Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

culture

PIERRE MAGNAN, l’écrivain des pauvres, dans la Vallée du Jabron

VALLEE DU JABRON : CUREL/VALBELLE

 

PIERRE MAGNAN, l’écrivain des pauvres,

dans la Vallée du Jabron.

 

Il est vrai que chaque lundi matin, jour de marché à Forcalquier, on peut rencontrer Pierre Magnan au Café du Bourguet mais …prochainement, l’écrivain se déplacera lui-même pour nous proposer pas un mais DEUX rendez-vous dans la Vallée du Jabron : le 19 septembre à Curel et le 16 octobre à Valbelle.

 

L’auteur, né en 1922 à Manosque, très populaire en Provence notamment n’a toujours pas été reconnu. Son premier roman « L’aube insolite » fut publié en 1946 et ne reçut qu’un succès d’estime. Tout en continuant à écrire, Pierre Magnan éprouva par la suite de grandes difficultés à être édité. Ce ne sera qu’à 56 ans avec « La Maison assassinée » que le voile se lèvera enfin sur ce grand écrivain des Basses Alpes. Ce dernier ouvrage connu un grand succès également au cinéma dans une réalisation de Georges Lautner.

Ses livres s’étant beaucoup plus vendus en collections de poche qu’en éditions brochées, Pierre Magnan se dit « l’écrivain des pauvres ». Mais c’est l’écrivain de tous : des anciens « Bas-Alpins » comme des nouveaux « Alpins de Haute Provence ».

 

Pierre Magnan aime le « bouche à oreille » et le contact direct pour parler de ses livres.

Il viendra donc présenter son petit dernier « Elégie pour la Violette » (Editions Laffont)  qu’il dédicacera ensuite.

« Ainsi le commissaire Laviolette n’est pas mort ! Au contraire, il est chargé d’une nouvelle en quête :

un homme vient de s’éteindre à l’hôpital de Gap, et les neveux spoliés portent plainte pour

captation d’héritage …. » PM  Pour retrouver Pierre Magnan sur internet : www.lemda.comfr

 

Le dimanche 19 septembre à Curel, salle culturelle du Passavou

Cette rencontre est organisée par les associations « Acte » et la « Passerelle de Curel » qui proposent également un atelier d’écriture, des ateliers « lectures » et une foire aux livres.

Contact renseignement : M.J Besse au 06.17.20.68.12

 

Le samedi 16 octobre à Valbelle, salle Alain Pascal, à partir de 11h

Cette rencontre est organisée par l’association Amitié et Loisirs dans le cadre du 7è festival « Coup de pouce aux auteurs », 1er festival du Livre de la Vallée du Jabron.

Contact renseignement : M-Christine Etienne au 04.92.64.58.25 ou au 06.19.51.59.96

www.krys.over-blog.net

Pour obtenir le programme complet du festival : AssoAL04@aol.com

 

magan 04photo EE 

PIERRE MAGNAN Séance de dédicaces à Volonne en 2006 au Moulin de l'Olivier

dans le cadre du Festival du Livre organisé par Amitié et Loisirs et Volonne Initiatives-

responsable du festival : MChris ETIENNE

 

 

 

Voir les commentaires

Suite du Festival Eco dans le Berry

 

 

La Nouvelle République

 

 

CLION/INDRE

L'écologie fait son festival dimanche

11/09/2010 05:26

 

L'association clionnaise Défense du milieu naturel organise, dimanche, la première édition de son Ecofestival des possibles, sur le champ de foire de Clion.

« Une journée volontairement engagée dans le respect de l'environnement et de l'être humain, expliquent les organisateurs. Tout en appréhendant les activités économiques innovantes locales, les initiatives nouvelles d'autonomie et d'entraide. »
Dans cet écofestival, on misera sur la qualité et l'originalité des produits avec une biodiversité assurée, puisque près de soixante-dix exposants sont attendus.

Des produits alimentaires, aux matériaux de construction, on trouvera à peu près tout ce qui existe et se commercialise en matière de produits bio.
Mais ce dimanche sera aussi un lieu de rencontres et de débats d'idées, avec un contact direct entre producteurs et consommateurs. A travers des ateliers, on discutera agriculture mais aussi artisans éthiques, commerce équitable, bien-être, loisirs orientés vers la nature, éco-habitat, monde associatif.
Sous une yourte plantée au coeur du champ de foire, des conférences et des projections auront lieu tout au long de la journée : à 10 h 15, l'anthroposophie ; à 14 h, l'écogestion des déchets, à 15 h, les circuits courts ; à 16 h, les constellations systémiques. A 18 h, projection du film Nos Enfants nous accuseront.

