Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Au revoir Bernard !

Depuis plusieurs années j'ai tenté de l'inviter à notre festival du livre à Volonne.hélas les éditions Métaillié m'ont toujours répondu qu'il était indisponible... je regrette  de ne pas l'avoir rencontré ... et vous ??

 

 

Bernard Giraudeau,

"Héros" et "belle gueule" du cinéma.

Belle gueule" du cinéma français dont l'inoubliable regard azur captivait à l'écran et homme en quête d'absolu qui s'est "battu comme un héros" contre le cancer, l'acteur Bernard Giraudeau était un être "lumineux".

C'est le 18 juin 1947 qu'était né à La Rochelle ce petit fils d'un cap-hornier, ce fils d'un militaire que ses missions (en Indochine, en Algérie) rendaient trop absent. Explorateur du Marais poitevin, incurable romantique rêvant devant les quais, les bateaux en partance, Bernard Giraudeau s'était engagé à 16 ans dans la Marine nationale comme mécanicien sur la Jeanne d'Arc, spécialiste en "turbine-diesel-chaudière", pour faire le tour du monde. "Pompon rouge sur la tête comme une pomme", il bourlingua quatre ans durant, avant de tenter une autre aventure pour conjurer sa désespérance et son ennui. Ce fût celle de la comédie. 271

 

 

Il publie en 2001 son premier livre :

"Le Marin à l'ancre"(Editions Métailié) et en 2002 "Contes d'Humahuaca" (Métailié/Seuil), accompagné d'un CD (label Naïve) écrit, interprété et chanté par Bernard Giraudeau sous la direction musicale d'Osvaldo Torres. Brest pour évoquer son dernier ouvrage, "

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :