Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

coup de coeur

Garden Party à la Ferme Dominici

Gérard De Meester, président de la Fédération de l'ADMR, conseiller général, est propriétaire de la Ferme Dominici, à Lurs où s'est produit "l'affaire".

 

Ce week-end il avait organisé une Garden Party avec les salariées, les bénévoles... de l'ADMR : au programme pizzas cuites au four, saucisses et merguez sur la braise et ect...ect...

endroit magnifique ... calme ... ambiance très conviviale !! DSCF4325

 

Merci Gérard pour ton accueil si chaleureux, pour ton dévouement pour cette association et ta compétence pour avoir aussi bien géré la période de crise qui s'est produite dernièrement, et pour avoir si bien relevé la barre...

 

 

Voir les commentaires

ADMR départ de la secrétaire et son remplacement VOLONNE

P1040177Au revoir Céline !

 

Le président de la Fédération de  l’ADMR (Association d’Aide à Domicile en Milieu Rural), Gérard De Meester et une partie des salariées du secteur de Volonne se sont rassemblées au sein du local, sis rue Victor Heyriès à Volonne, à l’occasion du départ, pour projet personnel,  de Céline Michel qui fut la secrétaire polyvalente pendant deux ans ½.

 

« Nous sommes désolés de voir partir Céline mais nous lui souhaitons bon vent et bonne chance pour l’avenir. Secrétaire est généralement un poste difficile et surtout à l’ADMR car c’est une association à caractère social et les qualités requises sont surtout la patience, la tolérance et une organisation exemplaire.

Heureusement qu’il existe des associations comme celle-ci qui sait faire face à la demande croissante de maintien à domicile des bénéficiaires », a souligné Mr De Meester.

Céline, quant à elle, a remercié l’assemblée pour ce temps passé ensemble en insistant sur le fait que ce travail fut pour elle une première vraie expérience professionnelle.

Elle est remplacée dès maintenant par Régine Douaïfia de Malijai qui est à votre écoute au  bureau de Volonne.

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

L’Aide à Domicile en MilieuRural du secteur de Volonne sauvée des eaux !

L’ADMR du secteur de Volonne sauvée des eaux !

 

 

« Quand il y a des bonnes nouvelles, il faut aussi le dire ! »

 

C’est en messager de très bonnes nouvelles  que Gérard De Meester, Président de la fédération de l’ADMR, s’est rendu en visite chez des bénéficiaires volonnais, Mr et Mme PAUL, accompagné de l’intervenante Kadidja Hamri, dit « Kalyce ».

Afin de les rassurer sur le devenir de l’association, il a tenu ces propos : « Les salariées, les déléguées du personnel ainsi que les employées administratives ont saisi le problème à bras le corps, et ont fait un travail remarquable pour redresser la barre.

Aujourd’hui nous avons des reprises de dossiers et des courriers de félicitations affluent pour nous louer la qualité de notre personnel.

Nous tenons à souligner l’appui des élus, notamment de Château-Arnoux et l’Escale, du Conseil Général,  et l’attention particulière que porte Monsieur le Préfet, Pierre N’Gahane, sur le présent et  l’avenir de l’ADMR.

 

L’ADMR, un maillon très fort de la Chaine d’Union.

 

Suite à une remarque de Mr Paul qui tenait à insister sur le fait que bien des retraités en difficulté ne peuvent pas financer l’hébergement et les soins en  maison de retraite, Gérard De Meester a répondu : «  Il faut reconnaître le rôle social de l’ADMR ! Effectivement certains retraités qui ne gagnent qu’en moyenne 800€ mensuels ne peuvent pas se permettre de partir en maison de retraite dont le coût aborde  environ 1800€ par mois, de même pour certains handicapés dont la pension modeste ne suffit pas pour régler les frais d’une structure adaptée.

L’ADMR permet le maintien à domicile, mais il faut également saluer la collaboration très précieuse établie avec le corps médical. »

 

Au sein de cette Chaine d’Union qui se compose d’élus, de soignants, l’ADMR a un rôle prépondérant.

 

L’ADMR du secteur de Volonne va très bien aujourd’hui néanmoins, l’appel à bénévoles est renouvelé pour faire face au développement qui s’annonce prochainement.