 

Voir les commentaires

CHRONIQUE LITTERAIRE/CONFERENCE DE VERONIQUE MORALDI

 

 

CONFERENCE DE VERONIQUE MORALDI

LE SAMEDI 16 OCTOBRE 2010 A 20h30

 

SALLE MONTEBELLE A VALBELLE

dans le cadre du 7è Festival « Coup de pouce aux auteurs »

organisé par l’association Amitié et Loisirs

et dans le cadre de l’UNIVERSITE TEMPS LIBRE

organisé par la Fédération des Foyers Ruraux 04

 

Contact : MChristine ETIENNE au 04.92.64.58.25

                                                                                       P.A.F. : 5€

 

Chronique littéraire de Victor BERENGUIER


« N'AYEZ PAS PEUR D'EDUQUER VOS ADOS…
Ce sont eux qui vous le demandent ! »

Cet ouvrage tombe à point, justement à un moment où, à la rentrée, les IUFM* qui avaient succédé aux Ecoles Normales, - ces creusets où avaient été formés ces Hussards noirs de la République -, auront vécu, laissant ainsi nos futurs éducateurs livrés à leur imagination, certes créatrice, sans aucun doute, mais pas suffisante pour affronter la dure et ô combien noble (si tant est qu'elle puisse encore l'être) tâche à laquelle les plus courageux et motivés se destinent. D'aucuns pourront dire: « Encore un livre de plus pour nous parler d'éducation après tant d'autres depuis Rousseau, Montaigne…» Eh oui! Pourquoi? Parce que tout simplement, depuis, de l'eau a passé sous les ponts et que cet ouvrage écrit à quatre mains, n'est pas une symphonie pastorale, comme le roman auquel vous pouvez penser!…. Il est en prise directe sur l'actualité et nous donne les clés pour voir comment à partir du chaos peut surgir l'harmonie. Pourquoi pas, après tout? Trinh Xuan Thuan dans son remarquable ouvrage "Le Chaos et l'harmonie- La fabrication du réel" nous permet de réaliser que nous sommes en train de changer d'univers et nous décrit l'histoire de cette révolution.

 

A propos du sujet qui nous intéresse, nous nous trouvons aussi en pleine révolution. Il faut donc s'adapter aux contingences actuelles et nous, adultes, commencer à trouver nos propres repères pour, dans cet univers où évoluent nos enfants, - univers qui a bien changé depuis notre propre adolescence- être capables de leur apporter les réponses adaptées en les comprenant sans toutefois faire preuve de laxisme à leur égard. Les règles qu'ont pu nous inculquer nos parents, avec leur meilleure volonté, si elles si elles nous ont permis de prendre notre envol, de nous libérer, d'acquérir notre autonomie, de devenir enfin responsables car, ne l'oublions pas, le prix de la liberté c'est la responsabilité, ne portent plus les fruits escomptés quand, à notre tour, nous essayons de les mettre en pratique pour l'éducation de nos ados.

 

 

 Et que dire de ceux et celles qui hélas n'ont pas eu cette chance, ce bonheur ou, pour certain(e)s qui, dans leur enfance ont été victimes de maltraitance avant de devenir parents à leur tour? Empêtrés dans un tel micmac, quels repères offriront-ils à leur progéniture? Il n'y a pas, à proprement parler, encore d'écoles de parents ( mis à part les consultations chez les psys). Comment vont-ils s'y retrouver? Bien sûr, pour copuler, pas de problème, la nature a tout prévu. Mais si la petite graine prend racine - ça arrive encore de nos jours malgré les moyens mis à disposition pour éviter les conséquences qui sont elles aussi dans l'ordre de la nature, qu'adviendra-t-il de la petite plante qui à sont tour sera un jour père ou mère? Et le cycle pourra continuer avec tout un enchaînement de violence, de chaos dont les médias nous rebattent quotidiennement les oreilles. Et bonjour les dégâts!…


Les deux auteures, Véronique Moraldi et Michèle Gaubert, nous parlent justement en connaissance de cause de "Comment éduquer nos ados…", à partir de leur expérience vécue personnellement et à l'appui des témoignages recueillis dans le secret de leur cabinet où elles consultent et reçoivent les confidences tout aussi bien des parents que des ados venus leur parler

de leurs « petits et graves problèmes mêlés ».

