Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

UN PREMIER DEBAT CITOYEN FRUCTUEUX ET ENCOURAGEANT

 

Trouver ensemble des moyens de « Vivre Autrement »

 

De plus en plus de personnes, prennent progressivement conscience des défis environnementaux et sociaux qui nous entourent : changement climatique, raréfaction des ressources naturelles, destruction de la biodiversité, mais aussi des enjeux de vieillissement de la population, de santé publique, de cohésion sociale…

 

Aussi, nous sommes toujours plus nombreux à nous mobiliser, grâce à internet : nous signons des pétitions pour l’environnement, pour les services publics, échangeons des informations, défendons des causes, des visions,…nous pensons global, c’est bien.

Accompagner ces engagements par une mobilisation citoyenne locale : agir local, c’est mieux, voici le sens de la démarche lancée par Sandrine Cosserat (déléguée départementale de CAP21, le parti écologiste et démocrate de Corinne Lepage) et Jean-Bruno Méric (Les Verts) qui ont organisé ce premier débat-citoyen à Château-Arnoux.

 

Par « mobilisation citoyenne locale » ils entendent des moments d’échanges, qui peuvent être techniques et idéologiques, au cours desquels nous évoquons notre vision de la société de demain, nos attentes concrètes, nous témoignons d’initiatives intéressantes qui se font ici et là, sur notre territoire et sur d’autres, et qui méritent d’être considérées et dupliquées car elles démontrent que l’on peut vivre autrement qu’en gaspillant les ressources, en polluant l’environnement, en abîmant sa santé et en s’isolant.

 

Y participer pour les citoyens, c’est s’exprimer, s’engager, œuvrer pour faire bouger les lignes… en plus de nos actes quotidiens, de nos investissements associatifs ou militants.

 

Y participer, pour les représentants des différentes sensibilités politiques (CAP21, les Verts, PRG, Démocrates du 04, étaient représentés lors de ce premier débat) et les élus (Les maires de Château-Arnoux et de l’Escale et 2 adjoints étaient également présents), c’est s’accorder un nouveau moment d’écoute et d’échange sur les attentes des citoyens vis-à-vis des évolutions nécessaires de notre société… et ressortir avec des idées nouvelles ou au moins en étant plus sensibilisés, pour inscrire des réponses à ces attentes dans leur action publique : quelles énergies je mets à disposition des citoyens, quels moyens pour trier leurs déchets, quelle politique vis-à-vis des transports, de l’évolution de l’urbanisme, quelle nourriture dans les cantines et les maisons de retraite,… ?

 

D’autres partis politiques réfléchissent actuellement à rejoindre cette démarche. Sandrine Cosserat estime que « c’est normal, car nous devons tous être mobilisés devant les défis que la Nature nous lance. »

 

Plus de quarante personnes ont participé à ce premier débat qui a abordé les pourquoi et comment « réduire sa consommation d’énergie et changer d’énergie », « prendre soin de la nature, cultiver et se nourrir autrement », et « se déplacer autrement ». Plus de 3 heures de débat pour parler des solutions qui existent déjà, ici et maintenant.

 

Les organisateurs proposent que d’autres débats-citoyens aient lieu sur des thèmes complémentaires : « Produire autrement», « Habiter et vivre en ville et en milieu rural autrement», « Se soigner autrement», «S’informer autrement», «Vivre connecté et partager le savoir»,  «Epargner et investir autrement : financer responsable et durable», «Faire de la politique autrement»…

Un débat est d'ores et déjà programmé le 1er décembre prochain, de 19h à 21h à Sisteron, salle René Cassin.

 

UN SECOND DEBAT CITOYEN A SISTERON

 

Il s'agira d'échanger sur le "consommer autrement". Plusieurs axes de réflexions seront proposés (plus de détail sur www. cap21.04.over-blog.com), avec le souci que chacun puisse témoigner de ses propres expériences. Les initiateurs vous invitent à venir enrichir le débat et montrer que les initiatives se multiplient pour sortir des impasses d'une sur consommation.