Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

VOLONNE Ca bouge dans les commerces volonnais !

Depuis la fermeture de  la Presse il y a quelques mois ainsi que les Bars… les volonnais  se lamentaient  de voir se fermer les magasins de proximité,  mais  voilà un vent d’optimisme s’est levé quand des rideaux se sont ouverts  et qu’un bon coup de neuf est passé par là !

 C’est  notamment le cas  avec un nouveau dépositaire

de notre quotidien « La Provence » !

A tout juste 32 ans, Sylvain Quesnel, résidant  Dabisse,  après quelques années comme ambulancier et chauffeur poids lourd, s’est lancé dans « l’aventure de la gérance »  à Volonne depuis 5 ans comme buraliste (mais aussi cadeaux, vins, gaz, cartes postales, cartes de téléphone …), commerce qui porte un nom très symbolique « Le Napoléon » sise  7 Cours Jacques Paulon,  au cœur du village !

Ambitieux, sympathique et très courtisé, il ne demandait qu’à élargir sa gamme,  c’est ainsi fait depuis peu avec comme complément d’activité la Presse et notamment notre quotidien, le loto, les magazines et en plus dès cet été avec les journaux étrangers pour faire face à la demande des touristes qui viennent  en nombre  au camping « l’Hippocampe ».

Afin de faciliter la vente du journal et éviter des déplacements aux clients,  en complète solidarité et en étroite collaboration, il dépose quelques exemplaires à la boulangerie « Au pain de Jade ».

Horaires d’ouverture : du mardi au vendredi, de 7h à 12h30 et de 15h30 à 19h, le samedi de 8h à 12h30 et de 15h30 à 19h, le dimanche de 8h à 12h30. Fermeture hebdomadaire le lundi.

Contact  tél 04.92.64.44.22.

Le Bar de l’Industrie a lui aussi à nouveau ouvert après une fermeture de plusieurs semaines pour un rafraîchissement des lieux.

Enfin depuis peu, le magasin PROXY est également un « relais colis » où il est possible de déposer ou retirer un colis « Colissimo », « Chronopost » et « DpD ». Un service très appréciable pour les villageois !

 

VOLONNE   Ca bouge dans les commerces volonnais !

Voir les commentaires

VOLONNE Fabienne, l’audace d’une quinquat !

 

Le "CESAR BAR" renaît

A l’heure où les « petits »commerces désertent les zones rurales, à Volonne le « César Bar » rouvre ses portes et ce n’est pas un poisson d’avril, mais quand il y a une bonne nouvelle il faut aussi le dire !

Fermé depuis septembre après avoir plutôt  très bien tourné de nombreuses années grâce aussi au rayonnement sur le village perpétué par le tissu associatif très actif, le « César Bar Pizzeria Restaurant », appartenant à Claude Césarini,   a trouvé « repreneur » et c’est une femme ! 

Fabienne Chiron, à l’aube de la cinquantaine, se lance avec pugnacité, enthousiasme et courage « dans l’aventure de la gérance ».

Originaire de Lozère mais résidant à Volonne depuis 10 ans, après une carrière principalement dans la restauration et soutenu par son compagnon, Michel Garcin, originaire de St-Auban,  qui a osé « mettre entre parenthèse » aussi  son poste de cuisinier pour devenir « conjoint collaborateur », Fabienne explique que

  « Avoir sa propre affaire…ce rêve  est devenu réalité ! ». 

Mais ce ne fut pas sans peine car il a fallu se retrousser les manches en effet  «… il y avait beaucoup de travaux à faire, de rénovation, de peinture, de mise aux normes d’accessibilité, de modification,  comme par exemple une transformation en cuisine avec la séparation de la plonge,  et  surtout beaucoup de nettoyage, de ménage, ainsi que du changement de mobilier …»,  ajoute-t-elle.

Parents de 4 enfants déjà « adultes », ce changement de vie va devenir une histoire de famille où chacun mettra plus ou moins « la main à la patte » surtout dans une quinzaine de jours où la partie restaurant va repartir  avec « Michel au four à pizzas ! Et un menu du jour qui sera proposé midi et soir », insiste-t-elle.