 

Cet ouvrage est en quelque sorte comme le phare qui protège du naufrage les navires en leur évitant d'aller se fracasser sur les écueils quand la tempête se déchaîne.
Véronique Moraldi et Michèle Gaubert nous accompagnent pas à pas dans ce qui peut parfois ressembler à un dédale, celui de l'adolescence. Ce faisant, elles nous évitent ainsi de nous y fourvoyer.

Dans la première partie de l'ouvrage elles nous révèlent tout sur la crise d'adolescence, ses vérités et ses conséquences. Elles nous donnent d'abord une définition de cette adolescence, souvent mal comprise. Il s'agit d'une crise naturelle avec l'apparition de la puberté et les changements psychologiques et physiques qui en découlent: la croissance, l'éveil de la sexualité et les questions que l'ado est amené à nous poser, la prise de poids souvent mal acceptée par les jeunes filles, les problèmes alimentaires qui peuvent devenir préoccupants (boulimie ou anorexie), le développement du système nerveux qui entraîne une instabilité neurologique avec une maladresse motrice; le besoin de liberté et l'autorité parentale re-mise en question.

Des études de cas nous sont présentées: l'échec scolaire; (pourquoi?); la violence, souvent engendrée par le sentiment d'injustice et qui peut être multiforme: contre soi ou contre la société, parents et enseignants compris. A un degré supérieur, la défonce avec l'alcool, puis la fumette, la cocaïne et la boulimie, l'anorexie, les scarifications qui sont autant de cris de l'ado qui s'exprime ainsi pour appeler au secours. Si l'appel n'a pas été entendu, c'est la fugue qui s'ensuit avec tous les risques éventuels et, dans les cas extrêmes, le pire est au bout du chemin…

Pour comprendre ce que les ados ont voulu nous dire au travers de ces différents cas de figures, les auteurs consacrent tout un chapitre à leur décodage.

 

Dans la 2ème partie, Véronique Moraldi et Michèle Gaubert nous "remettent" cette clé tant attendu: ce qu'il faut entendre et bien comprendre pour éduquer. Pour ce faire, se référant au dictionnaire de Félix Gaffiot, elles nous donnent à réfléchir sur la définition de ce terme :

« … Il y a deux mots. Le premier est educo, educare: élever, nourrir, avoir soin de, former, instruire. Le second est plus intéressant, educo, educere: faire sortir, mettre dehors, tirer hors de, tirer du sein de la mère, mettre au monde, élever; au sens poétique: faire éclore, exhausser, élever en l'air; et par extension: élever au ciel, célébrer.

(…) L'éducateur a pour mission de faire sortir ce qu'il y a de meilleur en l'enfant. Il l'élève vers le meilleur, vers le haut, le fait grandir… vers le ciel. Noblesse de l'image et de la fonction. Dans cette acception, l'éducateur est un accoucheur, un « exhausteur ». Il peut arriver que l'adulte rectifie, amende, mais il ne se substitue pas et il ne cherche pas à influencer la personnalité de l'enfant. Il joue un rôle de formateur de l'esprit, au sens que Montaigne donnait à l'expression: tête bien faite et non bien pleine.»


Pour bien comprendre ce qui se passe au moment de l'adolescence, c'est que l'ado doit s'opposer pour se poser en tant qu'individu. Il éprouve
« le besoin d'affirmation, ou "pourquoi la vison de mes parents serait-elle meilleure que la mienne?" […] L'adolescent a un très fort sentiment que ses idées, sa façon de voir sont aussi valables que les leurs. Les parents se sentent attaqués personnellement et rejetés comme si l'enfant ne voulait plus de leur amour. Ce qui est faux. Au contraire, il en a plus que jamais besoin. Le conflit est un passage obligé… au sens de nécessaire. À travers ces provocations, il ne fait que rejeter les traces de ses parents en lui pour sortir de l'enfance et tenter de s'individualiser en tant que sujet indépendant.»


En conséquence, il faut que les parents s'entraînent à accorder progressivement une marge d'autonomie à leur enfant; qu'ils comprennent que ses priorités ne sont pas les leurs; qu'ils acceptent de lui accorder « le droit à la connerie… L'adolescent n'est pas un adulte »; qu'ils évitent «le piège de l'amour/haine, ou avoir fait un enfant pour soi » En toute circonstance, une règle prioritaire: maintenir le contact à tout prix. Se souvenir qu'il n'y a pas d'éducation sans explications, qu'éduquer ce n'est pas juger; qu'un respect réciproque est nécessaire et qu'il faut leur apprendre à communiquer. Ne pas oublier aussi qu'on doit donner l'exemple, et le bon, évidemment. Les ados étant en quelque sorte des miroirs qui souvent reflètent la propre image de leurs géniteurs!…

Voici, un bref aperçu, un survol, dirais-je de ce dont nous entretiennent les deux auteures dans leur ouvrage qui devrait être entre toutes les mains, tant des parents et grands-parents que des enseignants, du législateur, voire des juges car eux aussi sont pour la plupart des parents et dans leur fonction, ils ont une tâche difficile à accomplir pour préserver la société sans ruiner l'avenir de l'ado.

*
Institut Universitaire de Formation des Maîtres             Victor Bérenguier - Volonne le 1er/09/ 2010

BIOGRAPHIES


mo MORA1018Véronique Moraldi

Véronique Moraldi a été formée à la communication relationnell e (méthode ESPERE de Jacques Salomé). Elle est spécialisée dans les problèmes de harcèlement moral, dans l'étude des personnalités narcissiques et dans l'analyse des liens familiaux et de leurs conséquences sur les comportements des adultes. Aux Editions de l'Homme, elle est l'auteur de Gardez-vous d'aimer un pervers, de La fille de sa mère et de Le fils de sa mère. Se reporter aux archives pour retrouver les chroniques rédigées sur ces ouvrages.

 

Michèle Gaubert est psychothérapeute. Elle se spécialise dans les maux des adolescents et dans les rapports parents-enfants. Conférencière, elle présente des communications sur les humeurs féminines (lé débuts d l'identification de l'hystérie) ou sur les représentations sexuelles de Satan. Elle est aussi romancière et femme de théâtre.


 

Auteures: Véronique Moraldi - Michèle Gaubert

Editeur: Les Editions de L'HOMME

Format: 15x23cm. 272 pages. Prix: 22 €

 

 

 

Voir les commentaires

Nouveauté littéraire

Un livre d'entretiens aux Editions Albin-Michel,

avec notre consoeur et amie disparue dernièrement

Sylvie Turillon-Manuel (de Peyruis)

Pensées pour elle

 

 

9782226215918m

Voir les commentaires

BD - PIFOU est orphelin

La triste nouvelle est tombée par le biais du blog de François Corteggiani et relayé par actuabd: Roger glop.1283268437.jpgMas, le créateur (entre autres) de Pifou s’est éteint la semaine passée à 86 ans.

 

Si l’auteur était très discret, ses personnages étaient très connus et appréciés des lecteurs de Pif Gadget (Pifou, donc, mais aussi reprise de Pif après Arnal et avant Yannick, et Léo Bête à part), mais aussi du Journal de Tintin (courte série Kesako) et de Vaillant.

 

Un magazine centré sur son personnage fétiche, le chien Pifou a même existé il y a une vingtaine d’années. Si le personnage de Pifou est connu, c’est surtout par son langage limité et expressif qui le distingue ; je suis à peu près certain que des milliers de personnes prononcent ou écrivent Glop ! ou pas Glop ! pour exprimer joie, déception ou tristesse.

 

Ce monsieur jouissait d’une retraite méritée, cela va sans dire pour sa contribution à la BD de presse, et c’est un triste exercice de devoir annoncer sa disparition.

 

Pas Glop…

Voir les commentaires

Ier FESTIVAL DU LIVRE DANS LA VALLEE DU JABRON

L’association volonnaise « Amitié et Loisirs » a donc élu domicile dans la Vallée du Jabron où elle est accueillie par huit municipalités qui lui déroulent le tapis rouge pour organiser le 1er Festival du Livre de la Vallée du Jabron avec l’enthousiasme général de ses habitants.

Cette 1ère édition qui aura lieu du 15 au 17 octobre prochain, est une reprise ou une continuité du Festival « Coup de pouce aux auteurs » (organisé depuis six ans à Volonne) et se déroulera cette année à Valbelle avec comme thématique générale « Lecture(s)et illustration Jeunesse ». Un agrément Festival du Livre Jeunesse est en cours.

Le projet ayant été retenu pour sa pertinence par Pierre-Yves Vadot, Maire de Valbelle- conseiller général-et sa Municipalité est soutenu également par le Conseil Général du 04 ainsi que la Fédération des Foyers Ruraux 04 dans le cadre de l’Université du Temps Libre Provence.

