Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

VOLONNE De Namur à Volonne, Baudouin au grand coeur s'en est allé...

La famille des brasseurs est en deuil. Baudouin Belot, le patron du Bocq de 1986 à 2000, s’en est allé. Il avait lancé la Blanche de Namur.

Belot : c’est le nom d’une dynastie dans le monde brassicole. En 1858, c’est Martin qui avait lancé la brasserie du Bocq, au cœur de Purnode, croquignolesque village du Condroz. Un bon siècle plus tard, cinq générations plus loin, Baudouin avait repris les commandes de l’entreprise familiale. «Il avait fait carrière dans le secteur des finances», expliquent ses proches. «Et puis en 1986, aussi par sens du devoir et de la famille, il a repris la tête de la brasserie.» En bon père de famille, l’homme a compris qu’il était temps de moderniser l’outil. Sans tout révolutionner. «Il a voulu dynamiser la brasserie, sortir de nouvelles marques», rappelle Anne, sa fille. C’est sous son «règne», celui de Belot V, qu’a été brassée la première Blanche de Namur. «La brasserie était devenue sa vie. Il n’hésitait pas à revenir en pleine nuit. Et pour remercier les ouvriers qui faisaient des extra, il amenait des pralines», raconte son épouse.


Baudouin Belot, né le 25 mars 1942 à PURNODE (dans la région de Namur - Belgique),  est décédé brutalement en début de semaine,  dans cette Provence où il était venu chercher le soleil qu’il aimait tant. Ses quatre petits-enfants, Emilie, Valentin, Céline et Lucie,  garderont également le souvenir d’un «chouette» papy au sourire tout aussi ensoleillé.

Il était venu pour la première fois avec sa femme, Monique, et ses deux filles, Anne et Sophie,  en 1983 au camping de Volonne. Ils ont sympathisé avec la famille Bravay,  propriétaires du camping. Ils furent dans leurs premiers clients.


Les Alpes de  Haute Provence leur a beaucoup plu et ils sont revenus au camping tous les ans jusqu'en 1990, date à laquelle ils ont eu l'occasion d'acquérir une maison à Volonne. Depuis la retraite, en 2000, ils s'y sont installés définitivement.

 

Tout en gardant des activités dans les associations en Belgique, Baudouin, homme au grand coeur et généreux, s'est impliqué tout naturellement avec simplicité, gentillesse et disponibilité, au sein du village dans plusieurs associations : "Volonne Initiatives",  "la Vieille Pierre", "Amitié et Loisirs" et même à la Bibliothèque du Château.

Il a été un pilier lors de la préparation des manifestations telles que la fête médiévale, le marché de la création...

Aucune tâche ne le rebutait aussi bien l'aide matérielle que la partie administrative.

 

C'était un ami dans les associations et pour son voisinage à qui il va beaucoup manquer.

 

 

 

baudouin.jpg

Hommage à Baudouin