Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

VOLONNE Sauver l'école !

La nouvelle municipalité veut sauver son école.

Une classe élémentaire pourrait fermer à la rentrée prochaine à Volonne.
Les délégués de parents d’élèves  ont organisé une réunion de mobilisation ce vendredi à 17h dans la classe de CP de l'école communale Fernand Landrier à Volonne.
La commune de Volonne, malgré ses 1700 habitants, a vu 2 classes se fermer en 8 ans seulement. L'une des 4 classes actuelles pourrait encore disparaître. Cela mettrait en danger la qualité de l’enseignement, puisque le personnel encadrant passerait de 5 à 3 adultes. Certaines classes couvriraient trois niveaux également. Tous les participants insistent sur les conséquences économiques, commerciales et humaines  au coeur du village  et sur le carrefour Moyenne Durance. 

 

P1070614.JPG

 

 

 

 

 

 

"Une école qui ferme, c'est un village qui meurt! "

C’est le dossier numéro 1 de la nouvelle municipalité. Sandrine Cosserat, 1er magistrat de la commune s'est exprimé  «Ce sujet est notre priorité, c'est notre combat et nous sommes tous mobilisés. Ce plan d’action nécessite des arguments et des chiffres et comporte donc plusieurs axes. Pourquoi des fermetures de classe alors que la population augmente ? Pour répondre à cette question, nous allons aller à la rencontre des parents volonnais  qui ont inscrits leurs enfants ailleurs.
 Notre mission est d'essayer de faire venir des familles, pour compléter l’effectif. On doit être, à peu près, à un prévisionnel de 74 enfants et, pour maintenir, il faut a minima 80 enfants. Il y a des logements qui appartiennent à la commune et qui sont aujourd’hui vides. D’ores et déjà, nous avons trois conseillers qui travaillent sur l’évaluation de ces logements, pour essayer de les rénover et aussi pour effectuer la remise en valeur de l'école. La politique familiale et l'accueil de jeunes familles est au coeur de notre préoccupation. On va mener en parallèle la question de la qualité de l’accompagnement scolaire. Il s’agit de mettre en place des activités sur le temps périscolaire et repenser notre plage horaire d’accueil des enfants, en tentant de l’élargir ». La direction académique des Alpes de Haute-Provence pourrait entériner la carte scolaire 2014-2015 d’ici quinze jours.

La FCPE craint la fermeture de classes dans 21 communes.


 « La politique prioritaire pour l’éducation nationale énoncée avec tant de solennité par le Président ne se reflète pas dans cette carte de rentrée scolaire », réagit Eric Vuoso, président du syndicat dans le 04. La FCPE craint ainsi des fermetures de classe dans 21 communes du département. On peut notamment citer Volonne Château-Arnoux Saint-Auban au sein de l’école « Paul Langevin », Forcalquier à l’école élémentaire, Manosque au Colombier ou encore Sisteron à l’école Verdun.

  P1070577.JPG

P1070585.JPG

Voir les commentaires