De nouveaux et nombreux partenaires se sont déclarés : Foyer Rural de la Vallée du Jabron, Bibliothèque de Valbelle, Médiathèque Départementale de Prêt, le corps des enseignants de la Vallée du Jabron…

Une équipe de pilotage s’est formée très rapidement et dévoilera très prochainement le programme.

On peut d’ores et déjà annoncer les points forts : une rencontre dédicace avec Pierre Magnan,

le samedi 16 octobre suivie par une conférence dédicaces par Véronique Moraldi sur le thème : « N’ayez pas peur d’éduquer vos ados ! », titre de son dernier ouvrage aux Editions de l’Homme… et un forum « libre », c’est-à-dire ouvert à tous les auteurs et sur tous les thèmes, le dimanche 17…

 

Il reste quelques places, vous pouvez vous inscrire en contactant le 04.92.64.58.25

                                                       

 

Des animations et ateliers divers sont mis en place le dimanche 17 après-midi dont l’atelier BD animé par Bernard Nicolas, auteur illustrateur Jeunesse, l’invité d’honneur de cette première programmation...

 

 

grosplan BERNARDBERNARD NICOLAS

AUTEUR ILLUSTRATEUR JEUNESSE

RESIDANT A CUREL DANS LA VALLEE DU JABRON

 

D’autres manifestations culturelles en cours de saison pourraient voir le jour au cœur de la Vallée du Jabron et on susurre déjà une 2è édition du Festival du Livre en automne 2011.

Le Bonheur des uns fait le malheur des autres, mais soyons positifs, la roue tourne …la Culture est à la portée de tous à qui sait la saisir au vol surtout quand elle est offerte sur un plateau avec autant de passion, de compétences, de partage de la part d’une équipe chaleureuse telle que celle de l’association « Amitié et Loisirs ».

Contact : M-Christine ETIENNE au 06.19.51.59.96 ou au 04.92.64.58.25

www.amitieloisirs04.com    AssoAL04@aol.com                                                             

R.H.

 

 

 

Voir les commentaires

La mort de Bruno Cremer le 8 août 2010

Comédien de théâtre et de cinéma, Bruno Cremer a également incarné le commissaire Maigret à la télévision. Il est décédé dans un hôpital parisien, il a succombé à une longue maladie, annonce son agent...

 

Bruno Cremer, dernier comédien à avoir incarné le commissaire Maigret à l’écran, est décédé à l’âge de 80 ans - 

 

Né le 6 octobre 1929 à Saint-Mandé (Val-de-Marne), Bruno Cremer luttait depuis plusieurs années contre un cancer. La maladie a fini par sonner le clap de fin : Bruno Cremer est décédé ce samedi dans un hôpital parisien, annonce ce dimanche son agent France Degand.

Le comédien a incarné le commissaire Maigret dans plus de 40 épisodes de la célèbre série télévisée adaptée des romans de Simenon. Il a également joué dans une quarantaine de films et de nombreuses pièces de théâtre.

Au cinéma, Bruno Cremer débute aux côtés d’Alain Delon dans Quand la femme s’en mêle en 1957. Mais sa carrière s’accélère en 1964 avec la 317e section de Pierre Schoendoerffer. Il se spécialise dans les films militaires, les rôles de flic teigneux et les histoires d’espionnage où il fait le coup de poing tout en usant de délicatesse et d’intelligence. Au fil des années, son registre se fera plus discret et émouvant.

 

Dans ’La 317e section’, Bruno Cremer partageait l’affiche avec Jacques Perrin, débutant dans le cinéma 

 

Bruno Cremer tourne beaucoup avec Yves Boisset et Jean-Claude Brisseau, mais également Lelouch, Visconti, Friefkin...

A partir de 1991, il se fait connaître du grand public grâce au commissaire Maigret. Prenant la succession à l’écran de Jean Richard, il incarne le héros de Simenon jusqu’en 2005. Il renoue avec le long métrage en 2000 dans Sous le sable de François Ozon et Mon père, il m’a sauvé la vie, film autobiographique de José Giovanni.

Son autobiographie publiée en 2000 et intitulée Un certain jeune homme retrace sa jeunesse, ses débuts de comédien et sa vie jusqu’au décès de son père. Elle permet à l’acteur de se livrer avec sincérité dans un portrait sans complaisance.

Dans Maigret et l’Etoile du Nord diffusé en 2005, Bruno Cremer apparaît amaigri et fatigué et sa voix a dû être doublée en raison de son cancer. Ce sera son adieu au commissaire.

