 par Tiselius puis en 1882 par Von Recklinghausen.

La prévalence de la maladie est de 1 personne atteinte sur 3 000 à 4 000.

 

www.anrfrance.fr

Contact Hélène Béraud portable 06.65.68.65.35(répondeur)

VOLONNE     Initiative d’une volonnaise pour la recherche médicale.
VOLONNE     Initiative d’une volonnaise pour la recherche médicale.

Voir les commentaires

L'escale Assemblée Générale du Club de l'Amitié des Aînés Ruraux

La présidente passe le flambeau !

Le « Club de l’Amitié de l’Escale », association des Aînés Ruraux,  créé le 9 juin 1983, soit plus de 32 ans,  compte actuellement 78 adhérents de 56 à 97 ans. C’est ainsi que,  lors de l’assemblée générale annuelle qui s’est déroulée au sein de la MAC, en présence d’élu(e)s, Colette Albertini   présidente depuis 4 ans mais qui y œuvre depuis dix ans, au conseil d’administration très activement comme cheville ouvrière, a tiré sa révérence.

 « Les personnes âgées sont très demandeuses. La gestion d’une telle association est très accaparante et je pense que j’ai besoin de passer à autre chose maintenant ! », dit-elle avec, néanmoins, une certaine émotion.

Durant ces quelques dernières années, le nombre des adhérents n’a cessé de croître ; malgré les décès des uns, les départs des autres, de nouveaux arrivants se sont intégrés ainsi « l’entraide s’est installée, notre Club perdure  car il est là pour briser la solitude et Colette a su contribuer à sa bonne marche », rajoute Alain Colin, secrétaire, candidat à la présidence.

 

Les activités  organisées au sein du Club sont nombreuses, variées et très intéressantes, ce qui favorise cette augmentation de participants également, sachant qu’il y a aussi des animations estivales.

La programmation répertoriée se compose d’un repas mensuel avec des marques d’attention pour les anniversaires des adhérents, selon la tradition, de lotos mensuels mais aussi de deux voyages annuels ludiques et de découverte (cette année à Tarascon et à St-Tropez/Port Grimaud avec le Club de Peipin), de thés dansants et de balades « petites promenades à Volonne, Montfort, les Mées… mais aussi des randonnées plus engagées selon la disposition et la capacité de chacun », explique J-Paul Lauga.

Les portes du Club ouvrent deux fois par semaine, le mardi et le jeudi, y compris l’été ce qui permet aux Aînés d’échanger, partager et jouer à la contrée, à la belote, au scrabble etc… toujours dans la convivialité et la bonne humeur.

Les prochains rendez-vous sont le 8 décembre (loto) et le 15 décembre, repas de Noël au son de l’accordéon.

 

La cotisation pour 2016 reste également identique : 15€ le timbre.

Pour tout renseignement contact : 04.92.64.56.17 (répondeur en cas abs)

 

Nouveau conseil d’administration et le Bureau, élus pour 2016 se composent de :

Alain Colin, président, Gérard Boéri, vice-président, Mireille Boéri, trésorière, Alberte Brun, trésorière adjointe, Régine Colin, secrétaire, Jean-Paul Lauga, secrétaire adjoint, Rosa Pulizzi, membre, Claude Brun, membre, Régis Blanquer, membre.

Colette Albertini passe le flambeau à Alain Colin
Colette Albertini passe le flambeau à Alain Colin
Colette Albertini passe le flambeau à Alain Colin
Colette Albertini passe le flambeau à Alain Colin
Colette Albertini passe le flambeau à Alain Colin
Colette Albertini passe le flambeau à Alain Colin

Colette Albertini passe le flambeau à Alain Colin

Voir les commentaires