 

Contact  ADMR Malijai siège de la Fédération : 04.92.34.03.23

 

reunion admr 007

à gauche Mme PAUL au centre Ludovic PAUL les hôtes

à droite Gérard DE MEESTER président de la fédération de l'ADMR et conseiller général

 

Voir les commentaires

VOLONNE Pour le retour de Djéna et Bari, un espoir !

 

Le combat d’une mère…

 

Pour le retour de Djéna et Bari, un espoir !

 

Deux petits volonnais scolarisés à l’Escale de nouveau enlevés lors de la visite de leur père…

 L’histoire se répète.

Depuis un an le père avait un droit de visite en milieu fermé, encadré par l’association « Trait d’Union ». Depuis quelques mois, Akim Seba (né à St-Etienne, vivant à Bourgoin-Jallieu, 41 ans) avait obtenu le droit de voir ses enfants hors des locaux de l’association.

Le 4 avril dernier, celui-ci profite  de la visite mensuelle à Oraison pour enlever Djéna, sa fillette de 7 ans et Bari, son garçonnet de 5 ans…Aujourd’hui il est vraisemblable qu’il les a emmenés en Algérie.

Il s’agit du 2è enlèvement,  car déjà en 2007 il les avait soustraits à la maman Marie Laure qui habite Volonne avec son compagnon Guillaume Benseghir, président de l’association « Djena et Bari ».

A l’époque, les enfants avaient pu être récupérés 4 mois plus tard. L’histoire recommence !

 

L’association « Djéna et Bari » : http://djenaetbari.blogspot.com

L’objectif en est de faire pression sur les autorités qu’elles soient judiciaires, diplomatiques ou politiques afin que l’on accélère les procédures.

« Il y  a plus de 300 à 400 enlèvements parentaux par an en France et seulement 51% des dossiers aboutissent à une restitution et encore après plusieurs années de procédure », souligne Marie-Laure qui ne veut pas que ses enfants viennent grossir les statistiques.

 

« Trois mois sans nouvelles »

Une manifestation de soutien était organisée devant la Préfecture avant de se rendre devant le palais de justice de Digne.

Un cortège d’amis, d’enseignants, de parents d’élèves et d’enfants –compagnons de jeux ou de classe- s’est formé, la plupart revêtus du tee-shirt jaune –la couleur de ceux dont on attend le retour- à l’effigie de Djéna et Bari, et porteurs de banderoles et pancartes « Djéna et Bari ont été enlevés ».

Pendant une dizaine de minutes, le regroupement d’une bonne centaine de personnes a scandé « Rendez nous Djéna et Bari ! »

Puis les portes se sont ouvertes et une délégation de cinq personnes ont été reçues par le procureur Gaury et le président du TGI Malatrasi.

Ils ont ressortis avec la confirmation que les autorités algériennes avaient bien entre les mains tous les documents officiels pour intervenir sur le territoire, notamment le mandat international pour enlèvement,  délivré, début mai, par le juge d’instruction de Digne.

 

Un forcing diplomatique ?

Quarante huit heures après l’énergique et émouvante manifestation à Digne, Marie-Laure et Guillaume ont été accueillis à l’Elysée par Mr Picca, conseiller « Justice » au cabinet du président Sarkozy.

Celui-ci leur a assuré que la commission rogatoire internationale était bien arrivée et que si les choses ne bougent pas rapidement il conviendra de passer à une solution plus politique en intervenant sur le plan diplomatique. 

« …Cela fait trois mois que nous attendons, nous allons encore patienter et en profiter pour étoffer nos contacts en Algérie mais si avant la fin du mois nous n’avons pas de nouvelles, nous entreprendrons avec un avocat algérien des actions sur place, en commençant, notamment, par un dépôt de plainte », rajoute Guillaume.

DJENA ET BARI ENFANTS DISPARUS A VOLONNEDJENA ET BARI LES DEUX PETITS VOLONNAIS ENLEVES

 

 

Voir les commentaires

Marc Vachier, le judo … Une histoire de famille !!

 

Marc Vachier accède au grade de 6è Dan.

 

Une après-midi de réjouissance était organisée ce dimanche par l’équipe du Judo Club de Volonne, présidée par M-Catherine Wetterwald, en l’honneur de cette distinction, au sein de l’Espace Notre-Dame à Volonne.

Pour ouvrir les festivités les jeunes du Club se sont présentés puis une démonstration de kata antique, exécuté à l’examen : le Köchi-ki-No-Kata, a été effectuée par Marc Vachier et Alain Dominici, un partenaire de longue date.

