Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

SOURRIBES Un spectacle féérique de lumières

ayant été contactée trop tard cet article est passé en brève dans le journal

 J-Pierre et Nicole des collectionneurs compulsifs

Né en décembre 1939, Jean-Pierre Roumieu vit dans la maison où il est né  à Sourribes. Avec sa femme,  Nicole, ils ont une passion commune,  les collections, lui les oiseaux,  et elle les chats qui remplissent deux vitrines du petit salon, en faïence, en peluche, en bois … « Après les chats bien vivants, je m’occupe maintenant de mes miniatures ! », dit-elle.

 Sourribes sous une féérie de lumières !

Suite à un voyage à Strasbourg,  où ils ont été éblouis par les demeures alsaciennes extraordinairement  décorées, illuminées, en période de fin d’année, ils se sont laissés aller à reproduire cela chez eux, une grande « villa » sur deux niveaux avec une véranda et un parc autour,  dans ce petit village des Alpes de Haute Provence, faisant la curiosité des résidents du  Carrefour Moyenne Durance. Et depuis 10 ans,  d’années en  années, ils récupèrent, achètent et acceptent éventuellement les dons… des décorations, des guirlandes, des objets pour imaginer des triptyques, etc… pour améliorer  et exposer  comme si  une pièce de théâtre se produirait ici. Des rennes, des papillons, des « p’tits vieux »… une palette de divers acteurs entrent en scène,  mais par-dessous tout,  les stars ici  ce sont les Pères- Noël  de toutes tailles qui sont maintenant au nombre de 224.

« Je n’ai pas eu beaucoup de jouets quand j’étais petite alors on se fait plaisir, hier j’en ai encore acheté cinq ! » s’exclame Nicole.

Cela nécessite 15 jours d’installation  avec une part de créativité, de perfectionniste et parfois du bricolage « Mais je n’ai jamais compté les ampoules … Nous sommes avant tout des passionnés alors cette ornementation se fait avec des codes, par exemple,   l’étagère des Pères-Noël artistes qui jouent des instruments, alors là on ne compte pas non plus les piles, surtout quand les minots viennent et les mettent tous en route ! », ajoute  J-Pierre. Avec près de 50 visiteurs depuis le 10 décembre, ils ont  un projet solidaire qui leur  tiennent à cœur « Mettre une boîte à l’entrée où tous les curieux mettront une pièce et l’argent sera donné au Téléthon ! »

Pour profiter de ce spectacle féérique d’illuminations, il faut faire un crochet par Sourribes  car le couple va bientôt remballer en espérant encore fortifier leur agencement pour la prochaine « représentation » !

SPECTACLE A NE PAS MANQUER DU 10 DECEMBRE AU 15 JANVIER

 

Le couple a imaginé un spectacle dans leur maison avec une multitude de personnages, tout en lumière !
Le couple a imaginé un spectacle dans leur maison avec une multitude de personnages, tout en lumière !
Le couple a imaginé un spectacle dans leur maison avec une multitude de personnages, tout en lumière !
Le couple a imaginé un spectacle dans leur maison avec une multitude de personnages, tout en lumière !
Le couple a imaginé un spectacle dans leur maison avec une multitude de personnages, tout en lumière !
Le couple a imaginé un spectacle dans leur maison avec une multitude de personnages, tout en lumière !
Le couple a imaginé un spectacle dans leur maison avec une multitude de personnages, tout en lumière !
Le couple a imaginé un spectacle dans leur maison avec une multitude de personnages, tout en lumière !

Le couple a imaginé un spectacle dans leur maison avec une multitude de personnages, tout en lumière !

Voir les commentaires

VOLONNE Le Judo, une histoire de famille !

 

Le Judo ... Une tradition familiale !

Depuis l’arrivée du Judo au Dojo de Volonne en 1985, 13 membres de la famille FINO sont licenciés avec chacun un rôle et où chacun a apporté sa contribution à la vie du Judo Club notamment le patriarche Lucien qui en est membre et fut vice-président.

Une cérémonie était organisée pour inaugurer l’entrée de la nouvelle professeure qui n’est autre que Eva, 25 ans, qui a déjà à son actif 16 années de pratique du Judo.

« Après avoir essayé sans succès la danse contemporaine durant 2 séances et ne voulant pas me résigner à écouter l'opinion publique me disant de faire du basket, à 9 ans je commence le judo dans le club Volonne, dans lequel avaient pratiqué 4 de mes cousins. » c’est ainsi qu’Eva exprime son choix.

Déclic rapide, volonté de progresser et assiduité font naître en elle une passion pour le judo confortée par Marc Vachier qui est alors son professeur, 5ème Dan et 6ème Dan actuellement.

« Je passe l'examen du Nage No Kata en 2007, mon 1er Dan option compétition en mars 2008 et me sectionne le ligament croisé antérieur au ski, 2 semaines après. Suivent alors 2 ans de pause pendant les études de psychomotricité et un manque de confiance en mes appuis. Après ce passage à vide, toujours durant mes études à Marseille, je me rapproche du club de judo d'Alain Chaudeseigne, que je connaissais par rapport à des stages d'été judo-loisir en Suisse. Un cours de jujitsu Ne-Waza est proposé et je m'y inscris et pratique pendant 2 ans. Je reprends confiance et en parallèle passe l'examen de kata pour le 2ème Dan en 2013. A la fin de mes études, je remonte dans les Alpes-de-Haute-Provence et m'inscris au Judo Club de Pierrevert, proche de mon domicile actuel. J'y reprends de manière assidue le judo et obtiens en mars 2015 mon grade de 2ème Dan option compétition. Cette même saison, je fais plusieurs Opens Ne-Waza et me qualifie pour le championnat de France Jujitsu Ne-Waza à Epinal en Avril 2015. J'y obtiens la place de 3ème, ce qui me qualifie au tournoi de Paris de Mai 2015 auquel je prends part » ajoute-t-elle pour développer son parcours.

En septembre 2015, elle se lance dans le CQP-MAM (Certification de Qualification Professionnelle Moniteur d’Art Martiaux) de Judo, qu’elle obtient en Mai 2016. Cette belle aventure lui permet actuellement d’enseigner le Judo au Judo Club Pierrevert.

Parmi les convives outre sa grande famille personnelle il y avait également son autre famille, celle du Judo, où Alain Chaudessègne, 7è Dan, J-Marie Mahieu, 6è Dan, Philippe Laugier, 4è Dan, qui ont le déplacement de Marseille, l’Isle sur Sorgue et Arles et d’autres profs et amis de Vinon, Ste Tulle, Sisteron …qui sont venus participer à la fête.

 

Depuis quelques temps des problèmes informatiques ... avec mes excuses pour ce silence !

Je vais diffuser les articles coupés dans le journal afin de satisfaire les personnes concernées et aussi de mettre en valeur mon travail de pigiste ... !

 

Eva avec la cadette de la famille, sa petite cousine, Lory, ceinture bleue.
Eva avec la cadette de la famille, sa petite cousine, Lory, ceinture bleue.
Eva avec la cadette de la famille, sa petite cousine, Lory, ceinture bleue.
Eva avec la cadette de la famille, sa petite cousine, Lory, ceinture bleue.

Eva avec la cadette de la famille, sa petite cousine, Lory, ceinture bleue.

Voir les commentaires