Le projet qui leur tient à cœur serait aussi « de refaire une pergola sur la terrasse extérieure et d’assurer des soirées avec grillages et concerts, des karaokés,  mais aussi de reprogrammer  les concours de cartes, les rendez-vous matchs de foot et rugby avec la TV  qui va être installée prochainement ! » précisent-ils.

Horaires d’ouverture : de 6h à 21h  qui seront modifiées dès le démarrage du restaurant-pizzeria.

 

Légende photo   Fabienne et Michel ont levé la grille du « César Bar Restaurant Pizzaria » ce 29 mars après  6 mois de fermeture.

 

VOLONNE        Fabienne, l’audace d’une quinquat !VOLONNE        Fabienne, l’audace d’une quinquat !
VOLONNE        Fabienne, l’audace d’une quinquat !VOLONNE        Fabienne, l’audace d’une quinquat !

Voir les commentaires

VOLONNE/SISTERON Une action sportive pour la « Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme »

Ce 2 avril a eu  lieu la "Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme" qui  a pour objectif de mieux informer le grand public sur les réalités de ce trouble du développement. Ce type de handicap touche  1 personne sur 150 dans le monde. La France   compte environ 430 000 personnes atteintes d'autisme,  atteintes à des degrés divers, dont 25% d'enfants.

Quand le sport rejoint l’Art !

L'association "Bouger pour l'autisme" existant depuis  2016   est présidé par Grégory Fidile au niveau national,   20 structures locales  ont été mises en place  ayant pour but

« d’utiliser le sport comme vecteur pour l'ensemble des valeurs qu'il rassemble pour faire bouger la situation de l'autisme en France.  L’ambition est grande, à l'image du Téléthon qui permit  de faire avancer la myopathie. Cette synergie aspire à  fédérer largement autour d’un dénominateur commun à savoir : faire bouger les choses ». En quelques mois ce sont quelques 5500 adhérents qui se sont ralliés au mouvement.

"Bouger pour l'autisme 04", dont le parrain sportif est  Clément Denier, de Digne les Bains,  spécialiste des Trails en montagne, est le  comité local qui  est né dans les Alpes de Haute- Provence et inaugure à Volonne leur 1ère manifestation par une  « Marche bleue autour du lac »  dont le départ s’effectuait à l’Espace de loisirs "Mathieu Pérona". La coordinatrice, Suzanne Chapon,  explique son investissement « Maman d’un enfant autiste, je connais  les problématiques auxquelles on se heurte en tant de parents, notamment le manque de capacité d’accueil en établissements spécialisés et l’insuffisance de diversité des méthodes de prise en charge et de dépistage précoce. Soit  à savoir  aussi que 80% des enfants autismes ne peuvent pas aller à l’école par manque d’encadrement spécialisé. Notre projet actuel serait d’instaurer  un Téléthon pour l’autisme, ce pourquoi nous recrutons des bénévoles, parents, professionnels des métiers de la santé  et tous ceux qui souhaiteraient se joindre à nous pour créer des évènements… et sensibiliser le public… ! »

Contacts : page FB « Bouger Pour l'Autisme » et

page FB « Bouger Pour l'Autisme 04 »- Coordinatrice départementale : Suzanne Chapon au 06.43.41.12.36

VOLONNE/SISTERON   Une action sportive pour la  « Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme »
VOLONNE/SISTERON   Une action sportive pour la  « Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme »

Voir les commentaires

VOLONNE Le village se mobilise pour sauver l'école

VOLONNE         Le village se mobilise pour sauver son école

En 2014, en début de mandat de l’actuelle Municipalité, le problème fut déjà posé et Sandrine Cosserat, Maire,  affirmait alors « ….C’est le dossier N°1,  Ce  sujet sera notre priorité !... » Mais aujourd’hui l’histoire se répète : la 4è classe élémentaire devrait fermée et une ouverture de grande section devrait ouvrir mais au sein de l’école Primaire Fernand Landrier et cela dès la prochaine rentrée scolaire. La commune de Volonne, malgré ses 1700 habitants, a vu déjà 2 classes se fermer en 10 ans.

"Une école qui ferme c'est un village qui meurt !"

Le « Collectif des parents d’élèves » se mobilise pour déplorer les conséquences économiques, commerciales et humaines au cœur du village. Les participants insistent : « Le bien-être des enfants doit être pris en compte, or l’envoi de la grande section à l’élémentaire est en totale opposition avec leurs besoins à cet âge !... L’ouverture du 3è classe en maternelle apparaît comme une évidence, étant donnés les effectifs, soit 66 déjà inscrits,   mais aussi pour une question logique car ils ont besoin d’évoluer dans un milieu favorisant l’apprentissage… »

« Volonne vit autour de ses écoles ! »

Bien que conscients du peu d’effectifs prévu pour les deux prochaines rentrées scolaires, la fermeture d’une classe serait la promesse d’une grande perte pour le présent, mais aussi pour l’avenir des écoliers  et du village, ils ne décolèrent pas et affirment que «…D’ici 2 ans on s’attend à de grandes difficultés d’apprentissage pour les enfants car en plus de composer avec des niveaux très différents par classe, ils seront en sureffectif. La qualité immédiate de nos écoles a un impact direct sur la vie de notre village, et donc sur son futur également ! »

La concertation entre la Municipalité et l’inspecteur d’académie  a apporté une chute favorable dans le sens que la 3è classe de maternelle ouvrira  dès septembre 2017, compte-tenu de l’effectif, et restera donc sur le site de l’école maternelle. Par contre la 4è classe de l’école primaire sera fermée par  manque d’effectifs, 70 enfants sont inscrits et seront répartis en classe de 22 à 23 élèves, il aurait fallu 80 élèves pour maintenir la classe.

Etant donné l’importance qu’ont les bases fondamentales scolaires dans la vie actuelle, mais aussi pour chaque individu, et surtout compte tenu de  la place des écoles dans la « survie » des communes rurales, le Collectif se positionne sur le maintien de la 4è classe de l’école élémentaire.

*****Un RV était prévu  à Digne à 17h entre le Collectif de parents d’élèves et l’inspecteur d’Académie.(voir communiqué ci-dessous)

« Ouvrez des écoles, vous fermerez des prisons » ! Victor Hugo - Le savoir mène à la persévérance  tandis que l'obscurantisme et l'ignorance ne conduisent nulle part !

La position  de la Municipalité

Face à cette situation la Municipalité  appuie la démarche du Collectif des parents d’élèves mais souhaite également rester crédible auprès de l’Inspecteur d’Académie 04, Eric Lavis,  avec lequel, Emmanuel Muller, adjoint,  a conversé et négocié. Il modère ainsi « Restons raisonnable car nous entrons dans une année électorale donc bien des choses peuvent changer. L’inspecteur  nous a entendus mais ce n’est simple pour personne car il faut composer avec tout le monde ! Restons souples car dans 2 ans un vrai combat sera à mener ! Représentant la Municipalité, je confirme que nous restons à l’écoute et très impliqués au sein des affaires scolaires avec comme exemple  l’ouverture d’un périscolaire plus élargi, l’ouverture de la cantine à la Maternelle, etc… mais aussi l’investissement informatique  prévu à la hauteur de 40 000€. »

M-Christine ETIENNE

Légende photo Le Collectif des parents d’élèves de Volonne et les associations se mobilisent pour défendre leur école !

********************************************

Communiqué du Collectif

"Aujourd'hui à 17h30, a lieu le Conseil Départemental de l'Éducation Nationale (C.D.E.N.) à l’Inspection Académique de Digne Les Bains. Suite à la demande d’audience que nous avions faite vendredi dernier, nous avons appris que nous serions entendus juste avant le C.D.E.N. de demain. Une délégation, vous représentant, va donc se rendre à cette audience afin d’y exposer les arguments qui nous poussent à croire que nous pouvons demander le maintien de la 4eme classe d’élémentaire, et cela, sans perturber le résultat du C.T.P.D de vendredi. A savoir, le maintien des enfants de grande section à la maternelle, avec l’ouverture d’une 3è classe. Bien que nous sachions que la dernière proposition de l’Inspection Académique repose sur la fermeture de la 4è classe d’élémentaire, nous devons tout de même nous rendre à cette audience afin de faire entendre nos demandes, nos arguments, notre voix.

Votre délégation sera composée comme suit : Laurent Daumas – Parent d’élève d’élémentaire Carole Bernard – Parent d’élève d’élémentaire Sandra M’Barek – Parent d’élève de maternelle – parent délégué maternelle Philippe Servais – Parent d’élève d’élémentaire – parent délégué d’élémentaire Isabelle Heyries - Parent d’élève de maternelle – parent délégué maternelle Sachez que nous nous rendons à cette audience avec convictions, afin de vous représenter, pour nos écoles, pour nos enfants. Bien à vous Les parents délégués de l’école maternelle"

*************************************

DERNIERE MINUTE

Retour aujourd'hui de cette réunion DANS CET autre communiqué du Collectif

"Comme convenu, hier, votre délégation a été reçu en audience devant le Directeur Académique des Services de l’Éducation Nationale (DASEN) et les membres convoqués. Nous avons pu exprimer notre demande à travers l’argumentaire que nous avions préparé tous ensemble. Nous ignorons quel sera le résultat des débats qui ont suivi, lors du C.D.E.N., cependant, nous avons la certitude d’avoir été écoutés et pris au sérieux.

La décision définitive appartient au DASEN qui prendra un arrêté après le C.D.E.N., aussi, nous espérons avoir la décision d’ici 10 jours. Nous ne manquerons pas de vous tenir informé. Les Parents Délégués"

 

 

VOLONNE   Le village se mobilise pour sauver l'école
VOLONNE   Le village se mobilise pour sauver l'école
VOLONNE   Le village se mobilise pour sauver l'école

Voir les commentaires

VOLONNE De plus en plus de seniors "Addict à Internet"

       article qui a été envoyé il y a six mois au journal et qui n'a jamais été diffusé   

VOLONNE                     De plus en plus de seniors   "Addict à Internet"

TEMOIGNAGE - Selon un sondage TNS Sofres pour Cogedim Club publié récemment, les seniors sont de plus en plus connectés. Ainsi, selon cette enquête, 63% des 55 ans et plus utilisent internet dont plus d’un quart chez les plus de 75 ans.

Le nez collé à sa tablette, Monique, 81 ans, ancienne hôtelière volonnaise  est addict à internet !

"Oui, oui je suis complètement accro, reconnaît-elle. Quand je n'en ai plus, je suis un peu perdue. C’est vraiment très pratique et si on avait eu ça quand on exerçait notre métier, ça aurait été plus facile ! Pour les professionnels, ça ouvre des débouchés supplémentaires, des marchés …". Téléphone portable, ordinateur portable et tablette, et même une page Facebook,  elle est ultra-connectée. "Je viens de sortir de chez moi et juste avant j'ai regardé si je n'avais pas un message sur ma boite mail", confie-t-elle.  Et d'ajouter: "Je regarde régulièrement mes mails. Je suis aussi les informations, la météo, je parcours la presse, je communique avec la famille... ". Mais ce n'est pas tout, "je joue aussi à divers jeux, même si je n'arrive pas trop à gagner à chaque fois ". Mais si Monique  est autant connectée, c'est avant tout pour "se maintenir et garder le contact avec le monde entier, rester dans le coup mais aussi essayer de comprendre le langage des petits enfants."

Des besoins simples

Comme Monique, les seniors sont de plus en plus connectés.

 Mais il semblerait que  les seniors n'ont pas une vraie appétence pour les réseaux sociaux. Il y a un peu de demandes mais ce n'est pas quelque chose de tellement ancré dans leur mentalité. Ils ne sont pas très réseaux sociaux parce qu'ils pensent que c'est plutôt pour les jeunes. Cela leur paraît peut-être un peu plus futile que la base de l'informatique.

 

Légende photo Monique, volonnaise « senior » super connectée.

        

VOLONNE    De plus en plus de seniors "Addict à Internet"

Voir les commentaires

SOURRIBES Un spectacle féérique de lumières

ayant été contactée trop tard cet article est passé en brève dans le journal

 J-Pierre et Nicole des collectionneurs compulsifs

Né en décembre 1939, Jean-Pierre Roumieu vit dans la maison où il est né  à Sourribes. Avec sa femme,  Nicole, ils ont une passion commune,  les collections, lui les oiseaux,  et elle les chats qui remplissent deux vitrines du petit salon, en faïence, en peluche, en bois … « Après les chats bien vivants, je m’occupe maintenant de mes miniatures ! », dit-elle.

 Sourribes sous une féérie de lumières !

Suite à un voyage à Strasbourg,  où ils ont été éblouis par les demeures alsaciennes extraordinairement  décorées, illuminées, en période de fin d’année, ils se sont laissés aller à reproduire cela chez eux, une grande « villa » sur deux niveaux avec une véranda et un parc autour,  dans ce petit village des Alpes de Haute Provence, faisant la curiosité des résidents du  Carrefour Moyenne Durance. Et depuis 10 ans,  d’années en  années, ils récupèrent, achètent et acceptent éventuellement les dons… des décorations, des guirlandes, des objets pour imaginer des triptyques, etc… pour améliorer  et exposer  comme si  une pièce de théâtre se produirait ici. Des rennes, des papillons, des « p’tits vieux »… une palette de divers acteurs entrent en scène,  mais par-dessous tout,  les stars ici  ce sont les Pères- Noël  de toutes tailles qui sont maintenant au nombre de 224.

« Je n’ai pas eu beaucoup de jouets quand j’étais petite alors on se fait plaisir, hier j’en ai encore acheté cinq ! » s’exclame Nicole.

Cela nécessite 15 jours d’installation  avec une part de créativité, de perfectionniste et parfois du bricolage « Mais je n’ai jamais compté les ampoules … Nous sommes avant tout des passionnés alors cette ornementation se fait avec des codes, par exemple,   l’étagère des Pères-Noël artistes qui jouent des instruments, alors là on ne compte pas non plus les piles, surtout quand les minots viennent et les mettent tous en route ! », ajoute  J-Pierre. Avec près de 50 visiteurs depuis le 10 décembre, ils ont  un projet solidaire qui leur  tiennent à cœur « Mettre une boîte à l’entrée où tous les curieux mettront une pièce et l’argent sera donné au Téléthon ! »

Pour profiter de ce spectacle féérique d’illuminations, il faut faire un crochet par Sourribes  car le couple va bientôt remballer en espérant encore fortifier leur agencement pour la prochaine « représentation » !

SPECTACLE A NE PAS MANQUER DU 10 DECEMBRE AU 15 JANVIER

 

Le couple a imaginé un spectacle dans leur maison avec une multitude de personnages, tout en lumière !
Le couple a imaginé un spectacle dans leur maison avec une multitude de personnages, tout en lumière !
Le couple a imaginé un spectacle dans leur maison avec une multitude de personnages, tout en lumière !
Le couple a imaginé un spectacle dans leur maison avec une multitude de personnages, tout en lumière !
Le couple a imaginé un spectacle dans leur maison avec une multitude de personnages, tout en lumière !
Le couple a imaginé un spectacle dans leur maison avec une multitude de personnages, tout en lumière !
Le couple a imaginé un spectacle dans leur maison avec une multitude de personnages, tout en lumière !
Le couple a imaginé un spectacle dans leur maison avec une multitude de personnages, tout en lumière !

Le couple a imaginé un spectacle dans leur maison avec une multitude de personnages, tout en lumière !

Voir les commentaires

VOLONNE Le Judo, une histoire de famille !

 

Le Judo ... Une tradition familiale !

Depuis l’arrivée du Judo au Dojo de Volonne en 1985, 13 membres de la famille FINO sont licenciés avec chacun un rôle et où chacun a apporté sa contribution à la vie du Judo Club notamment le patriarche Lucien qui en est membre et fut vice-président.

Une cérémonie était organisée pour inaugurer l’entrée de la nouvelle professeure qui n’est autre que Eva, 25 ans, qui a déjà à son actif 16 années de pratique du Judo.

« Après avoir essayé sans succès la danse contemporaine durant 2 séances et ne voulant pas me résigner à écouter l'opinion publique me disant de faire du basket, à 9 ans je commence le judo dans le club Volonne, dans lequel avaient pratiqué 4 de mes cousins. » c’est ainsi qu’Eva exprime son choix.

Déclic rapide, volonté de progresser et assiduité font naître en elle une passion pour le judo confortée par Marc Vachier qui est alors son professeur, 5ème Dan et 6ème Dan actuellement.

« Je passe l'examen du Nage No Kata en 2007, mon 1er Dan option compétition en mars 2008 et me sectionne le ligament croisé antérieur au ski, 2 semaines après. Suivent alors 2 ans de pause pendant les études de psychomotricité et un manque de confiance en mes appuis. Après ce passage à vide, toujours durant mes études à Marseille, je me rapproche du club de judo d'Alain Chaudeseigne, que je connaissais par rapport à des stages d'été judo-loisir en Suisse. Un cours de jujitsu Ne-Waza est proposé et je m'y inscris et pratique pendant 2 ans. Je reprends confiance et en parallèle passe l'examen de kata pour le 2ème Dan en 2013. A la fin de mes études, je remonte dans les Alpes-de-Haute-Provence et m'inscris au Judo Club de Pierrevert, proche de mon domicile actuel. J'y reprends de manière assidue le judo et obtiens en mars 2015 mon grade de 2ème Dan option compétition. Cette même saison, je fais plusieurs Opens Ne-Waza et me qualifie pour le championnat de France Jujitsu Ne-Waza à Epinal en Avril 2015. J'y obtiens la place de 3ème, ce qui me qualifie au tournoi de Paris de Mai 2015 auquel je prends part » ajoute-t-elle pour développer son parcours.

En septembre 2015, elle se lance dans le CQP-MAM (Certification de Qualification Professionnelle Moniteur d’Art Martiaux) de Judo, qu’elle obtient en Mai 2016. Cette belle aventure lui permet actuellement d’enseigner le Judo au Judo Club Pierrevert.

Parmi les convives outre sa grande famille personnelle il y avait également son autre famille, celle du Judo, où Alain Chaudessègne, 7è Dan, J-Marie Mahieu, 6è Dan, Philippe Laugier, 4è Dan, qui ont le déplacement de Marseille, l’Isle sur Sorgue et Arles et d’autres profs et amis de Vinon, Ste Tulle, Sisteron …qui sont venus participer à la fête.

 

Depuis quelques temps des problèmes informatiques ... avec mes excuses pour ce silence !

Je vais diffuser les articles coupés dans le journal afin de satisfaire les personnes concernées et aussi de mettre en valeur mon travail de pigiste ... !

 

Eva avec la cadette de la famille, sa petite cousine, Lory, ceinture bleue.
Eva avec la cadette de la famille, sa petite cousine, Lory, ceinture bleue.
Eva avec la cadette de la famille, sa petite cousine, Lory, ceinture bleue.
Eva avec la cadette de la famille, sa petite cousine, Lory, ceinture bleue.

Eva avec la cadette de la famille, sa petite cousine, Lory, ceinture bleue.

Voir les commentaires

VOLONNE 2 manifestations estivales d'envergure organisées par l'association "Volonne Initiatives"

1/ EXPOSITION DES "Artistes en Liberté"

Les « Artistes en Liberté » investissent l’Espace Notre Dame

Les « Artistes en Liberté » présentent leurs œuvres au grand public  du 23 juillet au 06 août au sein de l’Espace Notre Dame sur le thème de « la  Photographie et la Gravure »… les inscriptions ne sont pas clôturées, les artistes peuvent joindre les organisateurs pour s’inscrire jusqu’au 21.

Le vernissage de l’exposition se déroulera en présence des élus, des artistes, amis, public fidèle et amis de la Culture, le vendredi 22 juillet à partir de 18h à l’Espace Notre Dame.

Parmi les exposants, une volonnaise Barbara Le Henanf, artiste amateur  de 45 ans, propose un large choix de thèmes et de techniques, sur divers supports, toiles, bois …et se présente  comme une passionnée avant tout ! « Ayant commencé le dessin au trait de crayon il y a une trentaine d'années, ainsi que la peintre sur toile, à l’huile et à l’acrylique, mais aussi sur tuiles anciennes et créatrice de santons en argile peints. Je suis captivée également par la gravure sur cuivre et sur bois. »

Ouverture publique de 10h à 12h et de 16h à 19h tous les jours.

Organisé par l’association « Volonne Initiatives », contacts pour tous renseignements et INSCRIPTIONS auprès de la présidente, Jeannette Virot  au 04.92.64.43.15 ou de la secrétaire,  Daniele David  au 06.98.98.57.12

 

2/XIIè MARCHE NOCTURNE

    Les « Daltons » animeront le prochain marché nocturne !

La 12 è édition du Marché Nocturne se déroulera le samedi 30 juillet au cœur du village en investissant le Cours Jacques Paulon, la Place Charles de Gaulle principalement, à partir de 17h30 jusqu’à  minuit. L'objectif de ce marché est de  promouvoir et mettre en valeur le travail des artisans régionaux et les produits du terroir. Artisans, producteurs du terroir et artistes  invitent les visiteurs  à découvrir leurs produits tels les fromages, plats cuisinés, charcuteries, bijoux, accessoires vestimentaires, céramiques et idées-cadeaux de toutes sortes.

L’animation musicale sera assurée par le groupe des « Daltons » à l’apéritif place du Château et en soirée avec bal à partir de 21h30.  Axé sur des reprises de succès des années 70 avec un public fidèle, ce groupe composé de quatre membres, Alain à la Basse, Eric à la batterie, Marc au Clavier et J-Paul à la guitare, connaît un grand succès notamment parce que le chanteur J-Paul Césari fut le comparse de Dorothée. Ce groupe,   recréé depuis environ deux ans, comme il l’avait fait en 1967,  l’enthousiasme des villageois est à son paroxysme.

Organisé par l’association « Volonne Initiatives », contacts pour tous renseignements au 04.92.64.43.15 ou au 06.98.98.57.12

 

Barbara, volonnaise, exposera avec "les Artistes en Liberté"  - Les Daltons feront escale à Volonne pour cette XIIè édition du Marché Nocturne
Barbara, volonnaise, exposera avec "les Artistes en Liberté"  - Les Daltons feront escale à Volonne pour cette XIIè édition du Marché Nocturne

Barbara, volonnaise, exposera avec "les Artistes en Liberté" - Les Daltons feront escale à Volonne pour cette XIIè édition du Marché Nocturne

Voir les commentaires

VOLONNE Nouveau défi sur la commune de Volonne, courir la nuit !

Un parcours magnifique d'environ 10.5km, 500m de denivelé, sans grandes difficultés, était proposé pour  découvrir les ruelles et l'arrière-pays de la commune de Volonne et la traversée sur des monuments historique,  3h de marche qui commencent par la  remontée de la rue Centrale, puis la montée au plateau de St Antoine, et retour vers la calade en sous-bois en longeant le cours d'eau de la Grave avec contournement du sommet de Tigne jusqu'au plateau de la Rouvière pour enfin descendre par le nouveau parcours VTT vers l'Eglise St Martin...

 

Une féerie de lumière pour cette première édition !

Grande réussite avec une centaine de participants !

 

Une centaine de personnes s'étaient réunies pour ce 1er trail nocturne qui ont réellement apprécié ce nouveau parcours  et ce nouveau concept ! Pour cette  première, l’association DECLIC 04, qui organise déjà la gambade escalaise et le trail de l’Escalo,  estime par la voie de ses co-Présidents Marc Bévilacqua et Franck Ghisalberti  que  « C’est une belle participation, qui laisse présager une montée en puissance de ce nouveau rendez-vous, à l’image du trail Nocturne de Corbières qui compte après sa 7ème édition plus de 300 participants ».

Ce trail  volonnais a été parfaitement balisé de pastilles fluorescentes, sous la supervision de Christian Gaubert, agent environnement de la CC Moyenne Durance. Balisé dorénavant de façon permanente, pour un parcours de jour ou de nuit, chacun peut maintenant l'emprunter et se régaler de cette belle balade. Sandrine Cosserat, maire de Volonne, a beaucoup apprécié de pouvoir accueillir cette nouvelle manifestation sportive dans son village « Nous sommes heureux de contribuer à l’image sportive de notre carrefour de Moyenne Durance et fiers que de nombreux volonnais aient participé à cette course. Il a régné ce soir un Volonne un esprit festif et convivial que nous apprécions beaucoup.  De nombreux élus et bénévoles ont œuvré aux côté de l’association Declic04 et de la CCMD, ce travail d’équipe nous a permis de passer une superbe soirée, qu’ils en soient tous chaleureusement remerciés. »

Propos appuyés par Patrick Martellini, Président de la CCMD, présent à l’arrivée des coureurs et aux remises de prix : « Notre Communauté de Communes accueille de nombreuses manifestations sportives de grande qualité, courses, VTT, vol à voile, tir à l’arc, squash,…. Nous continuerons de porter ces beaux évènements dans le cadre de notre territoire élargi de demain, car ce sont des moments qui nous rapprochent.»

 C’est d’ailleurs en partageant une grande soupe au pistou que chacun a pu retrouver des forces après l’effort.

Ce trail semble avoir séduit les sportifs, dont la plupart vivaient leur première expérience de course nocturne et motivés pour revivre ce moment original l'an prochain...  

Résultats :  Garçons :1er: GAETHOFS FREDERIC : 00:46:33 - INTERSPORTS DIGNE. 2ème: AUGRY DAMIEN : 00:48:58 - CA VEYNES. 3ème: BOYER MATHIEU : 00:49:52 - TRIATHLON MANOSQUE.  Filles: 1ère DUPARCHY SOPHIE: 01:02:08 - PENITENTS EN DURANCE. 2ème: COURTOIS KATIA : 01:03:07 - HYERES. 3ème: COULAUD ESTHER : 01:11:15 - ACTI 3 ALLAUCH

 

VOLONNE   Nouveau défi sur la commune de Volonne, courir la nuit !
VOLONNE   Nouveau défi sur la commune de Volonne, courir la nuit !
VOLONNE   Nouveau défi sur la commune de Volonne, courir la nuit !

Voir les commentaires

VOLONNE De nouvelles colonnes de tri sélectif ont été installées à Volonne.

La collecte des colonnes de tri sélectif a été reprise en régie par le SYDEVOM (Syndicat Départemental d’Elimination et de Valorisation des Ordures Ménagères).

« Ce changement met un peu de temps à se mettre en place, d’où peut-être certains débordements, mais il en résulte une économie certaine pour les collectivités. Nous invitons les habitants à nous signaler les éventuels dysfonctionnements qu’ils pourraient rencontrer ! »,  explique Nathalie Vanni, adjointe à l’Environnement et à l’Économie.

Des points d’apport volontaire (PAV) au quartier des Démesses et auprès du Dojo

Dans une approche globale de la gestion des déchets, une 2è tentative d’implantation d’un PAV  a été effectuée au quartier des Démesses. Une dalle béton a été posée ainsi qu’une arrivée d’eau afin que les agents communaux la maintiennent propre.

Les travaux pour  l’installation d’un PAV près du Dojo viennent d’être réalisés et les containeurs seront livrés prochainement.

Benne à végétaux au cimetière

La benne à végétaux est désormais à disposition dans la partie haute du cimetière « Nous tenons à rappeler ses modalités d’utilisation, c’est-à-dire que seuls les végétaux et la terre peuvent y être déposés, les matières plastiques et synthétique doivent être déposées dans la benne Ordures Ménagères prévus à proximité. Nous souhaitons  le civisme de tous  pour  participer à   la réduction et au tri des déchets  »,  rajoute-t-elle.

Halte aux incivilités !

 En effet, l'éternel problème de l'usage des conteneurs à ordures ménagères où par commodité certains n'hésitent pas à jeter n'importe quoi,  a le don  d'énerver notamment les résidents  du quartier du chemin St-Martin.

« Je pense aux employés du Sirtom mais aussi à tous ceux qui paient la redevance, calculée au poids global. Alors que faire? Intervenir en " flagrant délit" quand on peut, sinon enquêter par le garde pour verbaliser? Certains sont incorrigibles ! »  s’insurge Michel F. dépité.

Une vigilance accrue de certains d’entre eux  s’est mise en place sur les conteneurs proches de leurs maisons pour dénicher le ou les coupable(s) !

 

voici mon article original quelque peu  modifié dans le journal ... attention à la bonne compréhension avant de faire des commentaires inappropriés  sur les réseaux sociaux !!!

 

incivilité du quartier du chemin St-Martin  preuve à l'appui !
incivilité du quartier du chemin St-Martin  preuve à l'appui !
incivilité du quartier du chemin St-Martin  preuve à l'appui !
incivilité du quartier du chemin St-Martin  preuve à l'appui !

incivilité du quartier du chemin St-Martin preuve à l'appui !

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 > >>