Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SMIRTOM du canton de Volonne

Une meilleure gestion des déchets grâce à de nouveaux outils.

La déchetterie des Blâches Gombert à Château-Arnoux, créée depuis plus de 20 ans reste un endroit indispensable et très prisé par les quelques 14000 habitants des 11 communes concernées de la Communauté de Commune de Moyenne Durance : Château-Arnoux/Saint-Auban, Aubignosc, Châteauneuf-Val-Saint-Donat, Montfort, Peipin, Salignac, Sourribes, l'Escale, Volonne, Mallefougasse et Malijai.

Le Syndicat Mixte de Ramassage des Ordures Ménagères du Canton de Volonne (SMIRTOM) emploie actuellement 16 salariés : 10 pour la collecte, 4 à la déchetterie, une "conseillère déchets" et un directeur.

Un badge à l'entrée de la plateforme depuis le 1er octobre

A compter de ce jour on ne peut plus entrer à la déchetterie que si l'on est muni de son badge.

Les retardataires peuvent ENCORE effectuer les formalités nécessaires pour son obtention (attestation de domicile, photocopie de la carte grise et formulaire dûment rempli)  en se rendant à l'accueil où une conseillère, Ludivine TASSIS, a pour fonction, d'expliquer aux administrés comment utiliser le badge et dans une prochaine échéance, des séances d'information seront organisées dans les établissements scolaires sur le territoire.

Cette automatisation libérera l'employé qui pourra effectuer d'autres tâches comme par exemple le nettoyage plus approfondi sur les quais.

Il faut prendre conscience que certaines technologies améliorent les contraintes tout en facilitant le travail.

Quelques chiffres pour déplorer l'augmentation des déchets

Sur 7 mois, l'évolution des déchets est impressionnante. Les ordures ménagères qui pesaient 2425t en 2011 affichaient 54 tonnes de plus. Les 391.12t de tri sont devenues 439.66t (soit 48.54t de plus)

Le tonnage affecté à la déchetterie était de 2657t, et aujourd'hui le chiffre atteint 3023t donc 366t de plus.

Au total on est passé de 5473.12t en 2011 à 5941.66t soit 468.54t de PLUS. 

Les déchets  : un problème contemporain... et l'affaire de tous !

Notre société de consommation utilise une très grande quantité de contenants fabriqués à partir de divers matériaux. Au fil des années, ces derniers ont été modifiés et sont devenus recyclables, à la condition, bien sûr, que les consommateurs soient disciplinés et emploient la chaîne de tri sélectif mise en place par l'organisme gestionnaire de la déchetterie. Il reste encore trop fréquent de découvrir des dépôts sauvages au pied des containers réservés à d'autres produits

Michel Flamen d'Assigny, président du SMIRTOM, lance un cri d'alarme : " TRIONS A LA BASE !  Les 2 premières années de ma présidence, les taxes avaient été réduites mais à présent avec les coûts, notamment ceux des carburants, ainsi que les taxes, nous devrons revoir les données, donc appelons au civisme de chacun !"

Toujours dans un souci d'économie, le SMIRTOM  a équipé tous les véhicules de géolocalisation, après concertation avec les chauffeurs, de façon à améliorer et optimiser le service.

 

 

dechetterie.jpg

Michel Flamen d'Assigny, président du SMIRTOM du canton de Volonne et Ludivine TASSIS,

conseillère, en charge de vous accueillir, vous informer, vous conseiller...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :