Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

5ème TRAIL DE SAINT GENIEZ CYTISE


CYTISE association affiliée aux foyers ruraux, organise un TRAIL
Dimanche 23 Juin 2013


3 PARCOURS
8 Kms dénivelé 400 m+ - 9e00 – départ 09H00
14 Kms dénivelé 890 m+ - 11e00 – départ 09H00
20 Kms dénivelé 1245 m+ 13e00 – départ 09H00
Inscriptions majorées de 2e00 le jour de la course.

 

ANIMATIONS DE LA JOURNEE
Activités pour les accompagnants à partir de 10H00
Structure gonflable pour les enfants ,
Visite de la Chapelle de DROMON et sa crypte du XI siècle, les activités ci-dessus sont gratuites, et,
Visite du parc animalier « La Vallée Sauvage » (50 % conjoints et enfants).

 

REPAS


Apéritif offert par la Mairie de SAINT GENIEZ
Repas convivial chaud complet sous chapiteau.
Nougat de fromage frais et salade cocos plats
« COLOMBO de Boeuf de ST GENIEZ »
Fromages dont chèvre de ST GENIEZ
Yaourt fermier et coulis de framboise, et,
Pommes des ALPES
CAFE et BOISSONS comprises
Repas coureur = 12€00 Accompagnant = 14€00

 

*Inscriptions (courses) et réservations (repas)
Tel 04 92 34 58 95   Courriel : marcel.palomba@orange.fr

http://www.frcytise.fr

A-20DEPART-208-20Km-20-6-_595.jpg

Voir les commentaires

VOLONNE Une jeune volonnaise publie son premier essai.

 

    C'est aujourd'hui le fruit de 4 années de travaux que nous livre Isabelle Richaud en   publiant aux éditions l'Harmattan,

"l'Humanité face au miroir, réflexions sur une société durable".


    Cette jeune volonnaise de 32 ans , maman d'une petite Divya de 4 ans, a eu un itinéraire riche en découvertes, en recherches et en rencontres multiples et constructives.


     Sortie du Lycée de Sisteron, elle se dirige sur Aix vers des études de Langues étrangères.

    Mais elle se rend vite compte qu'elle ne prend pas la filière correspondant à ses ambitions, à ses choix de vie, alors elle part aux USA faire un stage au sein de l'ONU, ce qui lui permet de voyager aussi et d'effectuer des missions dans des fermes biologiques en Amérique Centrale, au Mexique...


  Elle concrétise ses compétences en passant un MASTER Gestion Environnement à Nice.

  Puis commence l'aventure professionnelle par un poste de responsable Espace Info Energie  à Paris pour l'ADEME (Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie).


  Sa rencontre avec R.K. Pachauri, président GIEC (Groupement Intergouvernemental sur l'évolution climat) ) et Directeur de TERI (l’Institut indien de l’énergie et des ressources), va lui ouvrir un plan de carrière de grande envergure.


  Elle part en Inde à New Delhi pendant un an pour être  son assistante technique et de communication. De retour en Europe, TERI l'engage pour travailler sur des projets en Inde avec un Institut flamant, elle est donc basée à Anvers en Belgique.


  Aujourd'hui elle a quitté son emploi pour revenir aux sources dans les Alpes de Haute Provence et pour promouvoir son ouvrage, pour donner des conférences et effectuer des interventions en milieux scolaires.

 

Pitch du livre


  Alliant sciences environnementales et sociales, écologie et économie, éthique et philosophie, le livre propose une réflexion intégrée sur les enjeux de notre époque, une vision inspirante d’un nouveau monde à construire à partir de l’action citoyenne.


  La 1ère partie du livre résume les défis environnementaux grandissants et leurs conséquences sur les vies et les activités humaines.

 

       La 2è partie montre comment le mode de vie occidental est la cause première de nos problèmes environnementaux et sociaux. Les citoyens peuvent significativement agir pour un monde meilleur en changeant leur manière d’acheter, de manger, de vivre chez eux et de se déplacer. Ces choix sont bénéfiques non seulement à la planète et la société, mais aussi aux individus qui les adoptent.

        Résister à la surconsommation, réduire sa consommation de viande, opter pour des cosmétiques naturels, pour des matériaux de construction sains et pour l’exercice physique que procurent les transports doux (marche à pied, vélo) est non seulement bon pour l’environnement, mais c’est aussi le moyen le plus sûr de se prémunir contre les maladies de civilisation qui émergent comme les menaces principales à notre santé psychologique et physique. 


       Plutôt qu’être considérés comme un sacrifice, les modes de vie « durables » doivent devenir un choix naturel, être rendus abordables et accessible par des contextes économiques, sociaux, culturel et spirituels adéquats.

 

       C’est pourquoi la 3è partie du livre s’attache à montrer pourquoi et comment nous devons fondamentalement repenser les structures-mêmes de notre société : s’affranchir du besoin de croissance économique, relocaliser et dé-carboniser l’économie, ré-humaniser nos villes, reconsidérer l’agriculture…


Ces défis ont une dimension spirituelle évidente : la crise, qu’elle soit écologique ou économique, est un appel à l’humanité à se regarder dans le miroir et définir son identité en tant qu’espèce et sa place dans le monde. L’éthique, la science et la technologie doivent maintenant plus que jamais s’allier et forger une conscience globale et une nouvelle civilisation qui soit véritablement respectueuse des hommes et de la vie dans son ensemble.

 

Telle est l’une des principales thèses de ce livre riche en informations et en idées.


contact : richaudisabelle@yahoo.fr

 

Prochains rendez-vous :

* Fête de la transhumance à Le Glaizil (05) : dimanche 2 juin

* Salon du livre et du marque-page d’Eyguians (05) : samedi 27 et dimanche 28 juillet

* Fête du livre de Sisteron (04) : mardi 20 août

------------A venir : rencontres signatures dans librairies, foires, conférences, etc.


 P1070179.JPG

  PAGE FACEBOOK : L'Humanité face au Miroir

 

 

 


Voir les commentaires

VOLONNE "La Magnanerie" convole en justes noces !

 

 

 

Ce samedi au sein  de la Mairie de Volonne, parents et ami(e)s se sont rassemblés pour l'union civile  de Fanny  et Stephan.

 

Ils se sont rencontrés voici cinq ans  au sein de la "Magnanerie" même , et ils ont décidé d'unir leur destinée  maintenant que pour le meilleur à Volonne, commune où ils résident et "qu'ils apprécient tout particulièrement pour son accueil et son savoir vivre", confie la jeune mariée !


Fanny BALCET assistante de Direction à la Magnanerie, née le 15 septembre 1986 à Avignon, fille de Françoise BALCET, kiné bien connue sur le carrefour saint-aubannais a dit "oui" à Stephan PAROCHE, chef de cuisine, propriétaire de l' Hôtel-Restaurant "La Magnanerie", sis sur la commune d'Aubignosc, né le 03 août 1972 à Digne les Bains, fils de Alain et Martine PAROCHE.

 

Leurs témoins étaient, pour Stephan, Jean Michel Giraud, Romaric Matagne et Yann Nicolas, des amis de Lycée et de fac, et pour Fanny, une amie d'enfance et voisine depuis toujours, Leslie Sanchez.*

 

 

Nous adressons toutes nos félicitations et nos voeux de Bonheur aux jeunes "novis".

 

 

Fanny-et-Stephan-mariage-VOLONNE.jpg

Voir les commentaires