 

Voir les commentaires

Décès de l'écrivain Patrick CAUVIN

 L’écrivain français Patrick Cauvin, auteur du populaire roman E = mc2, mon amour, est

 décédé vendredi à l'âge de 77 ans, a annoncé mercredi 18 août son éditeur Plon

De son vrai nom Claude Klotz, Patrick Cauvin, né le 6 octobre 1932 à Marseille, est l'auteur de plus d'une trentaine de romans signés sous ses deux identités, dont plusieurs polars. Son dernier livre, Une seconde chance, était paru chez Plon fin janvier alors qu'il était déjà atteint d'un cancer.

Professeur de lettres en banlieue pendant dix ans, c'est E = mc2, mon amour, en 1977, qui fait connaître Patrick Cauvin du grand public et lui vaut un succès retentissant. Cette histoire d'amour passionnée entre deux adolescents surdoués que tout sépare sera adaptée au cinéma par George Roy Hill un an plus tard.

 

SCÉNARISTE POUR PATRICE LECONTE

En 1977, un des ses précédents romans, Monsieur Papa, publié en 1976, sort aussi sur les écrans avec Daniel Auteuil et Claude Brasseur, dans un film de Philippe Monnier. L'écrivain signe en 1990 le scénario du touchant Mari de la coiffeuse, un film réalisé par Patrice Leconte, avec Jean Rochefort.

Puis c'est Villa Vanille en 1997 ou encore Présidente en 1998 avant Pythagore, je t'adore en 2001, dans lequel les deux protagonistes de E = mc2, Lauren et Daniel, se retrouvent vingt-deux ans après. Le roman connaît aussi un franc succès.

L'année suivante, Patrick Cauvin se met dans la peau de son double Claude Klotz en signant un thriller haletant, Le Sang des roses. Il écrira encore notamment Les Pantoufles du samouraï (2008) et Déclic (2009).

 L'écrivain sera incinéré au crématorium du Père-Lachaise vendredi à 14 heures, a précisé Plon.

 

41YV6XK4JHL. SL110

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Festival des Théâtres Amateurs Sisteron

festival bonne humeur 077 La Cie THEATRE EN LIBERTE

"Parfums et Suspicions" Comédie policière

Mardi 27 juillet à 21h15  Salle de l'Alcazar

Nous les avons découvert dernièrement au festival Bonne Humeur dans la Vallée du Jabron

Je vous invite à aller voir cette pièce (voir mon article précédent)

 

RUES ET VILLAGES EN FETE

DU 16 JUILLET AU 07 AOUT 2010

FESTIVAL DES THEATRES AMATEURS
Salle des Fêtes ALCAZAR à Sisteron –
21h15  du 26 au 30 juillet 2010

 

SPECTACLES GRATUITS

  1. Lundi 26 Juillet L’AVARE Par la Cie Rires & Sourires Pièce classique
  2. Mardi 27 Juillet PARFUMS ET SUSPICIONS Par la Cie Théâtre en Liberté Comédie Policière
  3. Mercredi 28 Juillet S.O.S . Par le Foyer Rural du Jabron Comédie de boulevard
  4. Jeudi 29 Juillet MADAME MARGUERITE Par le Théâtre Le Petit Merlan Pièce tragi-comique
  5. Vendredi 30 Juillet LE BOURGEOIS GENTILOMME Par la Cie TRAC

Organisateur : Communauté de Communes du SISTERONAIS

Coordination : Fédération Départementale des Foyers Ruraux 04 Partenariats APACS

Partenaires financiers : C.C.du Sisteronais, Commerçants, Conseil Général, Conseil Régional

Salle des Fêtes ALCAZAR # Rue Combes, 04200 Sisteron # Téléphone : 04 92 61 41 33

 

 

 

Voir les commentaires

EXPOSITION A VOLONNE

BOUCHACOUR-2007En raison de l'annulation de la manifestion annuelle organisée par Volonne Initiatives "Artistes en Liberté"

pour des raisons personnelles du responsable qui est aussi le président de Volonne Initiatives,

une exposition est organisée par trois artistes en autonomie.

 

Renée BOUCHADOUR

Martine ROUX

Katherine THERON

                                                présentent l'exposition : "TERRES ET COULEURS"

 à l'Espace Notre Dame à VOLONNE

du 23 JUILLET au 04 AOUT

de 16h30 à 20h tous les jours

 

 

CONTACT : 04.92.74.63.78/04.92.77.08.63

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 > >>