Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rencontre avec la nouvelle secrétaire de l’ADMR du secteur de Volonne.

 

Après un premier trimestre de prise de fonction au poste de secrétaire de l’Association « Aide à Domicile en Milieu Rural »du secteur de Volonne, nous avons rencontré Elodie BERNARD qui a remplacé Régine Douaïfa.

 

Après quelques années d’expérience professionnelle sur Marseille comme secrétaire médicale, elle est venue s’installer à Malijai.

En recherche d’un poste similaire, à 27 ans et maman d’un petit garçon de deux ans, très dynamique, ferme et volontaire,  c’est à l’ADMR de secteur qu’elle a été engagée depuis le 24 février dernier.

 

---- -Elodie, vous avez remplacé Régine Douaïfa qui a démissionné de ce poste de secrétaire à l’ADMR du secteur de Volonne, connaissiez-vous les raisons de la démission de votre prédécesseure ?

 

EB  « Non pas vraiment !  Mais quand on est à la recherche d’un emploi avec les difficultés actuelles que nous rencontrons, on est heureux de trouver un poste, et en même temps mon emploi précédent de secrétaire médicale à Marseille était aussi très complexe, donc je me sentais « de taille » à affronter cet engagement. »

 

---- Concrètement quelles sont les plus grandes complications ou difficultés que vous rencontrez au quotidien ?

 

EB « C’est avant l’itinérance puisque qu’il faut travailler sur trois villages, qu’il n’y pas de local fixe et qu’il faut tout transporter chaque jour, un plein coffre avec l’ordinateur portable, l’imprimante et les cartons de dossiers.

Le village le moins pratique est surtout Volonne, car il a été attribué une salle au 1er étage, ce qui n’est pas facile d’accès pour les personnes handicapées ou âgées qui désirent me rencontrer pour consulter leur dossier.

De plus toujours à Volonne, je suis obligée de libérer le bureau le jeudi à 15h pour le CLIC.

Et encore à Volonne, j’ai envoyé un courrier pour obtenir un double de clé depuis deux mois et j’attends toujours la réponse. Je ressens un manque d’engagement chez certains élus !

Par contre à L’escale, l’accueil de la Municipalité est très chaleureux ».

 

----Et avec les salariées, quelle est la nature de vos relations ?

 

EB « Extrêmement bonnes ! L’ensemble du personnel est compréhensible au regard de mes difficultés quotidiennes. Les salariées font un travail exemplaire auprès des bénéficiaires, cela va  au-delà de l’entretien, du ménage, elles ont une âme de psychologue et sont toutes très philosophes. »

 

---- Quels seraient aujourd’hui vos principaux souhaits pour vous rendre la tâche plus facile, ce qui améliorerait également l’ambiance professionnelle sur le secteur de Volonne ?

 

EB « Il faudrait pouvoir récupérer un local sur Volonne, de plain pied bien sûr ! Mais surtout une meilleure communication et compréhension de la part des Municipalités,  car nous sommes quand même dans le secteur Social ! »

 

----Le message est passé.

Changements de permanences :

A l’ESCALE :    le lundi de 9h à 12h et de 13h à 16h30

A VOLONNE :  le mardi de 9h à 12h et de 13h à 16h30, et le jeudi de 9h à 12h et de 13h à 15h

A PEIPIN :       le vendredi de 9h à 12h et de 13h à 16h

 

 

 

ELODIE BERNARD 1