Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

VOLONNE Une "chasse aux trésors" très plébiscitée.

 

 

 

 

 

 

 

 

La nouvelle équipe du Comité des Fêtes de Volonne, présidé par Serge  Elmedjaji, ne cesse de nous étonner par leur profusion de nouvelles idées d'animation en direction des enfants.

Ce dimanche de Pâques était réservé "à nos chères têtes blondes", comme on dit. En effet,  une "chasse aux trésors" était organisée pour le bonheur aussi,  disons-le, des parents et des grands-parents...

 

Le point de rendez-vous était fixé à 10 heures près de la fontaine du village.

Pour participer chaque enfant devait s'inscrire ainsi chaque étiquette portant leur nom était jeté dans l'urne, un tirage au sort aura lieu pour conclure les réjouissances, vers 11h30/12h, avec en prime un gros oeuf en chocolat.

Pour concourir à cette "chasse aux trésors",  une partie de l'équipe d'organisateurs donnait à chaque enfant  un plan qui délimitait les endroits  où se cachaient des pierres de couleur. Dès que l'enfant en avait trouvé quatre de couleurs différentes, il les rapportait au point de ralliement où on lui remettait un sachet de petits oeufs de Pâques.

 

En partenariat avec le Comité des Fêtes, la boulangerie "Elo & Jo" a mit en route une tombola.

Le ticket gagnant a été tiré vers midi. Ce sont donc Marin et Luis Babinger de l'Escale qui ont gagné le gros lapin en chocolat confectionné par le boulanger de la Place.

 

Une centaine d'enfants du village, et même des environs,  sont venus découvrir le nouveau jeu volonnais  malgré les aléas de la météo.

 

P1010456

 

 

Une partie de l'équipe d'organisateurs était de pied d'oeuvre ce dimanche pour le Bonheur

des familles de Volonne...et plus ...

 

P1010459

 

 

la boulangère a effectué le tirage au sort de la tombola

les enfants étaient impatients...

 

 

 

Pâques - son origine -

Cette année, par hasard, la fête juive de la Pâque et la fête chrétienne de Pâques tombaient à la même période pour ne pas dire le même jour.

En effet, jeudi dernier vers 20h30, soit au coucher du soleil, commençait le vendredi 14 nisan selon le calendrier juif .

Ce calendrier étant lunaire, la Pâque juive ne coïncide pas toujours avec la période où catholiques et protestants fête la mort et la résurrection de Jésus. Mais cette année il en est tout autrement.

Ce même vendredi Juifs et chrétiens célébraient ensemble (pour les Juifs c'était la Pâque, pour les catholiques le vendredi saint), et durant les autres jours.

Pour ceux qui l'ignorent, durant la Pâque les Juifs célèbrent la sortie d'Egypte et la survie des nourrissons Hébreux (Pâque vient de l'hébreu "pèsah" qui signifie "passer par dessus" car l'ange de Dieu passa par-dessus les maisons qui portaient le signe que Moïse avait donné).
Jésus est mort un jour de grand sabbat, cela arrivait quand le sabbat hebdomadaire coïncidait avec un jour de fête (qui était jour de sabbat ou repos).

La 15 nisan, jour de sabbat hebdomadaire, était aussi le jour de départ de la fête des "gâteaux sans levain", suite naturelle de la Pâque, qui dure jusqu'au 21 soit 7 jours au total.