C’est Jacques David, son professeur,  qui, avec beaucoup d’émotion, a procédé à la cérémonie de remise de la précieuse ceinture rouge et blanche du 6è Dan à son élève qui a remporté les épreuves sanctionnant cet accès avec succès le 8 mai dernier à Paris.

Les différents ex-présidentes et présidents du Club de Volonne : Jean-Yves Arnaud, Luigi Corrarro, Mr Laugier-Cérinasis, Jean-Jacques Le Henanf, Françoise Manin, Armand Péron et Cathy Balp, sont soit venus ou ont participé avec tout leur cœur aux festivités de ce jour.

 

Rétrospective sur la carrière de Marc Vachier

Marc n’a pas toujours été judoka. Né le 23 décembre 1953 à Marseille, il passe toute sa jeunesse à Volonne où ses parents, André et Lucette, exploitent une  boulangerie-pâtisserie.

En 1964, il a 11 ans et est un garçon bagarreur. Il intègre alors  le Club de Judo de Château-Arnoux, avec son frère cadet Alain.

Jacques David son 1er professeur  comprendra très vite comment canaliser cette agressivité.

En 1970, alors qu’il vit quelques temps à Nice, notamment pour obtenir son CAP de boulanger-pâtissier,  il croisera sur sa route des champions tels que Jean-Paul Coche.

En 1973, il revient travailler à l’entreprise familiale de Volonne et commence à donner des cours de Judo dans le tout nouveau Dojo volonnais encore en construction qui manque d’un réel confort, mais qu’importe !

Entre 1981 et 1988, il obtiendra ses 5 Dan. De 1976 à 1985, il enseigne au Club de Forcalquier où il rencontre Claude Gonta, remarquable pédagogue qui va influencer durant des années le professeur volonnais.

En 1995, c’est au Club de St-Etienne-les-Orgues qu’il donne des cours. Son élève Marielle Ughetto, présidente depuis cette date, est venue le féliciter longuement et lui rendre hommage.

De 1999 à 2008, il est également enseignant au Club de Volx.

Actuellement ayant prit une retraite anticipée de boulanger-pâtissier, il exerce une nouvelle fonction dans un Club Educatif à Manosque.

Egalement musicien, il aime réunir ses amis pour des soirées conviviales dans la bonne humeur et la sincérité par-dessus tout.

 

Une histoire familiale

Père de deux enfants : Aurore et Pascal, ceinture noire tous les deux, et également papi de Tom, 10 ans et Lubin, quatre mois, c’est un grand bonheur pour lui de voir toute sa petite famille se rallier à sa passion : le Judo.

« Félicitations Marc et une très bonne continuation à toi et à ta famille ! »

 

P1030815

 

Voir les commentaires

Encore une grande artiste qui s'en est allée !!!

Ginette Garcin,
 la dernière des «veuves» est morte

 Figure populaire et attachante du théâtre, du cinéma et de la télévision, la comédienne Ginette Garcin, auteur pour les planches du «Clan des veuves» dont elle était la dernière survivante, est décédée jeudi à l’âge de 82 ans des suites d’une longue maladie.

Elle s’est éteinte dans un hôpital de Nanterre, où elle avait été admise après une «rechute foudroyante» selon son agent, quelques jours après avoir tourné pour France 3 un énième épisode de la série «Famille d’accueil».

Ginette Garcin était depuis 2001 une héroïne récurrente de ce feuilleton, dans la peau d’une grande tante un brin excentrique. Entre 1987 et 1991, elle avait été, dans un rôle de belle-mère également truculente, l’un des piliers de la série télévisée «Marc et Sophie» diffusée sur TF1.

Née le 4 janvier 1928 à Marseille, ville dont elle avait gardé une pointe d’accent, Ginette Garcin a été formée à la rude école du music-hall, ce qui lui permettra de devenir une comédienne complète, sachant chanter et danser.

Après des débuts dans l’orchestre de Jacques Hélian dès 1946, elle a travaillé auprès de Loulou Gasté puis a été l’interprète, au cabaret comme dans les studios d’enregistrement, de chansons de Boby Lapointe et Jean Yanne.

«Le Clan des veuves»

Ce dernier sera d’ailleurs l’un des premiers, avec Michel Audiard (Le drapeau noir flotte sur la marmite, 1971), à la diriger au cinéma, dans Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil (1972).

En 1975, Yves Robert lui confiera un rôle important dans Dupont Lajoie, mais c’est Claude Lelouch qui fera le plus régulièrement appel à elle, dans des longs métrages comme Les uns et les autres (1981), Partir, revenir (1985) ou Attention bandits (1987).

Régulière à la télévision, notamment dans les Enquêtes du commissaire Maigret (entre 1978 et 1981) et des séries comme Imogène ou Père et maire, Ginette Garcin s’est faite plus discrète au théâtre. Mais son nom restera associé à l’un des grands succès du boulevard: Le Clan des veuves, comédie sur la solitude du veuvage qu’elle écrit elle-même et qu’elle joue avec esprit et vivacité en compagnie de Jackie Sardou (décédée en 1998) et Mony Dalmès (morte en 2006). Créée en 1990, la pièce sera jouée plus de 1.000 fois à Paris et tournera abondamment en province.

Malgré la maladie, Ginette Garcin n’avait pas renoncé dernièrement à la comédie (Monique est demandée en caisse 12 de Raphaël Mezrahi aux Variétés en 2009). Elle venait d’ailleurs de signer pour reprendre la pièce de boulevard Toc Toc avec Gérard Hernandez à la rentrée à Paris.

Elle a été  inhumée lundi matin  au cimetière du Mont-Valérien (Hauts-de-Seine), a précisé son agent.

  18410059-rx 160 214-b 1 CFD7E1-f jpg-q x-20050223 06512

Voir les commentaires

HOMMAGE A BARBARA

Elle aurait 80 ans aujourd’hui mais !!   Elle nous a quittés  depuis 13 ans !!

Monique Andrée Serf, dite Barbara (Barbara Brodi à ses débuts) est une chanteuse, auteur-compositeur-interprète française née à Paris, le 9 juin 1930 et morte à Neuilly-sur-Seine, le 24 novembre 1997.

Sa poésie lyrique, la beauté mélodique de ses compositions, et la profondeur de l’émotion que dégageait sa voix lui assurèrent un public qui la suivit pendant quarante ans.

 

« Ma plus belle histoire d’amour»

 

Du plus loin, que me revienne,
L'ombre de mes amours anciennes,
Du plus loin, du premier rendez-vous,
Du temps des premières peines,
Lors, j'avais quinze ans, à peine,
Cœur tout blanc, et griffes aux genoux,
Que ce furent, j'étais précoce,
De tendres amours de gosse,
Ou les morsures d'un amour fou,
Du plus loin qu'il m'en souvienne,
Si depuis, j'ai dit "je t'aime",
Ma plus belle histoire d'amour, c'est vous,

C'est vrai, je ne fus pas sage,
Et j'ai tourné bien des pages,
Sans les lire, blanches, et puis rien dessus,
C'est vrai, je ne fus pas sage,
Et mes guerriers de passage,
A peine vus, déjà disparus,
Mais à travers leur visage,
C'était déjà votre image,
C'était vous déjà et le cœur nu,
Je refaisais mes bagages,
Et poursuivais mon mirage,
Ma plus belle histoire d'amour, c'est vous,

Sur la longue route,
Qui menait vers vous,
Sur la longue route,
J'allais le cœur fou,
Le vent de décembre,
Me gelait au cou,
Qu'importait décembre,
Si c'était pour vous....

photo4

Voir les commentaires

Sauve le Monde !!!

Voir les commentaires

DON ORGANES

carte-donneur-organe-v2

Voir les commentaires

Eurovision 2010

Eurovision-2010-Le-coupe-decale-de-Jessy-Matador-choisi-pou.jpg Le coupé-décalé de Jessy Matador
choisi pour représenter la France

L'artiste congolais Jessy Matador a été choisi par France Télévisions pour représenter la France au prochain concours Eurovision de la chanson , a révélé ce matin sur Europe 1 une journaliste de Télé Loisirs.

Vous vous souvenez probablement du tube de l'été 2008 Décalé Gwada. Ce mélange de musique latino, hip-hop, zouk et dancehall a fait danser de nombreux jeunes grâce à un clip très chaud figurant alors dans le top 10 des meilleures vidéos afro.

Après la sortie il y a un an de son album Mini Kawoulé, le Congolais Jessy Matador vient d'être choisi pour représenter la France à l'Eurovision, une compétition organisée à Oslo le 29 mai 2010.

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 > >>