Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le film de Coline Serreau :" Des solutions locales pour un désordre global"

AU CINEMATOGRAPHE A CHATEAU-ARNOUX

LE 25 MAI A 21H30  TARIF : 5€

 

 

Le film de Coline Serreau :" Des solutions locales pour un désordre global"

 

« Excellent !

 

Ou que nous soyons ici en France, si nous n'avons ni bois, ni jardin ni animaux, sur qui comptons-nous pour nous nourrir ?

Et quelle assurance réelle avons-nous de la qualité de vie (car c'est bien ce que nous attendons de ce qui est dans nos assiettes : garder notre corps en santé et en vie) de ce que nous avalons ?

 

Et voila ce que l'on voit dans ce film :

 

 * des intervenants - agriculteurs bio d'ici et du tiers-monde, agronomes lucides (un couple vaut le détour en humour ravageur), penseurs et penseuses sur la marche basique du monde ( nourrir tous les humains quand une bonne part du monde paysan est soit corrompue soit détruite, soit découragée) et en même temps ce que l'on sait  ou croit moins, c'est que des alternatives intelligentes -car respectueuses et bio-logiques- font chaque jour leurs preuves de rendement  et ces intervenants souvent actifs nous en font la démonstration + des explications passionnantes  limpides et parfois très drôles.

 

Et aussi offrez-vous la vision de près-pas drôle- de sols morts (système de productivité qui gave en produits chimiques des végétaux  simplement plantés dans un support terreux, lisse comme du ciment et vraiment dénué de toute vie) et, plus joyeusement, de sols vivants ( une terre riche, meuble, parcourue de plein de petites bestioles et racinettes qui la nourrissent et permettent le circulation de l' eau ) pris dans la main et comparés, c'est renversant d'évidence !

Parfois les deux terres comparées sont simplement séparées par un  chemin.

Et évidemment surtout par l'action et l'attente soit de l'exploitant soit de l'agriculteur.

 

Et surtout suivre les actions qui existent de par le monde ( les "sans-terre" du Brésil qui cultivent dorénavant autrement, les hindous paysans pauvres idem qui font du bio pas comme des Bobos mais comme des personnes qui mettent tous les atouts de la nature, végétaux, animaux, arbres en symbiose futée et qui remangent à leur faim , des Magrébins qui apprennent à fertiliser durablement  avec ce qu'ils ont sous la main, bouses et autres crottes, des terres desséchées, des Ukrainiens et niennes qui retrouvent et amplifient l' efficacité des gestes ancestraux),  tout cela est vraiment à voir et à faire découvrir autour de soi !!

 

Pour que notre vision de la réalité s'ouvre encore et qu'on comprenne et agisse à notre échelle, ce film est de première qualité à mon avis… »  Solange

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :