Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un nouveau débat sur les thèmes de "consommer et se soigner autrement"

SISTERON

 

link

Sandrine Cosserat, militante écologique, déléguée départementale de CAP21 et Jean-Bruno Méric, porte parole des Verts, ont convié le public pour cette 3è réunion-débat qui se tenait cette fois à Sisteron, sur deux thèmes écologiques majeurs que sont « consommer autrement » et « se soigner autrement ».

 

Ces débats citoyens permettent d’échanger sur le peu de moyens que nous laisse notre société actuelle pour vivre en respectant notre environnement naturel et humain et en se respectant soi-même. C’est aussi le lieu pour mettre en lumière les initiatives que chacun, individuellement ou collectivement, s’attachent à développer sur notre territoire local pour essayer de vivre mieux.

Une  trentaine de personnes sont venues participer activement à ce rassemblement. On y comptait plusieurs élus, notamment Gérard De Meester, conseiller général, des conseillers municipaux Verts d’Estoublon et de Sisteron ainsi que la présidente du Modem

 

Zone de Texte: Consommer autrement, pourquoi ? Comment ?

Notre santé dépend de notre façon de consommer certes, mais pour vivre mieux, n’oublions pas aussi l’aspect environnemental dans nos façons de nous comporter.

 

Par exemple, « consommer  autrement, c’est aussi consommer près de chez soi !»

Revenir au commerce de proximité, de village, on y aspire tous ! L’erreur politique actuelle est la création de zones commerciales au sacrifice de terres agricoles, faisant ainsi le « jeu » de grands groupes de distribution français voire étrangers qui s’implantent instamment et abondamment et où les consommateurs sont largement pris en otage par l’incitation de l’achat… ciblant trop souvent les enfants !

Quelques initiatives locales ont retenu l’attention des participants : « l’Etal des Paysans » de Peipin, l’association « Montfroc Energies » (producteurs de la Vallée du Jabron), les paniers de Mireille et les paniers du Buech, l’association « l’Epeautre » de Sisteron, qui va se transformer en biocoop prochainement…

Sandrine Cosserat a souligné l’importance de découvrir ces circuits courts.

 

 

SE SOIGNER AUTREMENT         

Nous constatons une désertification médicale dans notre département...

 

L'offre de soin publique se concentre dans les grandes villes et dans une société qui devient de plus en plus procédurière, les jeunes diplômés ne veulent plus s’installer en libéral, alors même que nos médecins sont, pour une grande partie, proches de la retraite… que va devenir la prise en charge médicale dans nos territoires ruraux ? Les patients seront-ils obligés de se déplacer systématiquement à la ville ? Est-ce compatible avec une population vieillissante ?

D’un côté la société souhaite le maintien à domicile, qui coûte moins cher que l’hospitalisation, d’un autre côté l’hôpital s’en va, et l’offre de soin de proximité est compromise.

Comment prévenir cette pénurie de médecins ?

La balle est le camp des collectivités qui doivent trouver dès maintenant des solutions attractives pour qu’ils s’installent dans nos campagnes et maintenir des systèmes de soin de proximité.

Se soigner autrement, comment ?

La prévention par le sport et l’alimentation sont très importantes. Les médecines douces, naturelles, alternatives sont une voie complémentaire. 4 personnes sur 10 disent avoir recours à ces autres formes de soin au moins une fois par an : l’homéopathie, l’ostéopathie, le neuro-training,…  mais qui peut avoir accès à ces soins non reconnus et non remboursés ?  Il est temps que les pouvoirs publics reconnaissent la qualité de ces thérapies et en assurent une juste prise en charge.

 

« Réduire l’avoir au bénéfice de l’être », c’est la devise vers laquelle ont convergé les participants et qui devrait devenir l’objectif de chacun. Le mot de la fin revint à Gérard de Meester, interpellé sur l’importance de l’action politique pour construire une société plus respectueuse de l’homme : « Nous sommes dans une démarche humaniste, progressiste et réactionnaire. Si l’emblème de la République est Liberté, Egalité et Fraternité, j’y rajouterais Solidarité ! » ce qui lui valut les applaudissements de l’assemblée.

 

Le prochain débat portera sur « Produire autrement » et « La création d’emploi liés à la transformation écologique de l’économie », les  lieu et heure seront publiés prochainement.



 

 

Voir les commentaires

UN PREMIER DEBAT CITOYEN FRUCTUEUX ET ENCOURAGEANT

 

Trouver ensemble des moyens de « Vivre Autrement »

 

De plus en plus de personnes, prennent progressivement conscience des défis environnementaux et sociaux qui nous entourent : changement climatique, raréfaction des ressources naturelles, destruction de la biodiversité, mais aussi des enjeux de vieillissement de la population, de santé publique, de cohésion sociale…

 

Aussi, nous sommes toujours plus nombreux à nous mobiliser, grâce à internet : nous signons des pétitions pour l’environnement, pour les services publics, échangeons des informations, défendons des causes, des visions,…nous pensons global, c’est bien.

Accompagner ces engagements par une mobilisation citoyenne locale : agir local, c’est mieux, voici le sens de la démarche lancée par Sandrine Cosserat (déléguée départementale de CAP21, le parti écologiste et démocrate de Corinne Lepage) et Jean-Bruno Méric (Les Verts) qui ont organisé ce premier débat-citoyen à Château-Arnoux.

 

Par « mobilisation citoyenne locale » ils entendent des moments d’échanges, qui peuvent être techniques et idéologiques, au cours desquels nous évoquons notre vision de la société de demain, nos attentes concrètes, nous témoignons d’initiatives intéressantes qui se font ici et là, sur notre territoire et sur d’autres, et qui méritent d’être considérées et dupliquées car elles démontrent que l’on peut vivre autrement qu’en gaspillant les ressources, en polluant l’environnement, en abîmant sa santé et en s’isolant.

 

Y participer pour les citoyens, c’est s’exprimer, s’engager, œuvrer pour faire bouger les lignes… en plus de nos actes quotidiens, de nos investissements associatifs ou militants.

 

Y participer, pour les représentants des différentes sensibilités politiques (CAP21, les Verts, PRG, Démocrates du 04, étaient représentés lors de ce premier débat) et les élus (Les maires de Château-Arnoux et de l’Escale et 2 adjoints étaient également présents), c’est s’accorder un nouveau moment d’écoute et d’échange sur les attentes des citoyens vis-à-vis des évolutions nécessaires de notre société… et ressortir avec des idées nouvelles ou au moins en étant plus sensibilisés, pour inscrire des réponses à ces attentes dans leur action publique : quelles énergies je mets à disposition des citoyens, quels moyens pour trier leurs déchets, quelle politique vis-à-vis des transports, de l’évolution de l’urbanisme, quelle nourriture dans les cantines et les maisons de retraite,… ?

 

D’autres partis politiques réfléchissent actuellement à rejoindre cette démarche. Sandrine Cosserat estime que « c’est normal, car nous devons tous être mobilisés devant les défis que la Nature nous lance. »

 

Plus de quarante personnes ont participé à ce premier débat qui a abordé les pourquoi et comment « réduire sa consommation d’énergie et changer d’énergie », « prendre soin de la nature, cultiver et se nourrir autrement », et « se déplacer autrement ». Plus de 3 heures de débat pour parler des solutions qui existent déjà, ici et maintenant.

 

Les organisateurs proposent que d’autres débats-citoyens aient lieu sur des thèmes complémentaires : « Produire autrement», « Habiter et vivre en ville et en milieu rural autrement», « Se soigner autrement», «S’informer autrement», «Vivre connecté et partager le savoir»,  «Epargner et investir autrement : financer responsable et durable», «Faire de la politique autrement»…

Un débat est d'ores et déjà programmé le 1er décembre prochain, de 19h à 21h à Sisteron, salle René Cassin.

 

UN SECOND DEBAT CITOYEN A SISTERON

 

Il s'agira d'échanger sur le "consommer autrement". Plusieurs axes de réflexions seront proposés (plus de détail sur www. cap21.04.over-blog.com), avec le souci que chacun puisse témoigner de ses propres expériences. Les initiateurs vous invitent à venir enrichir le débat et montrer que les initiatives se multiplient pour sortir des impasses d'une sur consommation.

 

Voir les commentaires

Tournoi international en Espagne.

 

Une première pour le FCV :

participation à un tournoi international en Espagne.

 

L’équipe d’organiseurs du Football Club Volonnais en concertation avec les parents ont décidé d’engager les équipes U11 et U15 (enfants nés en 1995 et 1999) au tournoi international  qui aura lieu du 05 au 10 avril 2010 (pendant les vacances scolaires de printemps) en Espagne.

 

Ils se préparent donc à vivre un séjour riche en divertissements pendant le tournoi Trofeo Mediterraneo III(Blanes-Tordera)

Le planning des matchs de poules sera adapté de sorte que les participants puissent bénéficier d'assez de temps pour profiter des toutes les distractions de la région. Bien entendu, ce temps libre pourra être utilisé pour visiter la magnifique ville de Barcelone et le célèbre stade du Nou Camp.

 Le tournoi débutera le mardi matin avec une cérémonie d'ouverture festive sur le complexe sportif. Cette cérémonie sera suivie des premiers matchs de poules. Dans la soirée, les dirigeants de clubs seront conviés à un pot de bienvenue agrémenté d'un spectacle et de musique live dans le bar 'La Masia' situé à Tordera.

Les matchs de poules continuent le mercredi et les matchs de classement auront lieu le vendredi.

Le vendredi après-midi verra se dérouler les finales suivies directement par la cérémonie de remise des prix sur les terrains.

                                                         

A ce jour, ils sont 36 (joueurs et organisateurs) à s’engager pour partager ensemble cette belle aventure. Ils seront hébergés à Tossa Del Mar sur la Costa Maresme, située au Nord de Barcelone, qui est une côte très prisée avec ses plages de sable fin.

 

Bon voyage  et bonne chance !

Voir les commentaires

le 4è MARCHE DE LA CREATION

4è édition du marché de la création

               A la découverte des talents … un marché en plein essor !

 

Cette nouvelle édition du marché de la création, organisé par Volonne Initiatives, a rassemblé une trentaine d’exposants.

Ces artisans d’art et artistes n’ont présenté que des pièces de leur propre création et confection… un régal pour les visiteurs.

La salle était très colorée et mettait parfaitement en valeur ce bel édifice qu’est l’Espace Notre Dame.

L’esprit créatif soufflait sur la plupart des stands et on a pu admirer le travail sur bois ou de la terre sous toutes ses formes, de la faïence, du raku, du gré, de la terre vernissée ou de la peinture sur porcelaine mais aussi l’utilisation du tissu ou de matières de récupération pour la création d’accessoires vestimentaires forts originaux.

 

Une édition originale.

 

Des ateliers enfants et tout public étaient proposés au cours de ces deux après midi : « scrapbooking » animés par Jean-Marie Plume, photographe à Volonne et par Cathy Chunwan, spécialiste de cette technique qui consiste à réaliser des compositions à partir de photos et  « Landart » animé par Ursula Schmidt, illustratrice (éditions Jeunesse), dont l’objectif est d’exprimer, imaginer, expérimenter et développer  la créativité individuelle.

 

 

Les créateurs volonnais s’y étaient donné aussi rendez-vous !

 

Volonne, ce village pittoresque des Alpes de Haute Provence inspire depuis toujours les artistes.

Parmi les exposants ce week-end nous pouvions compter une bonne dizaine de volonnais  dont Michèle Samani qui réalise des objets en mosaïque :   dessous de plat, cadres, bougeoirs, miroirs, lampes…

Handicapée depuis quelques années, elle nous donne une leçon de vie.

« Il faut avoir une passion, j’ai trouvé la mienne… quand je suis sur une réalisation, je suis dans ma bulle et je ne pense plus à rien. Je ne vois pas les heures passer.

Malheureusement je n’arrive pas toujours à trouver la matière première sur place alors je commande sur Paris, par Internet. »

Le résultat est spectaculaire…

Elle réalise aussi des pièces personnalisées, pour la contacter : aquapoisson2000@yahoo.fr

 

L’équipe  organisatrice  prévoit déjà, pour sa prochaine édition, de renforcer la communication  autour de cet évènement qui mérite vraiment un détour particulier pour qui souhaite déposer des cadeaux originaux et personnalisés au pied du sapin.

 023.JPG

Voir les commentaires

LE TELETHON A VOLONNE

link

« Tous plus forts que tout »

 

Organisée par l’association volonnaise « Tous pour la Musique » depuis de nombreuses années, la soirée du téléthon est l’occasion de mettre face au public  les élèves du cours de chant et des cours de musique (piano, guitare, violons) que dirigent,  de main de maître, Andrée Fayard et son fils Gérald Camusso.

 

Tour à tour,  en solo, en duo ou en groupes, Angèle, Bénédicte, Brigitte, Christine, Pascale, Ludivine … ont chanté de très belles mélodies fort connues telles que « Les douaniers Rousseau », « Donne moi ! », « La rockeuse de diamants », « C’est comme ça ! », « Santiano », « La semaine prochaine », « Ta Main »…

Une d’entre elles a particulièrement retenu l’attention lors de l’interprétation de « Let It Be ! » des Beatles, et  de « Dis quand reviendras-tu ? » de Barbara… c’est Brigitte Walkowski qui affiche une prestance sur scène très remarquable.

Un autre point fort de ce concert a été l’extrait de la comédie musicale « Mozard » servi royalement par deux violonistes, deux guitaristes et Gérald au synthétiseur, qui accompagnaient deux charmantes choristes.

 

Madame Fayard a remercié la Municipalité et les bénévoles sans oublier Jeannette qui, pour l’occasion, avait mit en vente des articles de sa confection (boules de Noël, guirlandes…) au profit du Téléthon.

 

Malheureusement le public n’était pas au rendez vous comme les années précédentes, manque de communication ou trop de manifestations le même jour sur le secteur ?

 

Néanmoins de très généreux donateurs ont assuré dès le début de la séance, en exemple les  250€ qui ont été versé par le Club des Cigales. Souhaitant malgré tout que  la recette finale  ne soit pas moindre des  autres années.

 

 

 

Voir les commentaires

Pensée - Maxime - Aphorisme...du mois.

"Ceux et celles que la jalousie, l'envie,
ou la rancune rendent mauvais sont plus
à plaindre qu'à blâmer".

Victor Bérenguier

Voir les commentaires

<< < 1 2