Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une sortie de crise pour l’ADMR…

 

Démission en collégiale du bureau et du Conseil  d’Administration de secteur

 et nouvelle répartition géographique !

 

 

 

L’ADMR qui a maintenant 65 ans vient de traverser une « crise » sur le secteur de Volonne. Cette association gère, rappelons-le, 54 salariées et intervient sur un territoire très répandu répondant aux besoins de 215 familles en assurant auprès d’elles  environ 2800 heures par mois.

Suite à un dépôt de bilan, en jugement du 26 janvier 2010, Maître Gillibert  a été désigné  administrateur en qualité d’assistance. Le tribunal a alors mit en place une procédure de sauvegarde qui donne la possibilité de poursuivre les activités de l’entreprise.

A son initiative, une assemblée générale extraordinaire a été programmée cette semaine avec à l’ordre du jour  la nouvelle répartition géographique du secteur de l’association, la nouvelle dénomination locale de l’ADMR et la ratification des nouveaux statuts et du règlement intérieur.

Cette réunion a rassemblé tous ceux qui avaient à cœur de résoudre cette crise financière que traverse l’association.

Gérard De Meester, président départemental de l’ADMR, Damien Cosserat, président  accompagné  du bureau et du conseil d’administration de l’ADMR de secteur qui sont tous bénévoles, José Escanez, conseiller général, René Villard représentant la CGT, des représentants du personnel, les salariées, les bénéficiaires… s’étaient tous mobilisés pour ouvrir les débats, le problème crucial étant le devenir des salariées et des bénéficiaires.

Pour apaiser tous les bruits qui ont courus, il a été souligné que cette « crise » remonte à plusieurs années en arrière. Une créance de 73000€ passe dans les « pertes et profits » au sein de la fédération. Gérard De Mesteer confirme que c’est acté afin que l’ADMR de secteur redémarre sur des bases saines en certifiant également qu’ « à aucun moment, l’association de Volonne ne sera laissée pour compte ! »

« Des subventions annuelles sont accordées par les communes : 6000€ par Château-Arnoux, 200€ par Volonne et 200€ par Salignac, de multiples réunions ont eu lieu depuis quelques temps avec les différents maires, mais maintenant il faut que les choses soient claires et aussi pour les salariées qui se demandent à quelle sauce elles vont être mangées ! » s’exclame une déléguée du personnel.

 

Une nouvelle entité à Château-Arnoux

Dans le cadre de la nouvelle répartition géographique de secteur avec deux entités, Volonne et Château-Arnoux, les maires des communes concernées seront appelés à assumer leurs engagements.

Afin de rassurer toutes les salariées et les bénéficiaires manifestant  dans la rue, René Villard demande une suspension de séance. Le président de la Fédération et le président de secteur ont pris la parole successivement pour affirmer l’assurance du maintien des emplois dans les mêmes conditions de contrat.

En reprise de séance, les trois propositions mises au vote ont été acceptées à l’unanimité : la division de l’association volonnaise débouche sur la création d’une seconde association à Château-Arnoux. La dynamique de ce projet est déjà disponible avec une douzaine de bénévoles dans les starting-blocks et un local. Une Assemblée Générale Constitutive aura lieu le 8 avril.

La démission en collégiale du bureau et du CA de l’association de secteur est entérinée, dont mandat est donné à la Fédération pour la gérer en attendant la constitution d’un nouveau Conseil d’Administration.

 

L’ADMR est une association de services à la personne qui a de l’avenir !

Quand on sait qu’une maison de retraite coûte plus de 2000  par mois, il y aura donc de plus en plus de maintien voir d’hospitalisation à domicile. Il faut savoir garder une continuité dans la concertation et avoir une démarche  de solidarité constructive afin de préserver tous ces services à la personne.

Un appel à bénévolat est lancé pour reconstituer une équipe sur le secteur de Volonne.

 

 

P1030199.JPGP1030218.JPG